Al Horford

Al Horford Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2007-08 ATL 81 31 49.9 0.0 73.1 3.1 6.6 9.7 1.5 3.3 0.7 1.7 0.9 10.1
2008-09 ATL 67 34 52.5 0.0 72.7 2.2 7.2 9.3 2.4 2.8 0.8 1.5 1.4 11.5
2009-10 ATL 81 35 55.1 100.0 78.9 2.9 7.0 9.9 2.3 2.8 0.7 1.5 1.1 14.2
2010-11 ATL 77 35 55.7 50.0 79.8 2.4 7.0 9.3 3.5 2.5 0.8 1.6 1.0 15.3
2011-12 ATL 11 32 55.3 0.0 73.3 2.4 4.6 7.0 2.2 1.9 0.9 1.5 1.3 12.4
2012-13 ATL 74 37 54.3 50.0 64.4 2.6 7.6 10.2 3.2 2.2 1.1 2.0 1.1 17.4
2013-14 ATL 29 33 56.7 36.4 68.2 2.3 6.1 8.4 2.6 1.9 0.9 2.2 1.5 18.6
2014-15 ATL 76 31 53.8 30.6 75.9 1.7 5.4 7.2 3.2 1.6 0.9 1.3 1.3 15.2
2015-16 ATL 82 32 50.5 34.4 79.8 1.8 5.5 7.3 3.2 2.0 0.8 1.3 1.5 15.2
2016-17 BOS 68 32 47.3 35.5 80.0 1.4 5.4 6.8 5.0 2.0 0.8 1.7 1.3 14.0
2017-18 BOS 72 32 48.9 42.9 78.3 1.4 5.9 7.4 4.7 1.9 0.6 1.8 1.1 12.9
2018-19 BOS 1 30 57.1 0.0 100.0 0.0 4.0 4.0 2.0 1.0 0.0 3.0 5.0 9.0
Total   719 33 52.5 37.0 75.1 2.2 6.4 8.5 3.2 2.3 0.8 1.6 1.2 14.2

Les actualités sur Al Horford

Al Horford se concentre sur la saison, et pas sur la prochaine free agency

À 32 ans, Al Horford rentre dans la dernière année de son contrat garanti à Boston, puisqu’il dispose d’une « player option » à 30 millions de dollars pour la saison 2019-2020. Cela signifie donc que l’intérieur peut devenir free agent l’été prochain. Lire la suite »

Al Horford : « La façon dont le basket évolue joue en ma faveur »

Al Horford joue pivot depuis le début de sa carrière, et ça lui réussit plutôt bien puisqu’il a toujours conduit des défenses de fer et a décroché cinq sélections au All-Star Game. Mais l’ancien Gator est plus à l’aise que jamais à Boston, dans cette NBA qui a lentement fait évoluer le poste de pivot vers son profil : celui d’un joueur mobile qui n’atteint pas les 2m10, capable de défendre sur plusieurs postes et de s’écarter du cercle en attaque. Lire la suite »

Brad Stevens fait confiance à Al Horford

Après les deux premiers matches de la série, Al Horford était le principal problème des Cavaliers puisqu’il avait compilé 17.5 points à 56% au shoot, 7 rebonds, 5 passes et aucune balle perdue de moyenne à Boston.

Depuis, Tyronn Lue lui a mis Tristan Thompson dans les jambes, l’intérieur des Celtics souffre et n’affiche plus que 10.8 points à 38%, 2.5 passes et 1.3 balle perdue par match sur les quatre dernières manches. Même si le coup de poker du Game 5, avec le retour dans le cinq majeur d’Aron Baynes, a offert une petite respiration. Lire la suite »

Le Top 5 de la nuit : le gros scotch de Larry Nance Jr

Pas d’action mémorable dans ce Top 5 mais on retiendra les deux grosses bâches des Cavaliers avec Kevin Love sur Aron Baynes, puis Larry Nance Jr sur Jaylen Brown. Lire la suite »

Boston prêt pour le combat

Toujours invaincus à domicile depuis le début des playoffs, les Celtics partent désormais sur une série au meilleur des trois matches face aux Cavaliers, avec deux rencontres au TD Garden. Le défi est grand, mais les conditions restent (statiquement) favorables – si tenté qu’on puisse dire ça avec un adversaire comme LeBron James.

Pour aborder le match le plus important de leur saison, la troupe de Brad Stevens peut toujours s’appuyer sur deux moments importants, qui ont forgé la mentalité et le comportement collectif du groupe. Lire la suite »