Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Tristan Thompson, le bon soldat des Cavaliers

NBA – Avec sa combativité, l’intérieur de Cleveland a été intéressant durant la seconde période du Game 2 à Boston. Comme Marcus Morris, il est l’atout expérience de son équipe.

Tristan ThompsonAu premier tour face à Orlando, Marcus Morris avait fait une bonne sortie lors du Game 5. Joueur le plus âgé de l’effectif de Cleveland, le vétéran de presque 35 ans avait été loué pour son expérience dans un match capital. Même logique pour Tristan Thompson, qui vient d’avoir 34 ans, mais cette fois face à Boston.

Dans le Game 2, uniquement en seconde période, l’intérieur a compilé 3 rebonds, 2 passes et un contre, sans marquer un seul panier (un lancer-franc). Mais son impact a été important car les Cavaliers étaient en difficulté quand il est arrivé sur le parquet.

J.B. Bickerstaff venait de tenter un « small ball » avec Marcus Morris et Georges Niang, car Evan Mobley était bloqué sur le banc avec des fautes. Les Celtics en profitent et le coach lance alors Tristan Thompson pour stopper l’hémorragie et apporter ses muscles. Il a contré un tir de Jayson Tatum, pris des rebonds, fait des passes…

« C’est un vétéran qui a tout vu. Il a joué plusieurs fois les Finals, gagné le titre NBA, il connait ces moments, ce que ça demande », explique l’entraîneur de Cleveland. « C’est un joueur intelligent. C’est un signe de confiance absolue de ne pas le faire jouer tout le match mais dans un moment crucial, car je sais qu’il va faire les bonnes choses et nous aider des deux côtés du terrain. »

Avec 101 matches de playoffs, le champion NBA 2016 n’est pas susceptible d’être impressionné par un simple match à Boston – une équipe qu’il a toujours éliminée en playoffs (2015, 2017 et 2018) depuis le début de sa carrière.

« Ce que je dis toujours, c’est qu’à l’extérieur, on a besoin d’un banc qui monte d’un cran, qui a de l’impact », livre le joueur. « Le banc, c’est le facteur X quand on joue à l’extérieur. Donc pour moi, il faut aller au rebond, mettre de la pression sur le cercle et essayer d’épuiser les gars en face. Et ça a marché dans cette deuxième manche. »

Tristan Thompson Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2011-12 CLE 60 24 43.9 0.0 55.2 3.1 3.4 6.5 0.5 2.2 0.5 1.4 1.0 8.2
2012-13 CLE 82 31 48.8 0.0 60.8 3.7 5.7 9.4 1.3 2.9 0.7 1.5 0.9 11.7
2013-14 CLE 82 32 47.7 0.0 69.3 3.3 5.9 9.2 0.9 2.3 0.5 1.3 0.4 11.7
2014-15 CLE 82 27 54.7 0.0 64.1 3.3 4.7 8.0 0.5 2.3 0.4 1.0 0.7 8.5
2015-16 CLE 82 28 58.8 0.0 61.6 3.3 5.7 9.0 0.8 2.5 0.5 0.7 0.6 7.8
2016-17 CLE 78 30 60.0 0.0 49.8 3.7 5.5 9.2 1.0 2.3 0.5 0.8 1.1 8.1
2017-18 CLE 53 20 56.2 0.0 54.4 2.4 4.3 6.6 0.6 1.9 0.3 0.7 0.3 5.8
2018-19 CLE 43 28 52.9 0.0 64.2 4.0 6.2 10.2 2.0 2.1 0.7 1.4 0.4 10.9
2019-20 CLE 57 30 51.2 39.1 61.5 4.0 6.2 10.1 2.1 2.2 0.6 1.8 0.9 12.0
2020-21 BOS 54 24 51.8 0.0 59.2 3.1 5.0 8.1 1.2 2.2 0.4 1.2 0.6 7.6
2021-22 * All Teams 57 16 52.8 33.3 52.6 2.1 3.0 5.1 0.6 1.7 0.4 0.8 0.4 6.0
2021-22 * SAC 30 15 50.3 100.0 53.3 2.4 3.0 5.4 0.6 1.7 0.4 1.0 0.4 6.2
2021-22 * CHI 23 16 56.5 0.0 54.2 1.8 3.0 4.7 0.6 1.7 0.5 0.5 0.3 5.7
2021-22 * IND 4 16 54.2 0.0 37.5 1.8 2.8 4.5 0.5 1.8 0.0 1.0 0.5 7.3
2023-24 CLE 49 11 60.8 0.0 28.8 1.5 2.1 3.6 1.0 1.2 0.2 0.6 0.3 3.3
Total   779 26 52.1 25.6 59.7 3.2 4.9 8.1 1.0 2.2 0.5 1.1 0.7 8.7

Comment lire les stats ? MJ = matches joués ; Min = Minutes ; Tirs = Tirs réussis / Tirs tentés ; 3pts = 3-points / 3-points tentés ; LF = lancers-francs réussis / lancers-francs tentés ; Off = rebond offensif ; Def= rebond défensif ; Tot = Total des rebonds ; Pd = passes décisives ; Fte : Fautes personnelles ; Int = Interceptions ; Bp = Balles perdues ; Ct : Contres ; Pts = Points.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités