Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
TOR
MIL1:00

Les articles sur "milwaukee bucks"

A Milwaukee, la faim justifie les moyens

Oubliez les Big Three et autres super teams ! Aux côtés de Giannis Antetokounmpo, pas de gros noms mais des joueurs qui ont soif de vaincre, ce qui fait, pour l’instant, la différence.

Aussi incroyable que cela puisse paraître, les Bucks en sont arrivés au point où ils se surprennent eux-mêmes par leur niveau de jeu affiché depuis le début des Playoffs. Après avoir sweepé Detroit, englouti Boston, voilà qu’ils mènent 2-0 face aux Raptors avec une belle claque dans le Game 2. Si Milwaukee faisait logiquement partie des prétendants pour jouer les premiers rôles cette saison, personne n’avait imaginé une telle domination. Lire la suite »

Les Raptors sonnés d’entrée de jeu

BDans les cordes dès les premières secondes de la rencontre, les Raptors n’ont été que dans la réaction face aux Bucks et jamais dans l’action, à cause de cette mauvaise entame de match.

Difficile de se mettre plus gros boulet au pied qu’en entamant la rencontre comme les Raptors l’ont fait dans ce Game 2. Lire la suite »

Après Brook Lopez, au tour d’Ersan Ilyasova de prendre feu…

Le Turc a choisi son moment pour sortir sa meilleure performance de ces playoffs, lors du Game 2 face aux Raptors. Ajoutant ainsi une nouvelle menace à surveiller pour les Canadiens.

Qui sera le prochain sur la liste ? Les Raptors doivent sans doute s’interroger après cette deuxième rencontre. « Durant le Game 3, quelqu’un d’autre fera un super match », prédit déjà Giannis Antetokounmpo. « C’est ce qui fait la beauté de ce sport et de notre équipe. » Lors de la première manche, Brook Lopez avait surpris son monde. Maladroit cette nuit, le pivot a vu un paquet de seconds couteaux prendre le relais. On peut citer George Hill et Malcolm Brogdon. Et surtout Ersan Ilyasova qui évolue dans un rôle comparable celui de Brook Lopez, à savoir d’intérieur fuyant. Lire la suite »

Le collectif des Bucks donne une leçon aux Raptors

Si Giannis Antetokounmpo sort un gros match (30 points, 17 rebonds), ce sont ses lieutenants qui ont permis aux Bucks de faire la différence d’entrée (125-103). Le danger vient de partout à Milwaukee, et seulement de Kawhi Leonard (31 points) pour les Raptors, déjà dos au mur.

Comme dans le Game 1, Giannis Antetokounmpo donne le ton d’entrée : le Grec claque son propre raté dans le cercle, contre Marc Gasol, et dunke une nouvelle fois, le tout en 50 secondes, devant un public qui chante « MVP, MVP » ! Nikola Mirotic remet ensuite un rebond offensif dans le cercle et marque de loin : Milwaukee mène 9-0, Nick Nurse rappelle ses hommes, le Wisconsin bouillonne. Lire la suite »

Malcolm Brogdon a pris son mal en patience

De retour pour le Game 5 face à Boston après pratiquement deux mois d’absence, le « combo guard » des Bucks a brillé dans le premier match de la série face à Toronto.

Victime d’une déchirure du fascia plantaire mi-mars, Malcolm Brogdon a dû prendre son mal en patience. Il faut dire que le joueur a déjà manqué une saison à cause d’une blessure au pied il y a six ans à Virginia et que ça lui a servi de leçon. Lire la suite »

L’objectif des Bucks : forcer Kawhi Leonard à jouer à un-contre-cinq

Les Bucks s’y sont mis à plusieurs mais ils ont réussi à éteindre Kawhi Leonard dans le dernier quart-temps du Game 1. L’objectif ? Recommencer ce soir.

Seulement trois tirs tentés, aucun transformé, et finalement deux petits points sur lancers-francs : Kawhi Leonard n’a pas existé dans le dernier quart-temps du Game 1 entre Milwaukee et Toronto. La récompense du travail de sape des Bucks. Lire la suite »

Brook Lopez offre le premier round à Milwaukee

Après avoir fait la course en tête une bonne partie de la rencontre grâce au duo Leonard/Lowry, les Raptors ont été éteints par Brook Lopez dans le « money time » (108-100). Avec 29 points, 11 rebonds et 4 contres, le pivot met son équipe sur les bons rails.

Un panier au poste, un contre sur Pascal Siakam, une interception suivi d’un dunk et un layup en transition : Giannis Antetokounmpo pose son empreinte sur la rencontre en 2 minutes. Mais c’est bien Mike Budenholzer qui prend le premier temp-mort du match après deux réussites de loin pour Siakam et Kyle Lowry. Lire la suite »

À chaque tir à 3-points des Bucks, il fait un don pour la lutte contre le cancer

Avec l’explosion du nombre de tirs à 3-points rentrés par les Bucks sous l’impulsion de Mike Budenholzer, l’avocat David Gruber a dû signer un plus gros chèque cette saison.

Dans l’Utah, chaque dunk d’un joueur du Jazz donne lieu à une donation pour les œuvres de charité.

À Milwaukee, c’est le tir à 3-points qui est « récompensé ». Un partenariat existe depuis plusieurs années entre la franchise du Wisconsin et l’avocat David Gruber, basé à Milwaukee. L’engagement de ce dernier, un mordu de basket et donc de l’équipe locale, est simple : chaque tir primé rentré par les Bucks, à domicile, est synonyme de donation pour un centre de lutte contre le cancer (Midwest Athletes Against Childhood Cancer Fund). Lire la suite »

Preview Playoffs 2019 : Milwaukee (1) – Toronto (2)

Alors que les Warriors sont largement favoris pour atteindre les Finals à l’Ouest, c’est beaucoup plus indécis sur la côte Est, entre les Bucks du « Greek Freak » et les Raptors de « The Klaw ».

Les deux meilleures équipes de l’Est en saison régulière se retrouvent après des parcours distinctifs en playoffs difficilement comparables. Les Bucks ont continué d’impressionner en honorant leur statut de meilleure équipe de la ligue. Après un « sweep » face aux Pistons, ils ont plus facilement qu’imaginé passé l’obstacle des Celtics (4-1). Lire la suite »

Malcolm Brogdon aurait aimé jouer la finale de conférence plus vite

En manque de compétition, l’arrière des Bucks pense que la semaine de repos entre la fin de série contre Boston et le début de celle contre Toronto peut être un handicap pour lui et les siens.

Le rythme des joueurs NBA est une fine frontière entre l’enchaînement des matchs et une certaine fatigue. Ainsi les Bucks, en éliminant en cinq manches les Celtics, connaissent une période d’une semaine de repos. Lire la suite »