"Portrait"

Michael Jordan, Simply The Best

Ce 17 février 2019, Charlotte accueille le All-Star Game pour la première fois depuis 1991. Au bord du terrain, le patron des Hornets. Un certain Michael Jordan qui fête ce dimanche son 56e anniversaire. Seize ans après son départ en retraite, pour tout le monde, il reste le plus grand.

Il n’y a que Michael Jordan pour réaliser cette prouesse : un All-Star Game organisé chez lui, à Charlotte, en Caroline du Nord, le jour de son anniversaire ! Ce 17 février, « Son Altesse » fête ses 56 ans devant les meilleurs joueurs de la planète, parmi qui beaucoup ne l’ont même pas vu jouer avec les Bulls ou les Wizards.

Mais une chose est sûre, pour tout le monde, il reste le GOAT. Le meilleur joueur de tous les temps. Quand il jouait, l’extraterrestre martyrisait coaches, partenaires et adversaires pour assouvir sa soif de titres et de trophées en tout genre.

Décryptage aux frontières du joueur et du personnage Michael Jordan, né le 17 février 1963.  Lire la suite »

Elgin Baylor, le loser magnifique

Dans la liste des meilleurs joueurs de l’histoire à ne jamais avoir été champion NBA, Elgin Baylor (84 ans ce 16 septembre) apparaît tout en haut aux côtés d’un Karl Malone, d’un Steve Nash, d’un Pat Ewing ou d’un Reggie Miller.

Et pour cause, Baylor a révolutionné le basket. Ailier aussi élégant qu’aérien, Baylor a été le premier grand dunker de l’histoire de la NBA. Le premier à réellement jouer au dessus des autres. Un joueur complet avec des lignes de statistiques énormes, mais qui est resté dans l’histoire comme le plus grand perdant de tous les temps.

Individuellement, il n’a jamais remporté de trophée de MVP, et collectivement, il a disputé 8 finales, toutes perdues… Pire, c’est l’année de sa retraite que son équipe remportera le titre ! Lire la suite »

[Portrait] B.J. Armstrong a marché sur la Lune

L’actuel agent de Draymond Green, Josh Jackson et bien sûr Derrick Rose fut, au début des années 90, un enfant star en NBA. Avec sa bouille de gamin, personne n’aurait cru que B.J. Armstrong (52 ans ce 9 septembre) deviendrait un jour une figure de la Ligue.

Et pourtant, il obtint le job le plus convoité du monde : meneur titulaire des Bulls de Michael Jordan…

Lire la suite »

Dennis Scott, le basket en 3D

En 1995, après six années de présence dans la Ligue, Orlando atteint sa première Finale NBA. Le Magic, ce n’est pas seulement la paire Shaquille O’Neal-Penny Hardaway ou Nick Anderson.

C’est aussi Dennis Scott (50 ans ce 5 septembre), un tireur d’élite irrésistible à 3 points. « 3D » restera pendant dix ans recordman du nombre de paniers primés réussis sur une saison (267). Lire la suite »

[Happy Birthday] Reggie Miller, le shoot contre-la-montre

C’est l’un des plus grands shooteurs que le basket américain ait enfantés.

Reggie « Killer » Miller (53 ans ce 24 août 2018) a empoisonné la vie de Michael Jordan et pourri l’atmosphère du Madison Square Garden avec des shoots assassins au timing diabolique.

Plus clutch, tu meurs ! Lire la suite »

Patrick Ewing, Empire Knick Building

Il est rare qu’un joueur incarne une franchise au point de ne faire plus qu’un avec l’équipe. Ce fut le cas, dans les années 90, du n°33 des Knicks. « Quand vous pensez à New York, vous pensez à Patrick Ewing », soulignait Michael Jordan qui fut son alter ego chez les Bulls.

« The Beast », c’est 15 saisons passées au service de « Big Apple » dans la quête obsessionnelle du titre NBA et avec un engagement total. Parce qu’il se trouva toujours quelqu’un pour lui confisquer la bague tant convoitée, le grand Pat fit de tristes adieux à la ville qui ne dort jamais.

On discutera longtemps la légende d’un pivot à l’image brouillée, qui eut des rapports parfois délicats avec le public. Un personnage définitivement complexe, devenu le coach de Georgetown après des années comme assistant en NBA. Lire la suite »

Cedric Ceballos, le dunkeur masqué

Basketteur, rappeur, acteur, DJ, consultant télé et animateur radio : Cedric Ceballos (né le 2 août 1969) est un homme aux multiples talents. « Ice » a le sens du spectacle. Il le prouva lors du Slam Dunk Contest 1992 en réussissant un dunk les yeux bandés.

Sa carrière NBA ne répondit pas tout à fait aux attentes. Il loupa les Finales 1993 avec Phoenix et quitta les Lakers après une sale affaire… Lire la suite »

[Happy Birthday] Karl Malone, un seul titre vous manque…

Deuxième meilleur scoreur de l’histoire de la Ligue avec près de 37 000 points, Karl Malone a été élu deux fois MVP sous le maillot d’Utah, mais n’a jamais connu la consécration malgré trois finales NB. Basketteur au physique de déménageur, véritable intimidateur des raquettes, l’acolyte de John Stockton est parti incognito après un dernier échec chez les Lakers en 2004. Retour en quelques mots sur une immense carrière, à l’occasion du 55e anniversaire du « Mailman ».

Lire la suite »

[Portrait] Gary Payton, le gant et le verbe

Les sentiments sont contrastés à l’évocation de la carrière de l’un des plus grands meneurs des années 90, dont on fête ce lundi le 50e anniversaire.

Principal artisan du « Sonic boom » avec Shawn Kemp, Gary Payton eut un impact prodigieux des deux côtés du parquet. Rarement point guard aura paru aussi complet.

« The Glove » est, avec Michael Jordan, Alvin Robertson et Sidney Moncrief, le seul arrière jamais élu Défenseur de l’année. Il put regarder Sa Majesté droit dans les yeux au cours d’une Finale qui vit « MJ » signer sa plus petite moyenne de points à ce niveau de compétition.

Dommage que Payton ait eu besoin, pour tutoyer l’excellence, de se nourrir des pires provocations verbales. Le plus grand trash-talker de la Ligue connut la consécration sur le fil, à 37 ans, dans les rangs du Miami Heat.

Lire la suite »

Décès de Clifford Rozier (1972-2018)

C’est son frère, sur Facebook, qui a annoncé la triste nouvelle : Clifford Rozier s’est éteint vendredi à l’âge de 45 ans des suites d’un arrêt cardiaque. Sorti de Louisville en 1994, il avait été sélectionné en 16e position de la Draft par les Warriors pour épauler Chris Webber.  Lire la suite »