Taj Gibson

Taj Gibson Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2009-10 CHI 82 27 49.4 0.0 64.6 2.8 4.7 7.5 0.9 3.4 0.6 1.4 1.3 9.0
2010-11 CHI 80 22 46.6 12.5 67.6 2.0 3.7 5.7 0.7 2.5 0.5 0.9 1.3 7.1
2011-12 CHI 63 20 49.5 0.0 62.2 2.1 3.1 5.3 0.8 2.1 0.4 1.0 1.3 7.7
2012-13 CHI 65 23 48.5 0.0 67.9 1.9 3.4 5.3 0.9 2.6 0.4 1.2 1.4 8.0
2013-14 CHI 82 29 47.9 0.0 75.1 2.4 4.4 6.8 1.1 2.5 0.5 1.8 1.4 13.0
2014-15 CHI 62 27 50.2 0.0 71.7 2.6 3.8 6.4 1.2 2.6 0.6 1.2 1.2 10.3
2015-16 CHI 73 27 52.5 0.0 69.2 2.8 4.1 6.9 1.5 2.5 0.6 1.1 1.1 8.6
2016-17 * All Teams 78 26 51.5 23.1 71.5 2.0 4.2 6.2 0.9 2.1 0.5 1.4 0.8 10.9
2016-17 * CHI 55 27 52.1 16.7 71.4 2.2 4.8 7.0 1.1 2.2 0.5 1.4 0.9 11.6
2016-17 * OKC 23 21 49.7 100.0 71.8 1.7 2.8 4.5 0.6 1.7 0.6 1.2 0.7 9.0
2017-18 MIN 82 33 57.7 20.0 76.8 2.4 4.8 7.1 1.2 2.7 0.8 1.1 0.7 12.2
2018-19 MIN 69 24 56.8 32.4 75.7 2.5 4.1 6.6 1.2 2.7 0.8 1.1 0.6 10.9
Total   736 26 51.2 21.2 70.9 2.4 4.1 6.4 1.0 2.6 0.6 1.2 1.1 9.8

Les actualités sur Taj Gibson

Sans rancoeur, Taj Gibson cède sa place à Dario Saric dans le cinq majeur

Ryan Saunders a décidé de replacer Dario Saric dans le cinq majeur des Wolves, mais pas facile pour le jeune coach de l’annoncer à Taj Gibson… qui est plus âgé que lui.

Alors que les Wolves étaient sur une série de quatre défaites consécutives, Ryan Saunders devait changer quelque chose. Mais la solution qu’il avait trouvée, remplacer Taj Gibson par Dario Saric dans le cinq majeur, lui posait un cas de conscience. Lire la suite »

Une simple amende pour Taj Gibson

Expulsé lors du match entre le Jazz et les Wolves, Taj Gibson avait carrément fait un doigt d’honneur à l’arbitre. L’intérieur s’en tire avec une simple amende de 25 000 dollars.

On a connu la NBA plus sévère… Alors qu’il a complètement pété les plombs à l’encontre d’un arbitre, lors du match entre les Wolves et le Jazz, se permettant même un doigt d’honneur en quittant le terrain, Taj Gibson s’en sort avec une amende. Lire la suite »

[replay] Le gros péTaj de plomb

Taj Gibson aurait pu trouver mieux pour fêter ses 7 000 points inscrits en carrière… Sur le parquet du Jazz, l’intérieur des Wolves a perdu son sang-froid avec les arbitres après une action plutôt anodine au cœur du troisième quart-temps. On venait de lui siffler une faute sur Joe Ingles alors que quelques secondes plus tôt, Andrew Wiggins n’avait pas obtenu de coup de sifflet de l’autre côté du terrain. Ses coéquipiers commençaient déjà à sérieusement s’agacer, Karl-Anthony Towns en tête, mais Taj Gibson a lui explosé.  Lire la suite »

Luol Deng et Taj Gibson nous racontent les 50 points de Derrick Rose

Luol Deng et Taj Gibson en avaient toujours le sourire aux lèvres. Avant d’affronter les Warriors vendredi soir à Oakland, ils étaient ravis de raconter la façon dont ils ont vécu les 50 points de Derrick Rose deux jours plus tôt. Membres officieux des TimberBulls aux côtés de Tom Thibodeau et de Jimmy Butler, les deux vétérans connaissent Derrick Rose sur le bout des doigts pour l’avoir côtoyé pendant ses années fastes à Chicago. Lire la suite »

Pour Taj Gibson, le transfert demandé par Jimmy Butler est un « crochet du droit »

Evidemment, la demande de transfert de Jimmy Butler change complètement la donne chez les Wolves. Tom Thibodeau semble essayer de convaincre son joueur de donner une autre chance aux Wolves, mais ce dernier veut vraiment partir.

Le coach/président tente-t-il simplement d’activer un levier pour obtenir de meilleures offres de la part des Clippers, des Nets ou encore du Heat ? Ou pense-t-il vraiment qu’il peut recoller les morceaux ? À entendre Taj Gibson, un autre ancien de Chicago qui a migré dans le Minnesota, l’entraîneur semble bel et bien persuadé que tout peut s’arranger…

« Quand je parle à Thibs (Tom Thibodeau), il me dit toujours que ce n’est rien et que nous avons traversé des situations bien pires à Chicago. Je l’ai regardé en souriant », explique l’intérieur à The Athletic. « C’est bizarre. C’est dur à expliquer. C’est un sentiment bizarre à l’approche du training camp. »

Taj Gibson ne se fait ainsi pas trop d’illusion.

« Pour être honnête, c’est une vraie distraction. Il suffit de voir le talent et les progrès effectués l’an dernier pour atteindre les playoffs, avec tant de hauts et de bas. Et puis on reçoit un crochet du droit juste avant le training camp. C’est bizarre. »

D’après The Athletic, après la rencontre d’hier avec Tom Thibodeau, Jimmy Butler a contacté le propriétaire, Glen Taylor, pour s’assurer que les négociations continuaient avec d’autres clubs, et que les Wolves ne jouaient pas la montre.