NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
IND40
OKC31
PHI29
CLE24
MIA6
DET0
CHI
NYK2:00
UTH
BRO3:00
DEN
ATL3:00
PHO
LAL3:00
SAC
POR4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • MIA1.21DET4.4Pariez
  • CHI1.38NEW3.1Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

[Previews 2019/20] Le Thunder débute sa vie sans Russell Westbrook

Pour la première fois depuis son arrivée à Oklahoma City, le Thunder va jouer sans Russell Westbrook, et les dirigeants misent sur des vétérans revanchards et un jeune arrière prometteur pour se lancer dans un nouveau cycle à succès.

Comme chaque année, Basket USA propose une présentation de la saison NBA et des 30 franchises sous la forme d’un compte à rebours, de la 30e place à notre favori pour le titre de champion NBA.

Place aujourd’hui au Thunder, qui a vécu l’été le plus mouvementé de son histoire avec le départ de ses deux meilleurs joueurs, Russell Westbrook et Paul George ! Qu’elle le veuille ou non, la franchise entame une phase de reconstruction, et elle pourra compter sur une flopée de choix de Draft dans les années à venir

OKC FAIT SA RÉVOLUTION

Lorsque Damian Lillard a planté son 3-points décisif face à Paul George, suivi d’un petit « au revoir » à l’adresse des joueurs du Thunder, personne n’imaginait que ce serait suivi d’actes et qu’OKC vivrait l’été le plus mouvementé de son histoire. Pire encore que lorsque Kevin Durant avait rejoint les Warriors. Cette fois, c’était aussi imprévu que soudain. Alors que l’équipe s’apprêtait à repartir avec le même groupe, Paul George a choisi de faire ses valises pour les Clippers pour jouer avec Kawhi Leonard. Doc Rivers et Sam Presti ont raconté les dessous de ce départ surprise, et tout le Thunder en est resté bouche bée. D’autant que ce départ a pris de court Russell Westbrook qui a demandé son transfert dans la foulée. On le pensait lié à vie à OKC, mais le meneur a craqué. Après avoir porté la franchise à bout de bras, il a décidé d’aller voir ailleurs, et le Thunder a négocié avec Houston, une franchise à qui ils avaient déjà envoyé James Harden il y a sept ans.

En même temps, pendant deux ans, le duo Westbrook-George n’avait pas fait mieux qu’une défaite au premier tour des playoffs et quelque chose clochait à OKC. Le meneur, malgré toute son énergie, n’a pas réussi à mener son équipe vers les sommets, et les dirigeants ont peut-être estimé que c’était le bon moment pour tourner la page. D’ailleurs, les deux stars ne sont pas les seuls à faire leurs valises. Jerami Grant et Markieff Morris suivent le mouvement, et Billy Donovan va avoir du pain sur le planche, alors qu’il est dans la dernière année de son contrat.

Est-il d’ailleurs encore l’homme de la situation ? Ce sera très intéressant de voir si le départ de l’omnipotent Westbrook lui permettra, enfin, de proposer des systèmes de jeu qui impliquent tout le monde. Ce n’est pas sûr car Chris Paul aime le ballon, et il avait ralenti le jeu des Rockets… Une chose est sûre, OKC assume complètement sa phase de reconstruction, et pour cela, les dirigeants ont amassé 15 premiers tours de Draft entre 2020 et 2026 !

LA SURVIE PAR LA DÉFENSE ?

Mais avant de piocher allègrement dans la Draft, les dirigeants vont devoir garder un oeil sur leurs finances. Même si Paul George et Russell Westbrook sont partis, le trio Adams-Paul-Schroder pèse plus de 83 millions de dollars dans la masse salariale, et ce jusqu’en 2021. Ce qui limite les manoeuvres avec notamment ce gros contrat de Chris Paul, désigné pour prendre la suite de Russell Westbrook. L’intéressé assure qu’il est prêt à jouer les mentors mais on imagine qu’il n’a pas encore défait ses valises, prêt à rejoindre le Heat ou toute autre candidat aux playoffs.

Justement, le Thunder sera-t-il un candidat aux playoffs ? Le cinq majeur est très correct avec Paul donc, mais aussi Shai Gilgeous-Alexander, le meilleur rookie des Clippers depuis Blake Griffin. OKC semble vouloir en faire son prochain « franchise player », et il devrait jouer comme deuxième arrière. À l’aile, on mise sur le retour d’Andre Roberson, l’un des meilleurs défenseurs NBA lorsque les blessures le laissent tranquille.

