Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
CLE
MIL0:00
ORL
NOR0:00
PHI
BOS0:00
NYK
UTH0:30
CHI
WAS1:00
MEM
HOU1:00
SAS
MIA1:30
OKC
TOR2:30
POR
DAL3:00

Kevin Love

Kevin Love Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2008-09 MIN 81 25 45.9 10.5 78.9 3.4 5.7 9.1 1.0 2.5 0.4 1.5 0.6 11.1
2009-10 MIN 60 29 45.0 33.0 81.5 3.8 7.2 11.0 2.3 2.3 0.7 2.0 0.4 14.0
2010-11 MIN 73 36 47.0 41.7 85.0 4.5 10.7 15.2 2.5 2.0 0.6 2.1 0.4 20.2
2011-12 MIN 55 39 44.8 37.2 82.4 4.1 9.3 13.4 2.0 2.8 0.9 2.3 0.5 26.0
2012-13 MIN 18 34 35.2 21.7 70.4 3.6 10.4 14.0 2.3 1.9 0.7 2.2 0.5 18.3
2013-14 MIN 77 36 45.7 37.6 82.1 2.9 9.6 12.5 4.4 1.8 0.8 2.6 0.5 26.1
2014-15 CLE 75 34 43.4 36.7 80.4 1.9 7.9 9.8 2.2 1.9 0.7 1.6 0.5 16.4
2015-16 CLE 77 32 41.9 36.0 82.2 1.9 8.0 9.9 2.4 2.1 0.8 1.8 0.5 16.0
2016-17 CLE 60 31 42.7 37.3 87.1 2.5 8.6 11.1 1.9 2.1 0.9 2.0 0.4 19.0
2017-18 CLE 59 28 45.8 41.5 88.0 1.7 7.5 9.3 1.8 2.0 0.7 1.5 0.4 17.6
2018-19 CLE 16 27 38.5 38.0 90.2 1.7 9.5 11.2 2.3 2.8 0.3 1.9 0.3 18.3
Total   651 32 44.2 37.1 82.7 2.9 8.3 11.3 2.3 2.2 0.7 1.9 0.5 18.3

Les actualités sur Kevin Love

Pour Kevin Love, rater les playoffs va « faire du bien » à LeBron James

L’intérieur des Cavaliers estime qu’en manquant les playoffs, LeBron James va pleinement profiter du long break pour recharger les batteries et revenir encore plus fort.

C’est peut-être la seule bonne nouvelle pour LeBron James, à l’issue de cette première saison à Los Angeles ratée et décevante : il va pouvoir se reposer pendant presque six mois.

Une première pour lui depuis la saison 2004-2005 et surtout après huit saisons de suite à disputer les Finals jusqu’à mi-juin. Pour son ancien coéquipier, Kevin Love, ces longues vacances vont avoir des effets bénéfiques sur le triple champion. Lire la suite »

Kevin Love se souvient des critiques de la presse

Avant le titre de 2016 acquis sur le parquet des Warriors, l’ancien intérieur des Wolves a parfois eu du mal à prendre du recul par rapport aux critiques dans la presse.

Le rôle des médias, voilà un sujet qui ne cesse de revenir sur la table ces derniers temps. Il n’est pas toujours apprécié par les acteurs de la NBA d’aujourd’hui, entre la propriétaire des Lakers qui l’a remis en cause dans le trade ayant capoté avec les Pelicans pour obtenir Anthony Davis, Kevin Durant qui a déclaré ne lui faire aucunement confiance, ou encore Kyrie Irving qui l’a accusé de casser l’harmonie de certains vestiaires. Lire la suite »

Avec Kevin Love, les Cavaliers ont retrouvé le sourire et les victoires

Depuis le retour de Kevin Love, quand l’intérieur joue, Cleveland affiche un bilan positif. L’équipe veut terminer la saison sur une bonne note pour bien anticiper la prochaine.

Depuis qu’il est revenu le 8 février dernier, Kevin Love n’a pas disputé toutes les rencontres des Cavaliers. Cette gestion a un impact certain puisque Cleveland n’a pas encore gagné sans lui.

Dans le sens inverse, sa présence est capitale : en sept rencontres avec l’intérieur All-Star, les Cavaliers ont gagné cinq matchs ! Même si les adversaires battus ne sont pas les plus prestigieux (New York deux fois, Phoenix, Memphis, Orlando), les sourires reviennent, au coeur d’une saison sinon morose. Lire la suite »

Kevin Love veut une fin de saison en rose pour les Cavs

Avec son retour, et celui prochain de Tristan Thompson, Cleveland va bientôt afficher un effectif complet. Enfin !

Choc entre cancres la nuit prochaine, pour la reprise de la compétition : les Cavs accueillent les Suns. Les premiers cités ont sans doute une raison de plus d’être optimistes pour la fin de la saison : le retour de leur meilleur joueur, Kevin Love. Après sa longue blessure, ce dernier a redémarré en douceur avec un temps de jeu très limité (6 puis 15 minutes) et en faisant encore une croix sur les « back-to-back ». Lire la suite »

Prudent pour son retour, Kevin Love veut booster les jeunes Cavs

Après 50 matchs manqués, Kevin Love a rejoué quelques minutes cette nuit à Washington. Un retour tranquille alors qu’il veut surtout donner l’exemple pour les jeunes.

C’est ce qui s’appelle un retour en douceur. Titulaire cette nuit à Washington, Kevin Love n’a eu droit qu’à six petites minutes de jeu pour son grand retour à la compétition. Le temps d’inscrire quatre points (1/5), capter un rebond et distribuer un ballon. L’intérieur, sur la touche depuis fin octobre 2018 avec sa blessure à l’orteil, savait qu’il serait restreint dans son temps de jeu. Son coach Larry Drew n’a d’ailleurs pas l’intention de l’aligner la nuit prochaine, dans l’Indiana. Lire la suite »