Matchs
du soir
Matchs
du soir
ORL94
UTH101
PHI91
CHA109
BOS114
MIN98
CLE94
BRO91
DET100
TOR110
MIA95
WAS95
MEM72
CHI80
SAS74
POR69
DEN42
LAC29
LAL
OKC4h30

Milwaukee Bucks

Milwaukee Bucks Pourcentage Rebonds
Joueurs MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Bp Int Ct Fte Pts
Brandon Knight 26 32 44.0 39.3 89.8 0.5 4.2 4.6 5.4 3.4 1.3 0.1 2.0 17.8
Jabari Parker 25 29 49.0 25.0 69.7 2.0 3.5 5.5 1.7 1.9 1.2 0.2 1.7 12.3
Giannis Antetokounmpo 26 26 49.0 20.0 73.1 1.2 4.8 5.9 1.8 1.6 0.7 0.6 2.4 12.2
O.J. Mayo 26 24 40.2 29.0 83.3 0.5 1.7 2.3 2.9 1.8 0.7 0.2 2.7 10.9
Ersan Ilyasova 19 18 50.0 33.3 69.0 1.1 2.7 3.8 0.9 0.6 0.6 0.2 2.3 10.1
Khris Middleton 23 23 43.7 42.4 84.6 0.6 3.0 3.6 1.4 1.4 1.3 0.2 2.2 9.7
Larry Sanders 25 21 50.0 0.0 52.5 2.5 3.6 6.0 0.7 1.0 1.0 1.4 3.8 7.2
Jerryd Bayless 26 19 45.3 33.3 98.0 0.1 1.6 1.7 2.4 1.4 0.7 0.1 1.8 7.0
Zaza Pachulia 23 21 47.4 0.0 76.5 1.8 3.3 5.1 2.0 1.8 1.0 0.4 2.5 6.6
Jared Dudley 26 19 43.2 37.5 66.7 0.4 1.7 2.1 1.6 0.5 0.6 0.1 1.2 5.1
John Henson 14 12 56.5 0.0 70.0 1.4 1.4 2.7 0.5 0.6 0.2 1.1 1.3 4.2
Kendall Marshall 15 14 45.1 44.4 100.0 0.1 0.8 0.9 2.7 1.3 0.6 0.0 1.2 4.1
Nate Wolters 8 12 39.1 0.0 25.0 0.0 1.3 1.3 0.6 0.3 0.3 0.0 0.9 2.4
Johnny O'Bryant 1 4: 100.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 1.0 2.0

Lien rapide vers les équipes NBA

Actualités des Milwaukee Bucks

[reportage] Road Trip Basket Episode 3 : Milwaukee – Detroit

NBA Bucks v Pistons 001

MILWAUKEE, Wisconsin – Le Jet Lag m’a sorti du lit aux aurores. Je jette un coup d’œil par la fenêtre de ma chambre qui surplombe la ville et je frissonne à l’idée même de mettre un pied dehors. Que peut-on bien faire quand on a une journée à tuer du côté de Milwaukee ? La première option est de rester cloitrer dans l’hôtel à passer le temps devant ESPN ou sur sa tablette, mais ce serait injuste avec les atouts que peut offrir la capitale du Wisconsin au voyageur de passage. Je décide donc de braver le froid pour découvrir les charmes de l’endroit.

Le front de lac est un incontournable. On y trouve la statue de Solomon Juneau, le fondateur de la ville, ainsi que le magnifique Milwaukee Art Museum aux formes futuristes conçues par l’architecte espagnol Santiago Calatrava. Les collections permanentes sont malheureusement fermées pour rénovation. Je décide donc de traverser Downtown puis de longer la Milwaukee River pour atteindre le musée Harley Davidson. Car c’est bien ici qu’a débuté la formidable aventure industrielle qui a transformé une petite affaire familiale du Midwest en une marque emblématique à dimension mondiale. Même si je ne suis pas un fou de moto, j’apprécie la visite qui montre l’évolution des engins et la construction du mythe depuis les premiers exemplaires de 1903 jusqu’aux modèles les plus fantasques des dernières décennies.

Après une pause shopping dans le Mall du centre ville, je repasse à l’hôtel ingurgiter un Wisconsin Burger et me préparer pour le match du soir. J’ai déjà pris mes marques au Bradley Center. À l’entrée de service, le gardien m’ouvre la porte comme si j’étais un habitué. Les Bucks de Milwaukee accueillent ce soir les Pistons de Detroit pour un match largement à leur portée. Les joueurs de Jason Kidd font un début de saison encourageant et bien que l’équipe soit jeune, on sent la ville à nouveau derrière eux après cette entame de championnat réussie.

Alors que je suis parti en éclaireur repérer ma position sur le parquet, entre NBA Photo et USA Today, je suis le témoin de la chute spectaculaire d’un spectateur de forte corpulence qui s’étale de tout son long dans les gradins. Il faudra six agents de sécurité pour le remettre sur pied ! Le Tip-Off approche et pour monter en température, on nous offre une sympathique opposition entre jeunes basketteurs. Puis une fanfare déjantée de lycéens propose un intermède musical un brin décalé.

L’hymne national est ensuite parfaitement interprété par un duo de choristes militaires qui a le don de transcender la foule. En ce début de vacances de Thanksgiving, Jabari Parker prononce un petit discours de circonstance avant le début du match pour remercier le public de sa présence et lui souhaiter de joyeuses fêtes. Alors que j’ai pris place sous les panneaux, je voie mes collègues photographes soudainement mitrailler l’individu qui vient de s’assoir au premier rang. Il s’agit de Wesley Edens, l’un des deux nouveaux propriétaires des Bucks qui a fait le déplacement avec ses deux filles. Son ainée Mallory est sacrément mignonne et même si j’ai passé l’âge, son look « grunge décontracté » ne me laisse pas insensible. Elle avait d’ailleurs fait sensation lors de la dernière Draft alors qu’elle représentait la franchise de son père lors de la loterie et avait affolé la twittosphère.

Il y a du beau linge ce soir au Bradley Center puisque j’aperçois même le commissionnaire NBA Adam Sliver. Il s’est déplacé à Milwaukee pour rencontrer les nouveaux propriétaires de la franchise ainsi que les personnalités locales afin de discuter de l’opportunité de construire une nouvelle salle pour l’équipe. C’est vrai que le Bradley Center n’est pas un perdreau de l’année.

« Il y a énormément d’énergie positive dans la communauté » dira-t-il a la presse. « Alors évidemment il y a toujours des obstacles sur la route mais je n’ai pas de doutes que les gens, les fans et les élus locaux puissent reconnaitre la valeur que les Bucks apportent à la communauté ».

Michael Redd, qui a joué 10 saisons à Milwaukee est passé en ami et il est assis au premier rang à deux mètres de moi. Il recevra une accolade de la moitié de la salle, preuve qu’il a plutôt laissé de bons souvenirs. Bango, la mascotte des Bucks, est déjà à l’œuvre et chose amusante, elle a deux petits frères qui la suivent partout d’un pas maladroit !

Le match a débuté et O.J. Mayo semble très nerveux pour sa première titularisation de la saison. Côté Detroit, Brandon Jennings (blessé au pouce) est remplacé par D.J Augustin qui réussi une belle entame quoiqu’entachée par quelques pertes de balle coupables. Les deux équipes sont au coude à coude et le public pousse fort. Stan Van Gundy, le coach des Pistons, a un look de vendeur de voiture des années 70. Il faudrait vraiment qu’il me donne l’adresse de son tailleur, histoire que je n’y mette jamais les pieds. Jason Kidd reste le plus souvent assis sur son banc. Il apparait serein et souriant.

À la mi-temps, nous avons le droit à une spectaculaire démonstration de tumbling où les protagonistes réalisent de vraies prouesses acrobatiques. Puis le rookie Français Damien Inglis apparait sur l’écran vidéo pour un cours de langue un peu spécial : « Mangeon Dinde » est la phrase qu’il tente de faire prononcer au public sauf qu’elle contient une faute d’orthographe et ne veut pas dire grand-chose !

C’est reparti sur le parquet. Le longiligne Giannis Antetokounmpo alias « the Greek Freak » est aussi virevoltant qu’il est maladroit et il terminera avec un catastrophique 1 sur 13 au shoot malgré quelques beaux mouvements ! Les Cheerleaders sont de sortie : elles distribuent T-shirts et Frisbees au public dans une ambiance très chaude. Avec ses lunettes de protection stylées, Larry Sanders a un look d’intello qui contraste avec son rôle d’intimidateur sous les panneaux. Zaza Pachulia réussi un jump shoot crucial pour donner aux Bucks leur plus grande avance 87-73 alors qu’il reste moins de 6 minutes à jouer.

Pour sa première titularisation de la saison, O.J. Mayo (auteur de 17 points) aura largement contribué à la victoire des Milwaukee Bucks qui s’imposent finalement 98-86. Brandon Knight ajoute 20 points et 8 passes décisives pour Milwaukee qui évite ainsi une troisième défaite de rang. Jabari Parker a également pris part à ce succès en signant 14 points et 9 rebonds alors que Detroit aligne sa cinquième défaite de suite malgré les 23 points et 10 rebonds d’André Drummond.

C’est la fin du match et plusieurs joueurs tombent dans les bras du nouveau propriétaire. Les télévisions se précipitent sur le parquet pour recueillir quelques impressions à chaud. Tant que tous les joueurs n’ont pas regagné le vestiaire, impossible pour moi de rejoindre la salle de presse car ils ont priorité dans les couloirs. Quelques minutes plus tard, les deux coachs seront en conférence de presse dans une pièce attenante aux vestiaires.

« On leur a laissé 19 rebonds offensifs, on a perdu 19 ballons et on n’a réussi que 7 lancers-francs sur 17 » concèdera dépité Stan Van Gundy. « De leur côté, ils ont réussi 10 tirs primés. Je crois qu’il n’y a pas grand chose à ajouter».

« L’équipe a bien réagi » nous dira de son côté Jason Kidd. « Pour le groupe qui est jeune, ce sont des choses positives dont nous devons apprendre. Ils nous ont prouvé qu’ils étaient capables de le faire ».

J’en ai pris plein la vue aujourd’hui encore mais je dois quitter rapidement l’enceinte car il est déjà tard et demain, une longue journée de route m’attend pour rejoindre Detroit.

Toutes les photos du match sont ici :

https://www.flickr.com/photos/tsavoja/sets/72157649523582081/

Les Bucks étonnés par leur virage à 180°

bucks-sourire

L’an dernier, il avait fallu attendre leur 53e match pour voir les Bucks remporter leur 10e succès de la saison. Cette année, 17 matches seulement leur auront suffi pour atteindre ce seuil.

Un revirement inattendu que même les joueurs déjà présents l’an dernier ont du mal à réaliser. Lire la suite »

La belle éclosion des kids de Jason

giannis-bucks

Cet été, Jason Kidd a encore fait parler de lui. Fidèle à un long passif dans le domaine, le futur Hall of Famer a manigancé en coulisses pour prendre la place du malheureux (mais guère compétent) Larry Drew. Par la même occasion, les nouveaux propriétaires lui ont offert davantage de pouvoir, alors même qu’il était encore sous contrat avec les Nets.

Si la manoeuvre a fait couler beaucoup d’encre à l’époque, notamment dans nos colonnes, tout laisse à croire qu’elle est aujourd’hui payante pour le principal intéressé. Contre toute attente, ou presque, son équipe affiche un bilan positif avec sept victoires en douze rencontres, dont une de prestige la nuit dernière face aux… Nets. Lire la suite »

Brandon Knight tient sa revanche

Brandon Knight

Immortalisé sur un poster par DeAndre Jordan, Brandon Knight est parvenu l’an passé à se faire un nom en NBA, devenant le leader des Bucks dans une équipe en pleine reconstruction. Un leader que les dirigeants n’entendent pas laisser filer, et des discussions seraient en cours entre le GM et son agent pour une prolongation de contrat. Lire la suite »

Brandon Knight a une détente impressionnante

Auteur d’une superbe saison avec les Bucks avec ses 17.9 points, 3.5 rebonds et 4.9 passes de moyenne, Brandon Knight (1m90) est déjà de retour à la salle de muscu’ pour effectuer des exercices de pliométrie, et on le voit ici effectuer un saut à… 1m50 de hauteur ! Lire la suite »

Milwaukee : Brandon Knight veut faire oublier la dernière campagne

Après une saison 2013-14 à 15 victoires pour 67 défaites, les joueurs des Bucks déjà présents l’an passé espèrent que les arrivées de Jason Kidd et de Jabari Parker annoncent des jours meilleurs. Mais avec ou sans eux, c’est en tout cas un cauchemar qu’ils ne veulent plus revivre. Notamment Brandon Knight. Lire la suite »

Jabari Parker : « Je ne me suis fixé aucune limite »

jabari parker

Même s’il n’a pas été élu dans l’une des deux All-Summer League NBA, Jabari Parker a réussi son examen de passage estival, et le deuxième choix de la draft s’en sort avec une mention « Bien » pour ses performances à Las Vegas : 15.6 pts et 8.2 rbds de moyenne en 29 minutes.

Pour l’ailier des Bucks, souvent comparé à Carmelo Anthony, le jeu NBA est presque plus facile qu’en NCAA. Lire la suite »

Kendall Marshall va rejoindre les Bucks

Viré par les Lakers par souci d’économies, Kendall Marshall ne restera pas longtemps sur le marché des free agent puisque l’ancien Tar Heel va rebondir aux Milwaukee Bucks en tant que back-up de Brandon Knight. Lire la suite »

Retrouvez sur cette page toutes les actualités sur Milwaukee, l'effectif complet et les statistiques pour chaque joueur des Milwaukee Bucks. Retrouvez les dernières rumeurs, les résultats des matchs, les photos des Milwaukee Bucks... Si vous êtes fan des Milwaukee Bucks, n'hésitez pas à ajouter cette page à vos favoris !