Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
CLE
MIL0:00
ORL
NOR0:00
PHI
BOS0:00
NYK
UTH0:30
CHI
WAS1:00
MEM
HOU1:00
SAS
MIA1:30
OKC
TOR2:30
POR
DAL3:00

Dangelo Russell

D'Angelo Russell Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2015-16 LAL 80 28 41.0 35.1 73.7 0.6 2.8 3.4 3.3 1.8 1.2 2.5 0.2 13.2
2016-17 LAL 63 29 40.5 35.2 78.2 0.5 3.0 3.5 4.8 2.1 1.4 2.8 0.3 15.6
2017-18 BRK 48 26 41.4 32.4 74.0 0.6 3.3 3.9 5.2 1.9 0.8 3.1 0.4 15.5
2018-19 BRK 71 30 43.0 36.5 80.1 0.6 3.1 3.7 6.8 1.7 1.2 2.9 0.3 20.4
Total   262 28 41.6 35.1 76.6 0.6 3.0 3.6 5.0 1.9 1.1 2.8 0.3 16.1

Les actualités sur Dangelo Russell

Le MVP de la nuit : la casa de Russell

D’Angelo Russell a été le cerveau du braquage improbable des Nets face à Sacramento, avec ses 27 points (sur 44 au total) dans le dernier quart-temps.

D’Angelo Russell veut gagner le trophée de MIP et s’en donne les moyens.

Les Kings s’y mettent à plusieurs pour l’arrêter… sans succès

Passé de monnaie d’échange à All-Star en quelques mois, le meneur de jeu ne cesse de faire parler de lui et il a encore une fois démontré toute l’étendue de ses qualités la nuit dernière. D’abord avec 17 points en première mi-temps pour limiter la casse, alors que Sacramento s’envolait au score, puis en prenant littéralement feu dans le quatrième quart-temps. Lire la suite »

Pour Doc Rivers, les Lakers ont manqué de patience avec D’Angelo Russell

Sous les yeux du coach des Clippers, le meneur des Nets a signé son premier match en carrière à 30 points et 10 passes. Pour Doc Rivers, D’Angelo Russell a manqué de temps à Los Angeles.

Avec ses 32 points (13/25 aux tirs), 10 passes, 5 rebonds et quelques tirs décisifs, D’Angelo Russell aurait fait un beau MVP de la soirée du côté du Staples Center. Mais Lou Williams en a finalement décidé autrement pour assurer la victoire des Clippers.

« Parfois, il faut simplement patienter avec un jeune »

Sauf que la défaite des Nets n’éclipse pas la nouvelle sortie convaincante de son meneur All-Star. Lire la suite »

Course aux playoffs : les Nets ne veulent pas rater la dernière ligne droite

Les jours qui rallongent, le printemps qui arrive, les oiseaux qui chantent et des gros matchs qui se profilent… Pas de doute, les playoffs et son atmosphère unique sont bientôt de retour. Et Brooklyn a toutes les raisons de vouloir en être…

« Si à 50 ans, tu n’as pas vécu les playoffs, tu as raté ta vie » aurait pu lâcher un Jacques Séguéla plus inspiré. Une fois arrivés en NBA, participer aux playoffs, vivre ces matchs à haute intensité où une saison peut se résumer à un tir, représente le rêve ultime pour tous les joueurs. La franchise de Brooklyn n’a plus humé ce parfum inimitable depuis quatre ans déjà. Lire la suite »

Most Improved Player : D’Angelo Russell peut-il rafler la mise ?

Le trophée du joueur ayant le plus progressé semble promis à Pascal Siakam ou Buddy Hield, mais le meneur des Nets n’a pas encore dit son dernier mot.

« Je me fous des autres joueurs qui sont sur la liste. Je vais le gagner, croyez moi ! ». Dans l’euphorie de la victoire sans appel des Nets sur les Mavs la nuit dernière (127-88), D’Angelo Russell s’est exprimé sur ses chances de décrocher le titre individuel de MIP en fin de saison. Autant dire que l’ex-joueur des Lakers croit clairement en ses chances. « Je vais le gagner. Ecoutez bien et enregistrez le bien, je vais gagner », a-t-il répété. Lire la suite »

Malgré un effectif au complet, les Nets sont dans le dur en attaque

L’effet de surprise a fait son temps. Les adversaires sont désormais mieux préparés pour affronter Brooklyn, qui reste sur 10 revers en 15 matchs, malgré les retours de blessure de plusieurs joueurs.

Après avoir dû composer avec les pépins physiques de plusieurs de ses joueurs majeurs comme Caris LeVert, Spencer Dinwiddie ou encore Allen Crabbe, Brooklyn devait casser la baraque une fois au complet.

Or, depuis un peu plus d’un mois, les hommes de Kenny Atkinson ont perdu de leur superbe. Les trois dernières sorties des Nets face à des concurrents « prenables » de la conférence Est se sont soldées par trois défaites (Washington et Charlotte à domicile, puis à Miami en back-to-back). Lire la suite »