"Histoire"

[collector] L’incroyable triple double de Fat Lever face aux Bulls de Michael Jordan

Lorsqu’on évoque le « triple double », les noms qui reviennent le plus souvent sont ceux de Magic Johnson, Oscar Robertson, Jason Kidd ou plus récemment LeBron James, Rajon Rondo et Russell Westbrook. Mais personne ne cite Fat Lever.

Pourtant, Lafayette « Fat » Lever, qui fête ses 57 ans ce 18 août, était l’un des spécialistes du triple double dans les années 80-90 avec 43 au compteur ! Lire la suite »

[happy birthday] Earvin « Magic » Johnson, la magie du showtime

Nouveau président des Lakers, Magic Johnson (58 ans ce 14 août) a parfaitement réussi sa reconversion comme businessman, mais ce sont les images d’un joueur hors du commun, maître du showtime, qui resteront gravées à jamais dans nos têtes.

Trois titres de meilleur joueur NBA sont venus couronner le roi de la passe aveugle, fidèle toute sa vie aux Lakers et qui occupe une place à part dans le cœur des passionnés de basket partout dans le monde. Lire la suite »

Les joueurs de la Big3 partagent leurs anecdotes les plus croustillantes

La Big3 continue sa tournée américaine cet été. Lors de leur étape à Dallas, les joueurs de la ligue de 3×3 lancée par Ice Cube se sont retrouvés sur scène pour partager quelques histoires croustillantes de leurs carrières respectives.  Lire la suite »

Seton Hall, l’URSS, les JO de Barcelone… Les riches souvenirs d’Arturas Karnishovas

Avec Vlade Divac, Arturas Karnishovas est le seul GM européen en NBA. Pour ce qui est de l’international, il faut y ajouter Sean Marks, le néo-zélandais des Nets, et Masaï Ujiri, le président nigérian des Raptors. À part ça, la profession est donc majoritairement américaine.

Avant de se lancer dans le bain de la Grande Ligue après sa retraite professionnelle, le dirigeant lituanien des Nuggets a connu une carrière de joueur riche en événements. Lire la suite »

[Portrait] John Starks, stars and stripes

L’Amérique raffole des success story où un p’tit gars parti de rien devient une icône nationale en venant à bout d’un destin contraire. C’est exactement l’histoire de John Starks (né le 10 août 1965). Le shooting guard emblématique des Knicks dut s’arracher pour gagner sa place en NBA. Il fut le symbole, l’âme et le cœur du New York défensif des années 90, à l’instar d’un Patrick Ewing ou d’un Charles Oakley. Lire la suite »

Bob Cousy, l’autre « Français » de la NBA

C’est l’une des histoires les plus incroyables jamais écrites sur les liens entre le basket américain et la France. Bob Cousy (89 ans, ce 9 août), meneur légendaire des Celtics, surnommé le « Houdini des parquets », n’est pas loin d’être le premier Français à avoir évolué en NBA. Son père était français, il est francophone, et il est revenu plusieurs fois dans nos contrées. On est donc bien loin d’un Dominique Wilkins, dont le seul lien avec la France est d’être né à Paris.

Si Cousy naîtra à New York, son père est natif de Belfort. Avec son épouse, une américaine arrivée en France à 5 ans, ils ont même vécu à Dijon… Le couple Cousy s’installe ensuite aux États-Unis et c’est là-bas que le petit Bob voit le jour en 1928.
Lire la suite »

25 ans de la Dream Team : sa seule et unique défaite

Pour son tout premier match, la Dream Team n’a pas fait rêver… loin de là !

Face à une équipe de joueurs universitaires brillants, dont Chris Webber, Grant Hill ou encore Penny Hardaway et Jamal Mashburn, la meilleure équipe de l’histoire n’était encore qu’un assemblage précaire de superstars NBA en manque de repères.  Lire la suite »

25 ans de la Dream Team : une finale à sens unique

Ce 8 août, cela fait 25 ans, jour pour jour, que la « Dream Team » de Michael Jordan, Magic Johnson et Larry Bird a remporté l’or olympique à Barcelone en 1992. En finale face à la Croatie de Toni Kukoc, Drazen Petrovic et Dino Radja, l’escouade américaine avait triomphé au terme d’une nouvelle démonstration de basket (117-85).

En fait, déjà battue en poule avec 33 points dans la besace, la Croatie a été la seule équipe (avec Porto Rico) à limiter l’écart sous les 40 unités. Relégués à 32 unités en finale, les Croates ont même réalisé le meilleur score face à ce qui restera comme la plus grande équipe de basket de tous les temps sur la scène internationale. Lire la suite »

Patrick Ewing, Empire Knick Building

Il est rare qu’un joueur incarne une franchise au point de ne faire plus qu’un avec l’équipe. Ce fut le cas, dans les années 90, du n°33 des Knicks.

« Quand vous pensez à New York, vous pensez à Patrick Ewing », soulignait Michael Jordan qui fut son alter ego chez les Bulls.

« The Beast », c’est 15 saisons passées au service de « Big Apple » dans la quête obsessionnelle du titre NBA et avec un engagement total. Parce qu’il se trouva toujours quelqu’un pour lui confisquer la bague tant convoitée, le grand Pat fit de tristes adieux à la ville qui ne dort jamais.

On discutera longtemps la légende d’un pivot à l’image brouillée, qui eut des rapports parfois délicats avec le public. Un personnage définitivement complexe, devenu le coach de Georgetown après des années comme assistant en NBA. Lire la suite »

[happy birthday] Le Top 10 en carrière de Patrick Ewing

Pour célébrer les 55 ans de Patrick Ewing, ce 5 août, son Top 10 en carrière est un parfait résumé des qualités de l’ancien pivot des Knicks et futur coach de Georgetown.

Fort défenseur, monstre physique mais également fin techniquement avec son petit shoot à mi-distance ou encore clutch face aux Pacers dans les séries mythiques des années 1990, Ewing était un véritable pivot complet.
Lire la suite »