Pariez en ligne avec Unibet
  • MEM1.34GOL3.3Pariez
  • NEW2.41POR1.58Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

[Previews 2019/20] Les Blazers se renouvellent pour tenter de viser plus haut

Après une surprenante finale de conférence, les Blazers reviennent encore plus ambitieux, et Damian Lillard annonce carrément viser le titre.

Comme chaque année, Basket USA propose une présentation de la saison NBA et des 30 franchises sous la forme d’un compte à rebours, de la 30e place à notre favori pour le titre de champion NBA. Aujourd’hui, on évoque le cas des Blazers, éternels sous-estimés mais toujours ambitieux avec une équipe talentueuse à tous les postes.

UN EFFECTIF REPLET

Finaliste de conférence contre toute attente la saison passée, Portland aurait pu jouer la stabilité avec un effectif riche et talentueux. Mais les Blazers ont décidé de continuer à modifier leurs rotations avec pas moins de sept nouvelles têtes à la rentrée, dont Hassan Whiteside et Kent Bazemore, deux vétérans amenés à jouer beaucoup de minutes cette saison. Neil Olshey, le GM en place depuis 2012, n’aime pas rester les deux pieds dans le même sabot et il tente de nouveaux paris avec Mario Hezonja ou encore Anthony Tolliver et Pau Gasol.

Il faut dire que l’académie de jeu mise en place par les Blazers depuis cinq ou six saisons permet d’absorber n’importe quel joueur. Sous la houlette de Terry Stotts, Portland pratique un jeu offensif fait de mouvements sans ballon avec beaucoup d’espaces libres pour les créateurs. Outre les incontournables Damian Lillard et CJ McCollum, les Blazers disposent de nombreuses options avec Anfernee Simons qui doit prendre la suite de Seth Curry, Mario Hezonja qui devrait prendre un rôle à la Evan Turner, Anthony Tolliver qui fera du Al-Farouq Aminu ou Kent Bazemore du Moe Harkless. En bout de banc, les rookies Nassir Little et Jaylen Hoard seront également là pour apporter leur peps tandis qu’on attend de voir ce que Pau Gasol peut encore apporter à ce stade de sa carrière.

VISER LE TITRE ET RIEN D’AUTRE

« Nous avons une équipe complètement différente cette saison ; il y a encore une cohésion à construire. Mais cette année, on se concentre sur le titre ».

Damian Lillard pèse généralement ses mots avant de les prononcer et le leader de Rip City affirme que son équipe de toujours doit encore viser plus haut après sa finale de conférence perdue au printemps dernier.

Si le turnover de l’effectif peut logiquement effrayer, Portland accueille toutefois des vétérans qui ont déjà fait leurs preuves à ce niveau. Les Whiteside, Bazemore et Tolliver sont des joueurs NBA qui peuvent apporter à leur équipe, dans le bon contexte et/ou avec le bon état d’esprit.

Or, il se trouve que le contexte de Portland est généralement le bon pour les joueurs qui y passent. Les partants : Evan Turner, Al-Farouq Aminu, Moe Harkless, Jake Layman ou Enes Kanter ont tous pu apporter leur pierre au sein du collectif des Blazers et il y a de bonnes raisons de croire que ce sera encore le cas pour les nouvelles têtes.

De plus, il ne faudra pas oublier les jeunes talents encore placés en couveuse, dans le « centre de formation » des Blazers qui, lui aussi, a fait ses preuves.

LES MOUVEMENTS DE L’ÉTÉ

Arrivées : Nassir Little (Draft)Kent Bazemore (Hawks), Mario Hezonja (Knicks), Hassan Whiteside (Heat), Anthony Tolliver (Wolves), Jaylen Hoard (Draft, two-way contract), Pau Gasol (Bucks)

Départs : Evan Turner (Hawks), Enes Kanter (Celtics), Meyers Leonard (Heat), Moe Harkless (Clippers), Al-Farouq Aminu (Magic), Seth Curry (Mavs)

LE JOUEUR À SUIVRE : Hassan Whiteside

Si beaucoup d’observateurs considèrent que Hassan Whiteside est un pari risqué dans la peinture, les Blazers ne le voient pas comme ça. Proche de CJ McCollum, forcément briefé par Damian Lillard, et en fin de contrat, le pivot n’a aucun intérêt à s’écarter de sa ligne de conduite en Oregon. Surtout qu’il a une chance en or de se relancer.

Il a ainsi tout à gagner à être productif et à faire son travail sans s’épancher dans la presse. Dans l’attente du retour de Jusuf Nurkic (prévu pour février prochain), Hassan Whiteside a une belle opportunité de se transformer en complément idéal d’un des meilleurs backcourts de la Ligue. S’il parvient à se contenter de défendre et contrer tout ce qui bouge d’un côté, et de poser de bons écrans et rouler fort vers le cercle pour attraper les lobs, il pourrait se refaire une virginité à Rip City. Surtout, il pourrait fournir à Portland un sacré duo intérieur avec Jusuf Nurkic, lorsque ce dernier reviendra et qu’il faudra jouer des coudes dans la raquette en playoffs.

MOYENNE D’AGE :  25.9 ans

MASSE SALARIALE : 147.9 millions de dollars (2e sur 30)

SI TOUT VA BIEN

La greffe Hassan Whiteside prend bien dans la Cité des Roses et l’axe meneur – pivot des Blazers fait du mal à tous leurs adversaires. CJ McCollum est toujours aussi régulier et productif et la présence dominante de l’ancien du Heat permet aux extérieurs de bénéficier de boulevards pour artiller ou aller jusqu’au cercle.

Anfernee Simons s’impose à chaque sortie comme un facteur X en puissance et le rookie français, Jaylen Hoard, arrive même à s’inviter régulièrement dans la rotation de Terry Stotts. Portland reste dans le Top 4 de la conférence Ouest et le retour en forme de Jusuf Nurkic après le All-Star Break valide à nouveau les choix du management.

SI TOUT VA MAL

Les nombreuses arrivées de l’intersaison ont brisé la belle dynamique et le jeu collectif léché des Blazers. Damian Lillard et CJ McCollum ont du mal à porter le fardeau offensif à eux seuls en début de campagne et Hassan Whiteside commence déjà à ruminer dans son coin. Malgré leur talent indéniable, les Blazers alternent le chaud et le froid dans une conférence Ouest qui est toujours aussi redoutable.

Jusuf Nurkic met plus de temps que prévu à revenir au jeu et comme Hassan Whiteside boude, il faut jongler entre Zach Collins et le vieillissant Pau Gasol pour tenir le choc sous les panneaux. En pleine bourre au meilleur moment l’an passé, les Blazers vivent la saison inverse avec une dynamique au point mort à l’approche des playoffs.

CONFERENCE EST
15 – Hornets 14 – Cavaliers 13 – Wizards 12 – Knicks 11 – Bulls
10 – Hawks 9 – Pistons 8 – Heat 7 – Raptors 6 – Magic
5 – Pacers 4 – Nets 3 – Celtics 2 – 1 –
CONFERENCE OUEST
15 – Grizzlies 14 – Suns 13 – Thunder 12 – Wolves 11 – Kings
10 – Pelicans 9 – Mavericks 8 – Spurs 7 – Blazers 6 –
5 – 4 – 3 – 2 – 1 –

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Portland Trail Blazers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés