Matchs
NBA hier
Matchs
hier
BOS109
MIL81
PHO90
DAL123
Pariez en ligne avec Unibet
  • MIA1.73BOS2.1Pariez
  • GOL1.44DAL2.68Pariez
  • 150€ offertsLa suite →

Le 9 mai 2001, Allen Iverson colle 54 points aux Raptors

NBA – Pour permettre aux Sixers d’égaliser, le MVP de la saison avait connu un gros coup de chaud dans le Game 2 de la demi-finale de conférence face à Vince Carter et Toronto.

Allen Iverson avait prévenu : « J’ai dit aux gars que je n’allais pas jouer comme dans le Game 1, car je n’avais pas été très intelligent. Je ne savais pas si j’allais mettre des shoots, mais je savais que mon niveau serait meilleur. »

Auteur d’un Game 1 à 36 points mais à seulement 11/34, « The Answer » n’avait pas réussi à empêcher la défaite des siens. Vince Carter et les Raptors avaient donc déjà pris l’avantage du terrain et le Game 2 était un « must win ».

Le meilleur marqueur de la ligue et futur MVP de la saison régulière (il sera sacré officiellement une semaine plus tard) n’aura donc pas menti. Avec 54 points à 21/39 au shoot, dont 3/5 à 3-points et 9/9 aux lancers-francs, Allen Iverson a sorti le grand jeu. Et encore, heureusement pour les compteurs, il est passé au travers au retour des vestiaires avec un vilain 1/8 au shoot en troisième quart-temps.

Mais dans le dernier, comme dans le deuxième (20 points), il est « phénoménal » se réjouit Larry Brown. L’arrière de Philadelphie inscrit 19 des 20 derniers points de son équipe et tue le match avec deux paniers (dont un avec la faute) dans les dernières secondes.

« J’ai toujours pensé que le seule personne qui pouvait m’arrêter, c’était moi-même », avait réagi Allen Iverson. « La seule chose dont je me soucie, c’est de gagner. Si je shoote très mal et qu’on gagne, c’est tout ce qui compte. »

Philadelphie s’impose 97-92 et égalise. Ce sera donc désormais à Vince Carter de réagir, dans ce qui reste une série mémorable et sans doute un des plus beaux duels de scoreurs des années 2000.

Tags →