Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
ORL
PHI1:00
WAS
CLE1:00
BOS
CHI1:30
BRO
MIA1:30
TOR
DET1:30
MIL
MEM2:00
MIN
NOR2:00
OKC
NYK2:00
DAL
UTH2:30
PHO
SAS3:00
LAL
POR4:30

Les articles sur "stephen curry"

Des examens rassurants pour Stephen Curry

Blessé aux adducteurs face aux Bucks, Stephen Curry a passé une IRM qui était « bonne », selon Steve Kerr. Plus de peur que de mal donc, pour le double MVP, qui ne jouera pas samedi mais qui ne devrait pas être absent trop longtemps. Lire la suite »

La course au MVP : les pourcentages de rêve de Stephen Curry

Eh oui, cela fait déjà neuf ans que tous les mardis, on publie notre « Course au MVP », et le principe reste le même : chaque semaine, on propose notre Top 5 des meilleurs joueurs de la NBA, en tenant compte à la fois des performances individuelles et collectives. Cette semaine, on s’intéresse au MVP de ce début de saison, Stephen Curry. Le meneur des Warriors est à 100% de ses moyens physiques, et ça se ressent dans son jeu et son efficacité. Lire la suite »

Steve Kerr : « Stephen Curry a franchi un nouveau palier cette saison »

Pendant que Klay Thompson s’en allait battre son record de tirs primés marqués sur un match avec 14 réussites contre les Bulls lundi, Stephen Curry s’était volontairement mis au service de son incandescent « Splash Brother ».

De retour à l’Oracle la nuit dernière, le meneur a confirmé son début de saison tonitruant en compilant 37 points, dont 7/11 de loin, face aux Pelicans. Alors que les Warriors caracolent déjà en tête de la conférence Ouest avec huit victoires en neuf matchs, Stephen Curry trône lui en tête du classement des meilleurs marqueurs de la ligue avec 33 points de moyenne par match. S’il prend quatre tirs de plus que la saison passée, il est aussi plus efficace, en particulier à 3-points.

Un rythme encore plus fou qu’en 2016…

Après deux semaines de compétition, il tourne à 53% de réussite de loin ! Et avec six tirs primés marqués en moyenne par match, il est parti sur des bases de 500 3-points inscrits sur la saison, soit 98 de plus que son record établi en 2016 !

Dans l’histoire de la NBA, aucun joueur n’a tiré à plus de 50% de réussite à 3-points sur un volume aussi élevé. Si le rythme de Stephen Curry semble intenable sur la saison, Kevin Durant n’en est lui pas si convaincu.

« Quand quelqu’un est aussi fort, vous vous attendez à ce qu’il soit à ce niveau tous les jours, » explique KD après la rencontre.  » Je m’attends à ce qu’il joue à ce niveau, et par ça je ne veux pas dire que je m’attends à ce qu’il score 37 points tous les matchs, mais je m’attends à ce qu’il soit aussi efficace à chaque match parce qu’il en est capable et qu’il travaille pour ça les jours. »

« Au summum en termes de connaissance de la ligue, des adversaires, de lui-même »

Outre le talent, c’est bien l’éthique de travail de Stephen Curry qui revient dans la bouche de ses coéquipiers mais également de son entraineur. Pour Steve Kerr, le niveau actuel de son meneur est une combinaison de plusieurs facteurs, à la tête desquels on retrouve tous les efforts fournis dans plusieurs secteurs de sa préparation.

« Il a toujours été travailleur en plus d’être un shooteur unique. Et c’est la raison pour laquelle il a ce pourcentage de réussite incroyable après neuf matchs, » lance Steve Kerr. « Il a une confiance inébranlable en son tir mais il a gagné cette confiance en travaillant jour après jour sur son tir, mais aussi sur son corps, ses jambes en particulier, sur sa façon d’aborder le match. Je pense qu’il est au summum en termes de connaissance de la ligue, de ses adversaires, mais aussi de lui-même. Je pense que Rick Celebrini (leur nouveau directeur du staff médical des Warriors) l’a aidé, je pense que Steve Nash l’a aidé, et juste son approche quotidienne. Il travaille avec Q (l’assistant Bruce Fraser) tous les jours depuis plusieurs années maintenant. Ils ont la même routine mais Q me dit tout le temps qu’il a l’impression que Steph a franchi un nouveau palier cette saison. »

L’impression laissée par Stephen Curry lors de ses neuf premiers matchs rappelle, voir dépasse, celle laissée en 2016, saison de son titre de MVP glané à l’unanimité. Si l’intéressé est confiant, il se veut toutefois prudent. Pour lui, ce début de saison n’est qu’une progression logique dans sa carrière, mais aussi un résultat direct du travail estival.

« J’ai toujours dit que je voulais améliorer mon tir et devenir encore plus efficace, » concède-t-il. « Ce n’est qu’un début, il ne faut pas s’enflammer et continuer sur cette lancée mais je ne pense pas à mon pourcentage de réussite. Que je sois dans les 30 ou 40%, j’essaie de garder le même état d’esprit. Je vais continuer à tirer et on fera les compte à la fin de la saison. »

Propos recueillis à Oakland.

Under Armour : la Curry 6 en approche

Enchainement rapide pour les chaussures signature de Stephen Curry. La Curry 5 n’est arrivée qu’au printemps dernier mais voilà déjà le sixième modèle.

Selon Weartesters, Patrick Frisk, le président d’Under Armour, a annoncé mardi que la Curry 6 devrait arriver « dans quelques semaines. » On devrait donc la voir d’ici Noël, si ce n’est avant. Lire la suite »

Joueurs de la semaine : Stephen Curry et Giannis Antetokounmpo récompensés

Après Kemba Walker et Nikola Jokic la semaine dernière, c’est au tour de Giannis Antetokounmpo et Stephen Curry de décrocher le trophée de Player Of The Week. Distingué pour la conférence Est, l’ailier des Bucks a tourné cette semaine à 24.8 points à 53%, 13 rebonds et 5.3 pds de moyenne, avec un triple double face aux Sixers. Dans son sillage, Milwaukee a pris un départ parfait : 6 victoires – 0 défaite. Lire la suite »

Le Top 5 de la nuit : Paul George du parking

Avec son record à 3-points, Steph Curry décroche la première place d’un Top 5 bien faiblard. On retiendra surtout le shoot du milieu de terrain de Paul George qui assomme les Suns au buzzer du 3e quart-temps. Il avait pourtant une forêt de bras devant lui. Lire la suite »

Le MVP de la nuit : un record de plus pour Stephen Curry

On en avait parlé il y a un mois : Stephen Curry a l’occasion cette saison de battre de nombreux records à 3-points, et la nuit dernière, il est devenu le premier joueur de l’histoire à enchaîner sept matches de suite avec au moins 5 tirs à 3-points.

Cela relève de l’anecdote mais il faut savoir que ce record tenait depuis… 1996 et il appartenait à George McCloud, l’ancien ailier shooteur des Mavericks. Lire la suite »

Pour le duo Iguodala-Durant, Stephen Curry est négligé dans la course au MVP

L’énorme performance de Stephen Curry face aux Wizards, 51 points et 11 paniers primés en trois quart-temps, a marqué les esprits pour les débuts de la saison régulière.

Comme le meneur s’estime plus en forme que jamais et que les champions en titre devraient s’installer, comme depuis 2015, dans les meilleurs bilans de la ligue, pourquoi ne pas l’imaginer de nouveau MVP, après ses titres de 2015 et 2016 ? Lire la suite »

Le MVP de la nuit : le démoralisant Stephen Curry

Il n’a jamais été autant en maîtrise que sur ce début de saison. À 30 ans, Stephen Curry se connait mieux que jamais et peut punir les défenses par son shoot extérieur, mais aussi sa capacité à attaquer le cercle ou à servir ses camarades. Lire la suite »

En feu, Stephen Curry (51 points en trois quart-temps) écoeure les Wizards

« Une idée fixe aboutit à la folie ou à l’héroïsme », écrivait Victor Hugo. Dans cette NBA devenue folle du shoot à 3-points, Stephen Curry garde ses instants d’héroïsme, où l’instant devient éternité, le public dévot et le sportif artiste. Lire la suite »