Summer
league
Summer
league
MIA102
OKC73
HOU73
DET87
MEM108
DAL88
PHI95
POR97
SAC23
UTH9
LAL
BOS4:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Les « air balls » qui ont façonné Kobe Bryant

NBA — Il y a 27 ans, en pleine demi-finale de conférence face au Jazz, Kobe Bryant multipliait les « air balls » alors que les Lakers étaient au bord de l’élimination. Le premier tournant de sa carrière.

kobe bryant

C’était il y a maintenant 27 ans. Le 12 mai 1997, les Lakers sont au bord de l’élimination, en demi-finale de conférence face au Jazz. Menés 3-1, les Californiens s’accrochent et ils peuvent même faire tomber John Stockton et Karl Malone, au Delta Center de Salt Lake City.

Mais Robert Horry a été expulsé pour s’en être pris à Jeff Hornacek et Shaquille O’Neal est sorti pour six fautes. Du coup, le coach Del Harris doit s’en remettre à un rookie pour le tir de la gagne. À seulement 18 ans, celui qui n’est pas encore le « Black Mamba » tente d’éliminer Bryon Russell et shoote…

Un an plus tard, Michael Jordan rentrera dans la légende dans une situation quasiment identique. Mais Kobe Bryant rate, lui, complètement le cercle : « air ball ».

Direction la prolongation pour les deux franchises et, alors que ses coéquipiers semblent pétrifiés par l’enjeu, le 13e choix de la Draft 1996 enchaîne les tirs de loin, afin d’éviter l’élimination des siens. Le gamin a du courage, mais il multiplie les « air balls » et Los Angeles quitte la scène par la petite porte…

« C’est quelque chose que j’ai du mal à comprendre. Ce rookie, Kobe Bryant, a enchaîné quatre ‘air balls’ et Del Harris a continué de se reposer sur lui dans ces moments-là. Et il n’a pas répondu », déclarait Ron Boone, le commentateur du Jazz.

Jerry West : « Je pense vraiment que c’est le moment décisif de sa carrière »

Cet épisode aurait pu détruire celui qui sortait tout juste de l’adolescence. Certains ne se sont jamais vraiment remis de situations similaires. Sauf que Kobe Bryant possède déjà ce désir d’être le héros, cette confiance dont les immenses champions ont besoin pour penser qu’ils ne peuvent rien rater, ce sentiment que son destin est exceptionnel.

Alors, au lieu de ressasser cet échec, le futur Hall of Famer retourne dès le lendemain à l’entraînement et il passe l’été à travailler son shoot.

« Je pense vraiment que c’est le moment décisif de sa carrière », expliquait récemment Jerry West, le GM des Lakers à l’époque. « Vous savez pourquoi ? Parce que si un gars avait shooté un ‘air ball’ dans cette équipe, puis un second, il n’en aurait pas pris un troisième. Mais, lui, il n’avait pas peur. Et je crois que c’est l’une des choses qui l’ont porté vers l’excellence. Il ne s’autorisait pas à échouer. Malgré tous les commentaires négatifs et les critiques sur Del Harris, pour l’avoir laissé sur le terrain, je le remercie de l’avoir fait, quand personne ne voulait jouer ou même se battre. Personne ne voulait prendre trois tirs dans cette équipe, mais [Kobe Bryant] l’a fait. Et je vous garantis que, l’année suivante, lorsqu’il est revenu après l’été, c’était une personne différente. Il ne voulait pas que ça se reproduise. »

Au camp d’entraînement, Kobe Bryant a en effet utilisé cet épisode des « air balls » comme source de motivation.

« Les gens autour de moi, les médias et le staff, voient ces tirs comme un vrai tournant. Je vois juste ça comme un moyen de me donner confiance. Même si je n’ai pas réussi ces tirs, je sais que mes coéquipiers ont suffisamment confiance en moi pour que je les prenne », confiait-il au Los Angeles Daily News.

« Ça m’a façonné »

De son côté, Del Harris confirme à l’époque qu’il n’a jamais eu peur de brûler les ailes de son très jeune rookie.

« Quand vous connaissez sa mentalité, vous savez qu’un ou dix échecs ne vont pas l’arrêter. Je savais que je n’avais pas à me soucier de lui. Il aurait voulu prendre ce tir le lendemain et encore aujourd’hui. »

Lors de la saison 2015/16, quelques jours avant de coller 60 points à ce même Jazz, Kobe Bryant était revenu sur cet épisode des « air balls » et il reconnaissait finalement l’importance de ce Game 5 dans l’Utah et de ces tirs ratés, alors qu’il faisait face à l’élimination.

