News

Comment LaMarcus Aldridge s’est préparé pour porter les Spurs

Entre les absences prolongées de Tony Parker et Kawhi Leonard et une conférence Ouest qui s’est renforcée l’été dernier, les Spurs faisaient figure d’anomalie en repartant sur les mêmes bases pour la saison en cours.

Seulement, le navire est toujours aussi solide, il navigue dans le Top 3 de l’Ouest, et il le doit, en partie, à son capitaine sur le terrain : LaMarcus Aldridge. L’intérieur réalise sa meilleure saison sous les couleurs des Spurs et une de ses plus efficaces en carrière.

Une semaine de plaisir au lieu d’un mois

Ce qui, au vu de sa préparation d’avant-saison, n’a rien de surprenant : « Il est arrivé en grande forme physique », relate Gregg Popovich pour ESPN. « Mentalement, il était impliqué et concentré dès le premier jour. »

L’ancien joueur des Blazers s’est préparé durant tout l’été pour redevenir le joueur qu’il était dans l’Oregon. Il a réduit son mois de plaisir, où il mange habituellement tout et n’importe quoi et qui fait suite à la fin de saison, à une petite semaine.

En sachant que Leonard serait absent en début de saison et après les discussions avec Gregg Popovich, il était conscient que c’était sa chance de briller, de porter son équipe.

« Il a donné le ton dès le début », rappelle Pau Gasol. « Il savait que la pression serait sur lui, qu’il serait alors davantage lui-même. On pouvait le voir dès la présaison, à chaque entraînement, chaque match. Il y a des saisons comme ça où on est concentré à 100 %. Après deux saisons ici, à apprendre les systèmes, essayer de s’y adapter, maintenant il est à un point où il joue son jeu, est All-Star ainsi qu’une superstar de cette ligue. »

Jouer davantage, la recette du bonheur

Outre l’impact psychologique et sa volonté personnelle, un autre élément change la donne : son temps de jeu. Sa première année à San Antonio, il était utilisé 31 minutes par rencontre, puis 32 minutes la saison passée. Cette année, il dépasse les 34 minutes.

« J’ai eu du mal avec un faible temps de jeu, à essayer de garder le rythme », concède Aldridge. « Je n’ai jamais été capable de le faire. Quand j’étais à Portland, j’étais dans le Top 5 des minutes. C’est ce que je suis devenu. Je pense que Popovich l’a compris et me donne plus de minutes. Je reste en grande forme, je me sens bien, mon rythme est meilleur. »

Tout semble parfait.

« Je voulais simplement redevenir moi-même, être productif. Je suis heureux sur ce point. Je suis heureux de pouvoir de nouveau jouer à ce niveau. Je n’ai jamais cherché à être All-Star. Je veux simplement jouer à haut niveau et aider cette équipe à gagner. »

Pour le moment, c’est réussi.

LaMarcus Aldridge Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2006-07 POR 63 22 50.3 0.0 72.2 2.3 2.7 5.0 0.4 3.0 0.4 0.7 1.2 9.0
2007-08 POR 76 35 48.4 14.3 76.2 2.9 4.7 7.6 1.6 3.2 0.7 1.7 1.2 17.8
2008-09 POR 81 37 48.4 25.0 78.1 2.9 4.6 7.5 1.9 2.6 1.0 1.5 1.0 18.2
2009-10 POR 78 38 49.5 31.2 75.7 2.5 5.6 8.0 2.1 3.0 0.9 1.3 0.6 17.9
2010-11 POR 81 40 50.0 17.4 79.1 3.4 5.3 8.8 2.1 2.7 1.0 1.9 1.2 21.8
2011-12 POR 55 36 51.2 18.2 81.4 2.7 5.3 8.0 2.4 2.8 0.9 2.0 0.8 21.7
2012-13 POR 74 38 48.4 14.3 81.0 2.4 6.7 9.1 2.6 2.5 0.8 1.9 1.2 21.1
2013-14 POR 69 36 45.8 20.0 82.2 2.4 8.7 11.1 2.6 2.1 0.9 1.8 1.0 23.2
2014-15 POR 71 35 46.6 35.2 84.5 2.5 7.7 10.2 1.8 1.8 0.7 1.7 1.0 23.4
2015-16 SAN 74 31 51.3 0.0 85.8 2.4 6.2 8.5 1.5 2.0 0.5 1.3 1.1 18.0
2016-17 SAN 72 32 47.7 41.1 81.2 2.4 4.9 7.3 1.9 2.2 0.6 1.4 1.2 17.3
2017-18 SAN 75 33 51.0 29.3 83.7 3.3 5.2 8.5 2.0 2.2 0.6 1.5 1.2 23.1
Total   869 35 48.9 28.8 80.6 2.7 5.6 8.3 1.9 2.5 0.8 1.6 1.1 19.4
Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *