Matchs
du soir
Matchs
du soir
GSW
HOU3h00

"Histoire"

[collector] Charles Barkley en mode triple-double contre Seattle lors des playoffs 1993

1ablog-barkleyx-large

Quand ce n’est pas Stephen Curry qui rejoint une performance de Michael Jordan en 1993 dans l’histoire de la NBA, c’est LeBron James qui vient s’installer près de Charles Barkley.

En effet, avec son énorme triple-double (37 points, 18 rebonds et 13 passes), le King est devenu le premier joueur depuis Barkley en 1993, là aussi, à compiler 35 points, 15 rebonds et 10 passes dans une rencontre de playoffs. Lire la suite »

LeBron James : le Top 5 de ses triple double en playoffs

150115_lakers_v_cavaliers_143

Auteur de son 12e triple double en playoffs, LeBron James s’impose aujourd’hui comme le deuxième joueur le plus prolifique de l’histoire derrière de Magic Johnson.

Dans ces douze rencontres en 3D, le double MVP des Finals affiche un bilan de neuf victoires et trois défaites et ses triple double sont tous plus impressionnants les uns que les autres. Parmi ses neuf succès, cinq performances sont à retenir, et on vous rafraîchit la mémoire.
Lire la suite »

[collector] Les 54 points de Michael Jordan contre les Knicks en finale de conférence 1993

NEW YORK - 1993:  Michael Jordan #23 of the Chicago Bulls jumps to the basket for a slam dunk against the New York Knicks during an NBA game circa 1993 at Madison Square in New York, New York. NOTE TO USER: User expressly acknowledges and agrees that, by downloading and or using this Photograph, user is consenting to the terms and conditions of the Getty Images License Agreement.  Mandatory Copyright Notice: Copyright 1993 NBAE (Photo by Lou Capozzola/NBAE via Getty Images)

En inscrivant 40 points à 12/19 au shoot, dont 7/9 à trois points, dans le Game 3 face aux Rockets, Stephen Curry est entré dans l’histoire de la NBA en devenant le second joueur à inscrire 40 points avec cinq paniers de loin et une réussite de 55% au tir en finale de conférence.

Le premier ? Michael Jordan, évidemment. Le 31 mai 1993, dans un de ses plus grands matches en carrière, « Air Jordan » avait collé 54 points aux Knicks à 18/30 au shoot (60%) et 6/9 à trois points. Lire la suite »

[collector] Les images de la carrière de Marques Haynes, légende des Harlem Globetrotters

Les meneurs actuels doivent beaucoup à Marques Haynes, légende des Harlem Globetrotters décédée à l’âge de 89 ans.

Haynes est toujours considéré comme le meilleur dribbleur de l’histoire du basket, et les images prouvent qu’il avait un contrôle absolu sur sa balle et pouvait maîtriser son dribble dans n’importe quelles conditions.
Lire la suite »

[collector] La dernière possession de chaque dernier match des Finals depuis 1999

tim-duncan-gregg-popovich

Joli travail proposé par Rainbow Senpai qui a compilé les 10 dernières secondes de chaque dernier match des Finals depuis 1999. En clair, les derniers instants de chaque saison depuis 15 ans.

On remarque que les années se suivent mais ne ressemblent pas. Les éditions 1999, 2006, 2007 et 2010 sont marquées par le suspense alors que les autres, le match est déjà joué depuis plusieurs minutes. Les Celtics en 2008, les Lakers en 2000 ou encore les Spurs en 2003 et 2005 peuvent tranquillement exploser de joie devant leur public.
Lire la suite »

Il y a 20 ans, Mario Elie envoyait le baiser de la mort aux Suns

Menés 3-1 dans la demi-finale de conférence, les Rockets ont réussi à provoquer un match 7 à Phoenix le 20 mai 1995, pour ainsi tenter de devenir la cinquième équipe de l’histoire à remonter un 3-1.

Le duo Hakeem Olajuwon – Clyde Drexler est énorme avec 58 pts, mais Kevin Johnson (46 pts, 10 pads) et Charles Barkley (18 pts, 23 rbds, 5 pads) le sont encore plus.

Mais c’est Mario Elie, qui va faire la différence. Lire la suite »

[collector] L’immense Game 7 de Kevin Garnett contre les Kings en demi-finale de conférence 2004

AP SUPERSONICS TIMBERWOLVES BASKETBALL S BKN USA MN

Au lendemain de ses 28 printemps, Kevin Garnett (39 ans, ce 19 mai) s’était offert l’une des performances les plus impressionnantes de sa carrière et de l’histoire de la ligue.

Le 20 mai 2004, les Wolves reçoivent les Kings pour le Game 7 de la demi-finale de conférence Ouest. C’est le fameux « Win or Go Home ». Le MVP de la saison va alors se démultiplier pour compiler 32 points (12/23 au shoot), 21 rebonds, 5 contres, 4 interceptions et 2 passes décisives !
Lire la suite »

[collector] LeBron James écrase les Hawks avec 47 points, 12 rebonds et 8 passes en 2009

lebron-topper

Les Cavaliers de LeBron James vont retrouver les Hawks en finale de conférence, six ans après leur dernier affrontement en demi-finale de conférence 2009.

A l’époque, Cleveland vient de dominer la saison régulière avec 66 victoires et 16 défaites, James est MVP et sa formation vient de sweeper les Pistons au premier tour. Atlanta est alors une équipe solide (47-35), avec Al Horford, Joe Johnson et Josh Smith, mais ils ne vont rien pouvoir faire face à « King James ».
Lire la suite »

16 mai 1980, le rookie Magic Johnson offre le titre aux Lakers avec une performance historique

g6-magic-johnson

Nous sommes en 1980, au coeur de la finale NBA. Les Lakers affrontent les Sixers de Julius Erving, Darryl Dawkins et de Mo Cheeks, et quelques jours plus tôt, Dr J. a réalisé le plus incroyable des « moves » avec ce lay up en passant derrière le panneau.
Lire la suite »

Comeback en playoffs : quelle place dans l’histoire pour l’exploit de Houston ?

14 May 2015: Houston Rockets center Dwight Howard (12) celebrates with Houston Rockets guard Jason Terry (31) and Houston Rockets forward Josh Smith (5) during the Houston Rockets 119-107 victory over the Los Angeles Clippers, in game 6 of the Western Conference semifinals, at the Staples Center, Los Angeles, California, USA.

Cette nuit, les Rockets ont réalisé l’impensable en remportant le Game 6, au Staples Center, après avoir été mené de 19 points par les Clippers dans le troisième quart-temps. Alors qu’ils se dirigeaient vers les vacances, les hommes de Kevin McHale ont renversé la vapeur en réalisant l’un des plus beaux comebacks de l’histoire des playoffs. Lire la suite »