"Histoire"

Quand Joakim Noah et Kevin Garnett aimaient se détester

La rencontre de deux joueurs forts en gueule à l’énergie débordante ne pouvait que donner des étincelles. Kevin Garnett et Joakim Noah ne sont pas du genre à baisser les yeux. À chacun de leurs duels, les deux se sont cherchés à la moindre occasion, offrant au public des oppositions d’une rare intensité sur le parquet et un concert de punchlines en dehors, jusqu’à ce que le « Big Ticket » ne tire sa révérence, il y a bientôt deux ans. Lire la suite »

Décès de Frank Ramsey (1931-2018)

Les Celtics viennent de perdre une légende et la NBA un très grand joueur. Frank Ramsey s’est en effet éteint à l’âge de 86 ans.

L’arrière de 1m90 avait remporté sept titres avec la franchise de Boston en 1957 puis entre 1959 et 1964, avec Bill Russell et Bob Cousy. Son numéro 23 fut ensuite retiré et n’est plus porté depuis sa fin de carrière, en 1964. Lire la suite »

[Happy Birthday] Sam Jones, la légende des Celtics oubliée

Il n’est pas vraiment le premier nom qui traverse l’esprit lorsque vient le moment d’évoquer la formidable épopée des Celtics. Pourtant, avec 10 titres NBA en 12 saisons, l’arrière Sam Jones, qui fête aujourd’hui ses 84 ans, est lui aussi une légende. Dans l’histoire de la NBA, seul Bill Russell a raflé plus de titres majeurs que lui en tant que joueur, avec 11 bagues. Mais Sam Jones a aussi été un des éléments déterminants dans les huit titres consécutifs de la franchise du Massachusetts, entre 1959 et 1966.

Ce Hall of Famer, nommé parmi les 50 meilleurs joueurs du premier cinquantenaire de la NBA, cinq fois All Star et dont les deux numéros à la fac (41) et à Boston (24) ont été retirés, a terminé sa carrière par deux nouveaux sacres face aux Lakers, en 1968 et 1969, à l’issue d’un Game 7 remporté à la dernière seconde au Forum d’Inglewood. Qui dit mieux ? Pas grand monde… Lire la suite »

Pete Maravich aurait 71 ans…

Décédé il y a 30 ans, en janvier 1988, Pete Maravich a été honoré la saison passée par les Hawks avec son maillot « 44 » retiré au plafond de la Philips Arena.

Le génie des années 1970 aurait eu 71 ans ce 22 juin 2018 et son empreinte dans la ligue est encore immense. Un Stephen Curry par exemple, sans oublier Ricky Rubio ou Manu Ginobili, sont pleinement influencés par ce « showman ». Lire la suite »

Il y a deux ans, LeBron James réalisait « The Block »

Alors qu’on commémore les vingt ans du dernier shoot de Michael Jordan avec les Bulls, il n’y a aucun doute que dans plusieurs décennies, on parlera encore du contre de LeBron James dans le Game 7 des Finals 2016 contre les Warriors.

Ce 19 juin 2016, l’ailier des Cavaliers a remporté le troisième titre de sa carrière, le premier avec Cleveland, en réalisant notamment une action de légende, peut-être le plus grand contre de l’histoire : un « chasedown block » sur Andre Iguodala à deux minutes de la fin du dernier match de la saison. Lire la suite »

Dirk Nowitzki a 40 ans : l’histoire d’une légende écrite en cinq actes

En octobre prochain, Dirk Nowitzki (40 ans, ce 19 juin) va entamer sa 21e saison dans la ligue, égalant ainsi le record dans l’histoire de la NBA. Surtout, il aura disputé l’intégralité de sa carrière sous le même maillot, celui des Mavericks. 21 saisons avec la même franchise, c’est inédit, et mieux que Kobe Bryant ou John Stockton.

Si Dirk Nowitzki n’a évidemment plus ses jambes de vingt ans, ni son impact d’il y a quelques années, il reste une véritable légende de ce sport. Un dinosaure, vestige d’une époque ancienne mais également l’inspirateur de quantité de joueurs actuels.

Retour en cinq moments sur un joueur unique, un monstre qui a profondément marqué les livres d’histoire. Peut-être tout simplement le plus grand joueur européen de l’histoire de la NBA. Lire la suite »

Ça s’est passé un 18 juin : Ray Allen, un tir pour l’éternité

Le monde s’est renversé il y a cinq ans, ce 18 juin 2013, soir de Game 6 des Finals NBA entre le Heat et les Spurs. Il s’est peut-être écoulé deux secondes lorsque Ray Allen a reçu le ballon de la part de Chris Bosh, pris un petit pas en arrière pour dégainer depuis le corner, au nez et à la barbe de Tony Parker, et sous les yeux ébahis de Radamel Falcao.

Tous les fans de basket se rappellent sans doute de ce moment. Ils se souviennent aussi sans doute de l’émotion qui a suivi, avec d’un côté une joie immense pour les supporters floridiens (ceux qui étaient restés…), ou une frustration indescriptible dans les rangs texans. Grâce à ce 3-points pour égaliser à 95-95 à cinq secondes de la fin, Ray Allen, dont l’équipe jouait sa survie aux portes de l’élimination, a changé le cours de l’histoire.

Alors que la sécurité s’apprêtait à boucler le terrain pour préparer les célébrations du titre des Spurs, la série a finalement été repoussée à un Game 7, et ce sont LeBron James et le Heat qui ont pris place sur le trône. Lire la suite »

Quand Hakeem Olajuwon voulait quitter les Rockets après une blessure polémique

Une star NBA comme Kawhi Leonard peut-elle rester dans son club et y briller après avoir demandé publiquement un transfert ? C’est rare mais la réponse est oui puisque Kobe Bryant l’avait fait aux Lakers en 2007, avant de remporter deux nouveaux titres. Mais la situation de l’ailier des Spurs rappelle encore davantage celle de Hakeem Olajuwon, en 1992. Lire la suite »

Ça s’est passé un 16 juin : Michael Jordan plante 55 points en finale NBA

Il y a 25 ans, les Bulls et les Suns nous offraient l’une des plus belles Finals de l’histoire. Un affrontement de poids lourds sur le plan individuel avec Michael Jordan opposé à son pote, et MVP de la saison régulière, Charles Barkley. Mais aussi une véritable opposition de style avec des Suns délibérément portés sur l’attaque, et qui veulent tuer l’adage : « L’attaque remplit les salles, la défense fait gagner les titres ».

Ce soir du 16 juin 1993, les Bulls mènent 2-1, mais ils sont fâchés. Après avoir gagné les deux premières manches à Phoenix, ils se sont inclinés dans leur salle dans le Game 3 à l’issue d’une rencontre sublime, et ils veulent éviter que les Suns reprennent l’avantage du terrain. Lire la suite »

Ça s’est passé un 15 juin : le jour où Tim Duncan a frôlé le quadruple double en Finals

C’est peut-être la plus grosse performance de l’histoire des playoffs puisque le 15 juin 2003, Tim Duncan fut à deux contres de réaliser le premier quadruple double en playoffs ! Lire la suite »