Rudy Gay

Rudy Gay Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2006-07 MEM 78 27 42.2 36.4 72.7 1.2 3.3 4.5 1.3 2.5 0.9 1.8 1.0 10.9
2007-08 MEM 81 37 46.1 34.6 78.5 1.7 4.4 6.2 2.0 2.8 1.4 2.4 1.0 20.2
2008-09 MEM 79 37 45.3 35.1 76.7 1.4 4.2 5.5 1.7 2.8 1.2 2.6 0.8 18.9
2009-10 MEM 80 40 46.6 32.7 75.2 1.4 4.5 5.9 1.9 2.5 1.5 2.1 0.8 19.6
2010-11 MEM 54 40 47.1 39.6 80.5 1.5 4.7 6.2 2.8 2.4 1.7 2.5 1.1 19.8
2011-12 MEM 65 37 45.5 31.2 79.1 2.0 4.4 6.4 2.3 2.1 1.5 2.5 0.9 19.0
2012-13 * All Teams 75 36 41.6 32.3 81.4 1.3 4.8 6.2 2.7 2.4 1.5 2.6 0.7 18.2
2012-13 * MEM 42 37 40.8 31.0 77.6 1.3 4.6 5.9 2.6 2.1 1.3 2.5 0.7 17.2
2012-13 * TOR 33 35 42.5 33.6 85.6 1.3 5.1 6.4 2.9 2.9 1.8 2.9 0.7 19.5
2013-14 * All Teams 73 35 45.5 33.0 82.2 1.6 4.4 6.0 2.9 2.3 1.3 3.1 0.8 20.0
2013-14 * SAC 55 34 48.2 31.2 83.6 1.5 4.0 5.5 3.1 2.3 1.2 3.0 0.6 20.1
2013-14 * TOR 18 36 38.8 37.3 77.3 1.6 5.8 7.4 2.2 2.6 1.6 3.3 1.3 19.4
2014-15 SAC 68 35 45.5 35.9 85.8 1.4 4.4 5.9 3.7 2.3 1.0 2.7 0.6 21.1
2015-16 SAC 70 34 46.3 34.4 78.0 1.5 5.0 6.5 1.7 2.6 1.4 2.0 0.7 17.2
2016-17 SAC 30 34 45.5 37.2 85.5 1.2 5.2 6.3 2.8 2.6 1.5 2.5 0.9 18.7
2017-18 SAN 57 22 47.1 31.4 77.2 1.3 3.8 5.1 1.3 1.7 0.8 1.4 0.7 11.5
2018-19 SAN 58 27 51.1 42.1 83.6 0.9 5.6 6.5 2.6 2.4 0.8 1.6 0.6 14.2
Total   868 34 45.6 34.8 79.6 1.4 4.5 5.9 2.2 2.4 1.3 2.3 0.8 17.7

Les actualités sur Rudy Gay

Pour Rudy Gay, bâtir des Spurs « new look » prend du temps

Malgré les départs de nombreux cadres, les Texans sont bien partis pour s’offrir une 22e campagne consécutive en playoffs. Un record.

Les fans des Spurs se souviennent sans doute encore de l’entame de saison très inquiétante de leur formation. Quand fin novembre et début décembre, les Texans ont enchaîné quelques très lourdes défaites de plus de… 30 points. Ces roustes venaient enfoncer l’équipe dans un bilan négatif rarement connu par Gregg Popovich : jusqu’à trois défaites sous les 50% de victoires (11 victoires – 14 défaites). Déjà la fin d’une époque ? Lire la suite »

Le Top 10 de la nuit : les cercles ont pris cher !

Rudy Gay prend logiquement la première place avec son panier au buzzer dans un Top 10 dominé par les dunks.

Soirée compliquée pour les cercles NBA. Les grands (Andre Drummond, JaVale McGee, Jahlil Okafor ou Giannis Antetokounmpo) comme les arrières et ailiers comme Zach LaVine et Brandon Ingram ont survolé les débats.

Mais les deux actions les plus spectaculaires sont peut-être, outre le panier au buzzer de Rudy Gay, le contre de Brook Lopez sur Andre Drummond ou le « circus shot » de Paul George.
Lire la suite »

Blessé au poignet, Rudy Gay prend son mal en patience

Absent lors des trois dernières rencontres des Spurs en raison d’une entorse au poignet gauche, Rudy Gay est frustré : il n’a pour le moment aucune idée de la date de son retour en jeu.

L’ailier a pourtant essayé puisque, blessé depuis le 29 décembre face aux Clippers, il était revenu en jeu à deux reprises, face aux Raptors puis aux Grizzlies, avant de s’incliner face à la douleur : « Je suis revenu et j’ai réalisé que j’étais dans une situation où je ne pouvais pas faire grand chose », explique-t-il au San Antonio Express-News. Lire la suite »

L’efficacité retrouvée de Rudy Gay

« Au fond, j’ai l’impression de reprendre ma carrière en main, que je joue comme avant, que je fais ce que j’avais l’habitude de faire avant. »

Car il y a bien un avant et un après quand on se rompt le tendon d’Achille comme Rudy Gay, il n’y a qu’à voir « l’après » de ceux qui sont passés par là, que ce soit les Brandon Jennings ou Maurice Taylor, fauchés en plein vol ; les Wes Matthews ou Elton Brand qui ont fait ce qu’ils pouvaient pour essayer d’égaler « l’avant » ; les Kobe Bryant, Anderson Varejao, Chauncey Billups ou Mehmet Okur, dont la blessure a anticipé la retraite. Lire la suite »

Le Top 5 de la nuit : la bâche énorme de Rudy Gay

Josh Jackson pensait posterizer Rudy Gay mais le vétéran des Spurs le gifle ! A Houston, on apprécie les claquettes avec Gerald Green et James Ennis pour mettre le couvercle.

Quant à Marco Belinelli, il s’offre un panier dont il a le secret sur un rebond offensif juste avant la fin du 3e quart-temps. Lire la suite »