News

Dwight Howard : « Un jour, Kobe Bryant ne sera plus là et je devrai remplir le vide »

Toujours un peu lent dans ses déplacements, Dwight Howard n’est pas encore le pivot intimidateur qui comblait toutes les brèches de la défense, du côté d’Orlando. La faute à son hernie discale et à un dos qui n’est toujours pas complètement remis de l’opération.

« Je suis encore en pleine rééducation », explique-t-il à USA Today. « Les gens ne le comprennent pas. Ils me voient dunker et contrer quelques tirs et ils se disent que je suis de retour. Mais ça prend du temps. Ce n’est pas facile et je le sais. Mais ça va venir ».

Le pivot assure ainsi que la clef d’une bonne défense, c’est l’état physique. Diminué, il ne peut ainsi pas encore jouer 40 minutes à fond, comme il le faisait avant ses problèmes. Car il est vite fatigué.

« J’ai des picotements dans les jambes, jusque dans mes pieds. Il y a des moments où je ne sens même plus mon pied. Les docteurs me disent que c’est normal et qu’il faut environ neuf mois pour que les jambes retrouvent leur force. Je suis encore dans cette phase ».

Pas encore à 100%, Dwight Howard ne peut pas exprimer pleinement ses qualités, notamment en défense. Mais s’il doit encore progresser physiquement, il se sent enfin serein mentalement. Et à l’entendre, clairement, son avenir est chez les Lakers pour prendre la suite de Kobe Bryant.

« Je sais ce qu’il représente pour cette équipe depuis longtemps. Mais un jour, il ne sera plus là et je devrai remplir le vide pour mener l’équipe. C’est pour ça que je suis ici. Et c’est pour ça qu’ils me voulaient ».

Basket USA

A voir aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles  |  1 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>