Sous les panneaux, une paire expérimentée et complémentaire : Danilo Gallinari et Steven Adams. Si on ajoute Dennis Schroder comme sixième homme, OKC dispose d’un sextet d’excellente qualité, que bien des franchises de l’Est pourraient d’ailleurs leur envier.

Mais tout n’est pas si idyllique. Billy Donovan doit créer une cohésion avec trois nouveaux titulaires, mais aussi dans un effectif sans shooteur longue distance. Ce ne sont pas Shai Gilgeous-Alexander ou Andre Roberson qui permettront de faire sortir les défenses. Danilo Gallinari peut le faire mais c’est évidemment insuffisant dans le basket actuel. Terrence Ferguson a montré, par flash, qu’il pouvait être un bon attaquant, mais c’est d’abord un joueur efficace sur jeu rapide et transition.

C’est pour cette raison que le salut du Thunder passera sans doute par la défense, et le trio Paul-Roberson-Adams est une colonne vertébrale plus que correcte. L’envergure et la polyvalence de SGA peuvent être précieuses sur les postes d’arrières, tandis que Nerlens Noel peut aider pour protéger le cercle. Plus le Thunder multipliera les stops, plus il aura des occasions de jouer vite, de se projeter vers l’avant, et ainsi d’éviter de miser sur le 3-points. La défense est aussi le meilleur moyen de créer un collectif et un esprit de groupe.

LES MOUVEMENTS DE L’ÉTÉ

Arrivées : Darius Bazley, Mike Muscala (Lakers), Shai Gilgeous-Alexander et Danilo Gallinari (Clippers)Chris Paul (Rockets)

Départs : Markieff Morris (Pistons), Paul George (Clippers), Jerami Grant (Nuggets), Russell Westbrook (Rockets)

LE JOUEUR À SUIVRE : Shai Gilgeous-Alexander

Les Clippers ne voulaient vraiment pas le lâcher, mais ils ont cédé car c’était indispensable pour récupérer Paul George, et du même coup Kawhi Leonard. Le recrutement de deux superstars pour viser le titre est donc directement lié à un arrière de 21 ans, avec seulement une année d’expérience. Ce n’est pas du tout le même style que Russell Westbrook, mais il pourrait devenir le nouveau « franchise player » par sa polyvalence, son culot et tout simplement son talent. Faux lent, « SGA » a l’art de découper les défenses par ses changements de rythme et ses dribbles, mais aussi de les piéger avec ses tirs à mi-distance. Pour l’instant, comme aux Clippers, il sera sans doute plus à l’aise avec un meneur d’expérience à ses côtés comme Chris Paul, mais son avenir sera sans doute au poste 1.

MOYENNE D’AGE : 25.2 ans

MASSE SALARIALE :  135 millions (7e sur 30)

SI TOUT VA BIEN

Avec un Chris Paul qui ne bouge finalement pas, et particulièrement déterminé, le Thunder est le trouble-fête de la conférence Ouest. Devant un public qu’il connaît bien, le meneur All-Star réalise l’une de ses meilleures saisons depuis bien longtemps, et il implique tout le monde. Shai Gilgeous-Alexander est bien une star en devenir, et le tandem Roberson-Adams apporte de la dureté. Meilleur marqueur de l’équipe, Danilo Gallinari se régale alors que Billy Donovan en surprend plus d’un par un jeu beaucoup moins stéréotypé que dans le passé. Quant à Dennis Schroder, il épure son jeu et devient le 6e homme le plus prolifique de la ligue. Promis à l’une des dernières places de sa conférence, OKC se mêle à la course aux playoffs jusqu’au mois de mars.

SI TOUT VA MAL

Compliqué de s’appuyer sur un coach dans sa dernière année de contrat et un meneur All-Star qui a la tête ailleurs… L’absence de spécialistes à 3-points et de cohésion, mais aussi le niveau de la conférence Ouest, n’arrangent pas les choses. OKC loupe son début de saison, et les dirigeants en profitent pour monnayer Chris Paul et Dennis Schroder. Les têtes sont rapidement tournées vers la prochaine Draft avec l’objectif d’entourer Gilgeous-Alexander.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Oklahoma City Thunder en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés