Pariez en ligne avec Unibet
  • NEW1.21BOS4.7Pariez
  • TOR3.45IND1.33Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Le 18 avril 2001, A.C. Green joue son 1 192e match consécutif

L’ancien joueur des Lakers n’a pas manqué la moindre rencontre entre novembre 1986 et sa retraite, en avril 2001 ! Soit 1 192 matches de suite. Un record qui semble intouchable.

Et si c’était un des records les plus incroyables de l’histoire de la NBA ? Sans aucune doute. Tombera-t-il un jour ?

Le 18 avril 2001, pour son dernier match en saison régulière et pour célébrer sa belle carrière, riche de trois titres NBA, A.C. Green compilait 19 points, 14 rebonds et 5 passes contre Orlando.

En fin de parcours, à 37 ans passés, il jouait beaucoup moins mais ce jour-là, il avait profité de 37 minutes. Les dernières, qui venaient valider un des records les plus prodigieux du monde de la NBA.

C’était alors son 1 192e match, non pas en carrière mais disputé de suite ! Depuis le 18 novembre 1986, l’ailier/intérieur n’avait pas manqué une seule rencontre. Soit 14 saisons de suite sans rater un seul match. Pas une blessure, pas une maladie, même pas un coup de mou pendant quinze ans. La définition même de « l’Iron Man ».

Et comme pour sa première année, il avait joué l’intégralité de la saison, les trois matches qu’il a loupés en 1986/87 sont les seuls de sa carrière. A.C. Green a donc été présent lors de 99.7% des matches possibles entre 1985 et 2001.

Il a même réalisé une performance assez spéciale : jouer 83 matches lors d’une saison. En 1996-1997, il avait été transféré vers Dallas. Si on ajoute 56 matches avec les Texans plus les 27 déjà faits avec les Suns, on est donc à 83, soit un de plus que les 82 réglementaires.

Pour mieux saisir la portée de ces chiffres, il suffit de se rappeler que lorsque A.C. Green a établi ce record, il a effacé des tablettes Randy Smith, bloqué à 906 matches d’affilée, avec 286 parties de plus… plus de trois saisons d’écart.

Tags →
A lire aussi