Pariez en ligne avec Unibet
  • BOS1.69PHI1.99Pariez
  • SAN1.09CLE5.55Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

[Previews 2019/20] Les Pistons veulent enfin sortir du ventre mou

Depuis maintenant une décennie, Detroit est une équipe moyenne. Si les blessures ne pointent pas le bout de leur nez, les Pistons peuvent espérer une saison intéressante.

Comme chaque année, Basket USA propose une présentation de la saison NBA et des 30 franchises sous la forme d’un compte à rebours, de la 30e place à notre favori pour le titre de champion NBA.

Avec seulement deux saisons en positif et aucune victoire en playoffs depuis 2008 malgré trois participations, les Pistons sont devenus une franchise moyenne, coincée dans le ventre mou de la conférence Est. Pourtant, l’effectif ne manque pas de talent, mais les blessures, l’équilibre général et les finances rendent le rebond difficile.

PLUS D’OPTIONS, MOINS DE PROBLÈMES ?

En recrutant notamment Tony Snell, Derrick Rose, Tim Frazier, Markieff Morris ou Christian Wood et récemment Joe Johnson, les dirigeants vont permettre à Dwane Casey de profiter d’un effectif plus profond. Une donnée déjà importante en soi, mais qui devrait surtout soulager les titulaires comme Blake Griffin ou Reggie Jackson pour les éloigner des soucis physiques.

Ces deux-là sont fragiles, et que dire de Derrick Rose ? Les joueurs de Detroit sont en cristal et cela pollue la performance du groupe. Blake Griffin et Derrick Rose seront sous surveillance et avec des rotations plus solides, les joueurs devraient être moins sollicités, donc en meilleure forme en fin de saison. C’est une vérité pour chaque équipe mais encore plus pour Detroit : il faut absolument que les blessures laissent tranquille l’ancien Clipper et sa troupe.

UNE ATTAQUE DÉSORMAIS PLUS EFFICACE ?

L’autre grand bémol, c’est l’attaque. Les Pistons n’affichaient que le 28e rythme de jeu la saison passée et la 21e efficacité offensive, avec des chiffres d’adresse inquiétants (34.8% à 3-pts, 44% au shoot). Dwane Casey n’est pas connu pour être un coach particulièrement inventif en attaque, et il s’appuie avant tout sur des bases solides, et du « drive & kick » pour tenter de faire progresser son équipe.

Derrick Rose et Markieff Morris, voire Joe Johnson dans le « money time », seront précieux pour apporter de la variété et du dynamisme à un jeu parfois beaucoup trop statique et prévisible.

La saison passée, Blake Griffin – même s’il a fait sa meilleure saison en carrière – devait faire beaucoup trop de choses en attaque, privant ainsi Reggie Jackson du ballon et donc de ce qu’il fait le mieux, à savoir jouer le pick-and-roll. Alors qu’il a annoncé vouloir tester le marché l’été prochain, Andre Drummond aura pour mission de lancer les transitions le plus vite possible après le rebond, pour mettre sur orbite Reggie Jackson ou Derrick Rose.

L’enjeu pour Detroit serait ainsi d’amener de la cadence, des tirs primés et une meilleure répartition de la marque, pour trouver de la régularité et un vrai rôle aux joueurs majeurs de l’effectif.

LES MOUVEMENTS DE L’ÉTÉ

Arrivées : Sekou Doumbouya (Draft), Tony Snell (Bucks), Derrick Rose (Wolves), Tim Frazier (Bucks), Markieff Morris (Thunder), Christian Wood (Pelicans), Joe Johnson

Départs : Jon Leuer (Bucks), Ish Smith (Wizards), Wayne Ellington (Knicks), Glenn Robinson III (Golden State)

LE JOUEUR À SUIVRE : REGGIE JACKSON

On aurait pu choisir Blake Griffin ou Derrick Rose, mais Reggie Jackson est peut-être le joueur qui peut débloquer les choses à Detroit. Pourquoi ? Premièrement, il sera en pleine forme après une saison passée à 82 matches (une première pour lui) mais où il a manqué de rythme – il n’avait disputé que 97 matches entre 2016 et 2018.

Deuxièmement, il va être épaulé par Derrick Rose. Cette association peut donner des étincelles. Reggie Jackson a travaillé son catch-and-shoot cet été pour justement recevoir les passes de l’ancien MVP, toujours tranchant en pénétration. Et comme Derrick Rose est également devenu un shooteur plutôt fiable, il pourra soulager Reggie Jackson. C’est un soutien de poids et une association qui peut permettre de dynamiter les défenses adverses… et ainsi soulager Blake Griffin.

Troisièmement, et pour finir, il est en fin de contrat. C’est donc l’année ou jamais pour briller et montrer à la ligue qu’à 29 ans, Reggie Jackson peut donner un second souffle à sa carrière et se débarrasser de l’image d’un joueur talentueux mais trop souvent blessé et surpayé.

MOYENNE D’AGE : 25.8 ans

MASSE SALARIALE : 136 millions (6e sur 30)

SI TOUT VA BIEN

Les planètes s’alignent pour Dwane Casey : pas de blessure, une attaque plus fluide et équilibrée, Blake Griffin et Derrick Rose ont les jambes pour les moments chauds et toute l’équipe gagne en régularité, avec un Luke Kennard tranchant. Les Pistons croquent les petites équipes et accrochent à leur tableau de chasse de grosses écuries.

Ce n’est pas suffisant pour viser la finale de conférence à l’Est, et encore moins les Finals, mais ils peuvent enfin viser l’avantage du terrain en playoffs. Et ils remportent enfin un match de playoffs…

SI TOUT VA MAL

Rien à faire, l’infirmerie est toujours aussi remplie. Les cadres multiplient les matches manqués et un collectif peine à se dégager. Le manque de shooteurs purs handicape les intérieurs, et Blake Griffin est constamment ciblé par toutes les défenses. Il ne peut faire des miracles et le jeu des Pistons est toujours aussi prévisible.

Les bases mises en place par Dwane Casey ne parviennent pas à faire passer un cap à l’effectif. Entre un-contre-un de Derrick Rose et Reggie Jackson ou autre exploit individuel de Blake Griffin, c’est stéréotypé. Detroit patauge, enchaîne des séries de défaites et rate les playoffs, débordé par des équipes au style plus affirmé et efficace. Heureusement, Reggie Jackson et Andre Drummond ne sont plus sous contrat et Detroit peut reconstruire.


A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Detroit Pistons en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés