Matchs
hier
Matchs
hier
CLE100
IND97
OKC95
UTH102
HOU102
MIN82
NCAA News

Avec 22 passes décisives, Trae Young égale le record NCAA !

Mais où s’arrêtera Trae Young ? Le meneur d’Oklahoma ne cesse de faire parler de lui et va alimenter un peu plus la hype autour de son cas après sa performance contre Northwestern State, la nuit dernière. Il est tout simplement entré dans les livres d’histoire en égalant le record historique de passes décisives en NCAA avec 22 offrandes ! Derrière son match fantastique, les Sooners n’ont eu aucun mal à l’emporter, 105-68.

Monstrueux de bout en bout, il rejoint Tony Fairley (avec Charleston Southern en 1987), l’ancien meneur des Spurs et coach des Mavs Avery Johnson (Southern University en 1988) et Sherman Douglas (avec Syracuse en 1989), les trois seuls joueurs à avoir déjà réalisé une telle prouesse en première division du championnat universitaire.

Après Stephen Curry, Magic Johnson comme point de comparaison

Le freshman avait déjà signé 13 assists à la pause, déjà un record pour la conférence Big 12. Passes entre les lignes, aveugles, pour des tirs extérieurs, après une pénétration… Tout la panoplie parfaite du général en chef y est passé. À ce festival à la distribution, Trae Young y a aussi ajouté 26 points (à 9/16), confortant un peu plus sa place de meilleur scoreur de la NCAA avec 28.8 points de moyenne par rencontre.

« Je dois beaucoup à mes coéquipiers », a-t-il réagi sur ESPN. « Je n’aurais pas été capable de faire ces passes s’ils n’avaient pas rentré leurs tirs. C’est un grand accomplissement, parce que ce n’est pas qu’une récompense individuelle. C’est quelque chose de collectif donc c’est plus grand que quoi que ce soit d’autre pour moi. »

Trae Young a un peu plus impressionné après ses 43 points plus tôt dans la saison contre Oregon. Après les comparaisons à Steph Curry, c’est cette fois le nom de Magic Johnson, rien que ça, qui revient pour comparer le prospect d’Oklahoma.

« Il y a longtemps, on disait que Magic savait où les neuf autres joueurs étaient sur le parquet », raconte coach Mike McConathy, l’entraîneur vaincu du soir. « Young le sait aussi. Cela signifie qu’il va glisser le ballon peu importe là où il est nécessaire qu’elle soir. C’est un joueur phénoménal. »

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *