News

À Minneapolis, on veut qu’Andrew Wiggins se rapproche du cercle

« Je reste en retrait parfois, j’adore mon tir, mais je dois rester agressif, continuer à pénétrer et à mettre la pression sur la défense. »

Doté d’incroyables qualités athlétiques, Andrew Wiggins ne cesse pourtant de s’éloigner du cercle depuis son arrivée en NBA : alors que l’ailier prenait 66.2% de ses tirs à moins de cinq mètres du panier lors de son année rookie, il n’est qu’à 52.5% dans cette zone cette saison. C’est encore plus visible au nombre de lancers francs tentés puisqu’il en obtient moins de 4 par matchs, contre presque 7 l’an passé.

Une évolution qui va de pair avec celle de la NBA et qui découle sans doute aussi de l’arrivée de Jimmy Butler, mais qui traduit également un manque d’agressivité vers le cercle. Un mauvais calcul pour le club tant il est efficace dans la raquette et maladroit derrière l’arc (32.8% à 3-points pour 4.3 tentatives par match).

« Il doit y aller » exhorte ainsi Tom Thibodeau dans les colonnes du Star Tribune. « C’est en lui, je le sais, et lui aussi. Je trouve qu’il a bien joué de manière générale depuis le All-Star Break mais j’en veux plus. Je veux plus d’agressivité, je veux qu’il attaque sans cesse le cercle. Quand il y va, il est presque inarrêtable. »

« Je ne dois pas penser à prendre des jumpshots »

Il l’a prouvé dimanche contre Golden State en marquant 15 de ses 23 points près du cercle, sur seulement six tirs. « Mon tir ne rentrait pas alors je me suis dit qu’il fallait que j’aille au cercle mettre des paniers faciles pour prendre le rythme » confie-t-il.

Mais alors pourquoi ne pas le faire tout le temps, si c’est aussi simple ? Jeff Teague se pose encore la question, comme beaucoup d’autres. « On lui dit de ne pas s’arrêter, d’aller au panier, car c’est un des meilleurs athlètes de la ligue » rappelle le meneur de jeu. À force de se l’entendre reprocher, et de voir le résultat sur le parquet, l’ancien de Kansas commence toutefois à s’en rendre compte : il doit penser d’abord à pénétrer avant de prendre des tirs de loin.

« Je dois trouver des tirs ouverts et rester agressif. Je ne dois pas penser à prendre des jumpshots, à moins qu’ils soient donnés, simplement driver jusqu’au cercle. »

Un programme autrement plus éprouvant pour son organisme, qui pourrait se payer en défense, mais qui permettra à Minny de marquer plus de points et d’exploiter au mieux les qualités de son ailier.

Andrew Wiggins Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2014-15 MIN 82 36 43.7 31.0 76.0 1.6 2.9 4.6 2.1 2.3 1.1 2.2 0.6 16.9
2015-16 MIN 81 35 45.9 30.0 76.1 1.3 2.3 3.6 2.0 2.0 1.0 2.3 0.6 20.7
2016-17 MIN 82 37 45.2 35.8 76.0 1.2 2.8 4.0 2.3 2.2 1.0 2.3 0.3 23.6
2017-18 MIN 82 36 43.8 33.1 64.3 1.0 3.4 4.4 2.0 2.0 1.1 1.7 0.6 17.7
Total   327 36 44.7 33.0 74.1 1.3 2.8 4.1 2.1 2.1 1.0 2.1 0.5 19.7
Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *