Summer
league
Summer
league
CHI81
MIL76
NYK40
CHA47
BOS
MIA0:30
PHI
DET1:00
TOR
OKC2:30
POR
SAS3:00
DAL
UTH4:30
GSW
PHO5:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Dereck Lively II s’est vengé du manque de respect du Thunder

NBA – Pour renverser les Mavericks dans les cinq dernières minutes, le Thunder avait décidé d’envoyer Dereck Lively II sur la ligne des lancers-francs. Une stratégie perdante.

Dereck LivelyOn connaissait le « Hack-a-Shaq« , le « Hack-a-Dwight » ou encore le « Hack-a-Drummond », et voici le « Hack-a-Lively ». Samedi soir, le Thunder avait décidé d’envoyer volontairement Dereck Lively II sur la ligne des lancers-francs pour tenter de réaliser la hold-up dans le 4e quart-temps du Game 3. Une stratégie quelque peu logique puisque le rookie des Mavericks avait manqué trois lancers sur quatre.

Sauf que Dereck Lively II va démontrer qu’il n’est pas si gauche que ça aux lancers-francs, et qu’il a même du sang-froid avec un 4 sur 4 d’affilée avant d’attaquer le « money time ». « Dans ma tête, je me suis dit : ‘OK, vous voulez me manquer de respect ? Je vais y aller et les mettre » rapporte-t-il après la rencontre.

Kyrie Irving lui donne confiance

Au départ, tout de même, la première réaction de Lively avait été de courir pour éviter les fautes intentionnelles. Mais Kyrie Irving s’est approché de lui, et lui a dit d’arrêter de courir et de profiter du moment.

« Il y a sans doute déjà un clip de moi entrain de courir partout » se marre-t-il. « J’essayais de créer des espaces pour mes coéquipiers, mais ils étaient là à me demander pourquoi je courais partout… Le fait que mes coéquipiers me soutiennent m’a encore donné plus envie de mettre mes lancers ».

Auteur de 12 points et 8 rebonds avec un 8 sur 12 aux lancers-francs, Dereck Lively II a reçu les félicitations de Luka Doncic. « Je pense que les gens oublient qu’il est rookie, et le voir réussir ces lancers-francs était incroyable. S’ils essaient de faire faute sur lui, c’est important pour sa confiance. J’ai beaucoup de respect pour lui. »

Le jeu du chat et la souris

Une situation qui a aussi amusé Daniel Gafford, l’autre pivot des Mavericks. « J’ai trouvé qu’il avait bien géré la situation. C’était drôle, parce qu’il jouait au chat et à la souris, avec Chet (Holmgren) qui le poursuivait. Kyrie lui avait dit d’accepter la situation et de réussir ses lancers-francs. Il faut être à l’aise et confiant, et s’ils font faute, il faut être confiant et réussir les lancers-francs. »

Enfin, Dereck Lively II n’a pas pu s’empêcher de penser à sa mère au moment de tirer ses lancers. Elle s’est éteinte le 12 avril dernier, à 53 ans.

« Je sais que ma maman est là, qu’elle me regarde et je sais qu’elle m’a dit de mettre ses foutus lancers. Il fallait que je les mette ! » conclut-il ainsi.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités