Interviews

LeBron James à Miami : David Stern regrette la manière et sanctionne le propriétaire des Cavs

Après avoir annoncé ce week-end que la NBA pouvait à tout moment ouvrir une enquête sur les conditions des arrivées de Chris Bosh et de LeBron James, David Stern a enfin donné son avis sur « The Decision » et les réactions qui s’en sont suivies.

Le patron de la NBA ne trouve rien à redire sur la décision de LeBron James, mais en revanche, il n’a pas apprécié la manière…

Extraits de son intervention.

Si LeBron m’avait demandé conseil, je lui aurais suggéré de prévenir d’abord les Cavs de son départ le plus rapidement possible. Et ce même s’il ne leur disait pas où il irait. Au moins, il se serait débarrassé de ça. Ensuite, je lui aurais conseillé de ne pas s’embarquer dans ce qui est devenu cette émission « The Decision ». Celui qui l’a conseillé n’était pas inspiré. LeBron a été bon. Son honnêteté et son intégrité ont été mis en valeur. Mais tout cela était mal organisé et mal fait. Ceux qui ont décidé tout cela auraient dû nous en parler.

Nous avons décidé de sanctionner Dan Gilbert d’une amende de 100 000 dollars. Ses remarques, bien que compréhensibles si l’on estime que LeBron James a manqué de respect aux fans, à la ville et à son club, étaient imprudentes et manquaient de recul.

De la même façon, j’ai trouvé imprudente et inappropriée la réaction du Révérend Jesse Jackson (ndlr : il a déclaré lundi que LeBron avait été l’esclave des Cavs). S’il m’avait appelé avant de faire cette déclaration, je lui aurais déconseillé. Mais Jesse aime la NBA et les joueurs. Il a toujours soutenu de grandes causes à nos côtés. On va dire que c’est un désaccord entre amis.

Tout cela prouve que le départ de LeBron a touché une corde sensible de notre sport. Les fans étaient déçus. Certains ont le sentiment d’être trahis. Cela arrive dans plein de domaines. Peut-être pas avec cette dimension aussi dramatique.

Ma réaction en apprenant la venue de LeBron James à Miami ? Je ne suis pas du genre à dire « Whoa! ». Je me suis simplement dit qu’ils avaient désormais une bonne petite équipe.

Dans cette histoire, les joueurs n’ont rien fait d’illégal. Ils étaient dans leur droit, et nous n’avons pas l’intention d’ouvrir une enquête. Miami a parfaitement joué le coup en libérant au maximum de la masse salariale. C’est notre système qui est comme ça, et qui a permis au Heat de réussir son plan.

Basket USA

A voir aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles  |  70 commentaires Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>