Les articles sur "donovan mitchell"

Donovan Mitchell a largement dépassé ses attentes lors de sa saison Rookie

Si Ben Simmons a remporté le titre de Rookie de l’année, Donovan Mitchell a lui aussi réussi une superbe saison, devenant le leader offensif d’une équipe de Utah qui devait combler le départ de Gordon Hayward chez les Celtics. Lire la suite »

Donovan Mitchell mesure déjà sa popularité à travers le monde

Les joueurs NBA, en particulier les plus jeunes d’entre eux, se fixent généralement une grande priorité pour l’intersaison : bosser leur jeu pour revenir plus fort à la rentrée. Cette perspective est bien sûr au programme de Donovan Mitchell, mais l’arrière du Jazz, qui va d’ici peu passer à deux entraînements par jour, compte le faire à son rythme. « Pas besoin de précipiter les choses, assure-t-il, il n’y pas de matches à venir. J’essaie de reprendre le rythme des entraînements, en perdant le poids que j’ai pris le mois dernier. » Lire la suite »

Rétro de la saison : les meilleures claquettes

Après les dunks les plus bruyants de la saison, on reste dans le violent avec une compilation des plus grosses claquettes de l’année. Et forcément, il y a certaines actions que l’on retrouve dans les deux catégories, comme ce vol de Donovan Mitchell au-dessus des Lakers. Lire la suite »

NBA 2K19 : la note de Kawhi Leonard à 94, celle de DeMar DeRozan à 89

Comme chaque année, 2K Sports et Ronnie Singh (alias Ronnie 2K), le directeur marketing de la firme, dévoilent au compte-goutte les notes des joueurs pour la nouvelle édition de NBA 2K. Et en éternels « trolls », ils n’ont pas tarder à profiter de l’agitation autour de l’échange entre les Spurs et les Raptors. Lire la suite »

Donovan Mitchell honoré lors des trophées ESPYs

Lunettes noires et costume aux motifs d’araignée. C’est ainsi que Donovan Mitchell est allé chercher son trophée de « Révélation sportive de l’année », sur le plateau des trophées ESPYs, organisés par la chaîne de télévision ESPN. Lire la suite »

Grayson Allen impatient de faire équipe avec Donovan Mitchell

ESPN avait raison dans sa Mock Draft : Grayson Allen a été sélectionné par le Jazz en 21e position. L’ancien joueur de Duke, véritable anomalie de cette cuvée avec son cursus complet, était pourtant davantage annoncé en fin de premier tour, voire en début de second.

Son nom fut donc appelé après celui de Josh Okogie pour Minnesota. Comme toujours, un grand moment. Lire la suite »

Donovan Mitchell garde une dent contre Charlotte et Detroit

La longue tournée médiatique de Donovan Mitchell touche à sa fin. Ce qui ne nous empêche pas de continuer à apprendre des choses sur l’ancien arrière de Louisville. Invité du podcast de JJ Redick, le joueur du Jazz a de nouveau répondu à un tas de questions, de la pire franchise NBA dans laquelle il est allé, à son envie de tout dévorer à l’aube de sa deuxième saison NBA. Il est également revenu sur le soir de la dernière Draft, qui a changé sa vie. Lire la suite »

Donovan Mitchell : « Si j’ai le choix, je préfère battre LeBron que de jouer avec »

Il y a un an, à quelques jours de la Draft 2017, Donovan Mitchell n’était pas très connu du grand public. Aujourd’hui, le voici en tête de gondole pour adidas du côté de Manille, et il a répondu à des questions sur la free agency lors d’un point presse, et confirmé qu’il verrait bien Paul George au Jazz. Lire la suite »

Donovan Mitchell veut convaincre Paul George de rejoindre le Jazz

Après LeBron James, s’il refuse sa dernière année de contrat, Paul George sera sans doute le free agent le plus courtisé en NBA. Les deux hommes pourraient discuter ensemble d’une association à Los Angeles, mais les Lakers ne seront pas les seuls sur les rangs pour récupérer PG, avec notamment un Thunder qui aimerait garder son All-Star et des Rockets qui seront une nouvelle fois agressifs sur ce dossier. Et si Utah s’invitait dans la danse ? Lire la suite »

Draft 2018 : Grayson Allen se souvient de ses oppositions avec Donovan Mitchell

Testé hier à Utah au même titre que trois autres prospects prévus en milieu de premier tour, l’arrière-ailier Grayson Allen (15.5 points, 3.3 rebonds, 4.6 passes à Duke cette saison) s’est rappelé aux bons souvenirs de ses confrontations avec Donovan Mitchell, lors de la saison 2016-2017 notamment.

Ce 14 janvier, à l’occasion d’un match entre Duke et Louisville, l’arrière du Jazz révélé cette saison avait administré une claque subtile à son adversaire direct alors que les deux protagonistes s’étaient retrouvés à terre.

Opération séduction

Face aux médias, Grayson Allen (qui traîne une belle petite réputation de « dirty player ») a eu à répondre de cet incident alors que les deux joueurs pourraient se retrouver sous le même maillot dans un futur proche. Mais que les fans du Jazz se rassurent, tout est oublié !

« C’était un grand joueur, c’était très intéressant », s’est rappelé Grayson Allen à l’issue de son pre-draft workout. « La première fois que nous l’avions joué, tout ce que nous avions sur notre scouting report, c’était deux dunks de fou passés durant la saison. On nous disait : « Ce gars est un athlète, ne le lui laissez pas l’opportunité de placer une claquette-dunk près du cercle. Et puis l’année suivante, on a eu droit à de longs clips. Le gars envoyait des tirs en sortie d’écran. Il tirait à 3-points, il avait toujours ce côté athlétique qui lui permettait de finir près du cercle. C’était aussi un très bon défenseur ».

La montée en puissance de Donovan Mitchell avec le Jazz cette saison a été suivie de près par Grayson Allen qui en a également profité pour se placer en vue d’une éventuelle collaboration.

« Il avait énormément progressé d’une année sur l’autre et bien sûr, il a poursuivi sur le même voie cette saison. Il a eu une année rookie incroyable. Je l’ai beaucoup regardé jouer (…) Je crois toujours que mon meilleur basket, c’est le jeu sans ballon. Si je jouais ici aux côtés de Donovan Mitchell, je lui donnerais beaucoup d’espace, en coupant, en étant un shooteur, et juste un gars qui joue pour lui, mais je pourrais aussi gérer la balle et mettre en place l’attaque, car je me suis habitué à faire ça ces deux dernières années ».