« Ça a vraiment été un tournant pour moi. Pouvoir gérer l’adversité, les commentaires du public et les doutes, c’était un bon moyen de voir si j’en avais dans le ventre. Maintenant, je pense à ça avec émotion mais à l’époque, c’était l’enfer. Ça m’a façonné. Souvent, quand vous êtes jeune, vous ne voyez pas comment une situation comme celle-là peut finalement avoir des résultats positifs. Mais si vous l’utilisez pour vous motiver, vous pouvez y penser de là où je me trouve actuellement avec tendresse. »

Kobe Bryant Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
1996-97 LAL 71 16 41.7 37.5 81.9 0.7 1.2 1.9 1.3 1.4 0.7 1.6 0.3 7.6
1997-98 LAL 79 26 42.8 34.1 79.4 1.0 2.1 3.1 2.5 2.3 0.9 2.0 0.5 15.4
1998-99 LAL 50 38 46.5 26.7 83.9 1.1 4.2 5.3 3.8 3.1 1.4 3.1 1.0 19.9
1999-00 LAL 66 38 46.8 31.9 82.1 1.6 4.7 6.3 4.9 3.3 1.6 2.8 0.9 22.5
2000-01 LAL 68 41 46.4 30.5 85.3 1.5 4.3 5.9 5.0 3.3 1.7 3.2 0.6 28.5
2001-02 LAL 80 38 46.9 25.0 82.9 1.4 4.1 5.5 5.5 2.9 1.5 2.8 0.4 25.2
2002-03 LAL 82 42 45.1 38.3 84.3 1.3 5.6 6.9 5.9 2.7 2.2 3.5 0.8 30.0
2003-04 LAL 65 38 43.8 32.7 85.2 1.6 3.9 5.5 5.1 2.7 1.7 2.6 0.4 24.0
2004-05 LAL 66 41 43.3 33.9 81.6 1.4 4.5 5.9 6.0 2.6 1.3 4.1 0.8 27.6
2005-06 LAL 80 41 45.0 34.7 85.0 0.9 4.4 5.3 4.5 2.9 1.8 3.1 0.4 35.4
2006-07 LAL 77 41 46.3 34.4 86.8 1.0 4.7 5.7 5.4 2.7 1.4 3.3 0.5 31.6
2007-08 LAL 82 39 45.9 36.1 84.0 1.2 5.2 6.3 5.4 2.8 1.8 3.1 0.5 28.3
2008-09 LAL 82 36 46.7 35.1 85.6 1.1 4.1 5.2 4.9 2.3 1.5 2.6 0.5 26.8
2009-10 LAL 73 39 45.6 32.9 81.1 1.1 4.3 5.4 5.0 2.6 1.6 3.2 0.3 27.0
2010-11 LAL 82 34 45.1 32.3 82.8 1.0 4.1 5.1 4.7 2.1 1.2 3.0 0.2 25.3
2011-12 LAL 58 39 43.0 30.3 84.5 1.1 4.3 5.4 4.6 1.8 1.2 3.5 0.3 27.9
2012-13 LAL 78 39 46.3 32.4 83.9 0.9 4.7 5.6 6.0 2.2 1.4 3.7 0.3 27.4
2013-14 LAL 6 30 42.5 18.8 85.7 0.3 4.0 4.3 6.3 1.5 1.2 5.7 0.2 13.8
2014-15 LAL 35 35 37.3 29.3 81.3 0.7 4.9 5.7 5.6 1.9 1.3 3.7 0.2 22.3
2015-16 LAL 66 28 35.8 28.5 82.6 0.6 3.1 3.7 2.8 1.7 0.9 2.0 0.2 17.6
Total   1346 36 44.7 32.9 83.7 1.1 4.1 5.2 4.7 2.5 1.4 3.0 0.5 25.0

Comment lire les stats ? MJ = matches joués ; Min = Minutes ; Tirs = Tirs réussis / Tirs tentés ; 3pts = 3-points / 3-points tentés ; LF = lancers-francs réussis / lancers-francs tentés ; Off = rebond offensif ; Def= rebond défensif ; Tot = Total des rebonds ; Pd = passes décisives ; Fte : Fautes personnelles ; Int = Interceptions ; Bp = Balles perdues ; Ct : Contres ; Pts = Points.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Tags →