Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
MIA
PHI1:00
NOR
POR3:00
SAS
GSW3:30
News

Zach LaVine a soigné son retour et ses débuts avec les Bulls

« Froooom U-C-L-A, at guard, number 8, Zach LaVine ». Cette nuit, l’ancien arrière des Wolves a eu droit à une belle ovation pour sa première introduction devant le public de Chicago. Présentation dans laquelle il a été appelé en dernier, un traitement de faveur généralement réservé aux meilleurs joueurs de chaque équipe. Tout un symbole pour Zach LaVine, que certains voient devenir le leader offensif des Bulls, après son arrivée dans l’échange pour Jimmy Butler. 

Sa blessure au genou l’avait jusqu’ici empêché d’assumer ce rôle et, surtout, privé de parquet depuis quasiment un an. Il ne se doutait pas à l’époque, le 3 février dernier, que ce match face à Detroit serait son dernier avec les Wolves. Dans la victoire de cette nuit face à… ces mêmes Pistons, Zach LaVine a pu donner un bon aperçu de ce qu’il va apporter à cette équipe.

Dès la première possession, il a envoyé un tir à 3-points en sortie d’écran. L’arrière, qui était aligné avec Justin Holiday finalement, plutôt que Denzel Valentine, s’est globalement montré à son avantage avec son tir. Et même s’il a récemment assuré qu’il ferait une croix sur le prochain concours de dunk, il semble n’avoir rien perdu de son explosivité.

Encore en temps de jeu limité

Il a pu ainsi terminé la partie avec 14 points (5/9) dans son temps de jeu restreint à 19 minutes.

« C’était vraiment bien », a déclaré Zach LaVine après le match. « Simplement le fait de pouvoir jouer à nouveau, avoir ce sentiment, je ne l’ai pas eu depuis si longtemps. J’aurais voulu jouer dans le quatrième quart-temps pour remporter la victoire mais j’en serai bientôt capable. C’était une bonne nuit dans l’ensemble. »

Son coach Fred Hoiberg a assuré que son temps de jeu serait encore limité autour des 20 minutes lors des prochains matchs, et ce dernier s’est dit satisfait par la confiance affichée par son joueur, ainsi que son efficacité. « Il a pris de bons tirs, fait les bons choix lorsqu’il était pris à deux… Vraiment un bon premier match. Je suis sûr que c’est un soulagement pour lui. »

Zach LaVine ne le formule pas comme ça mais lorsqu’il énumère tout ce qu’il a dû traverser pour retrouver le terrain, on comprend vite son sentiment.

« Beaucoup de longues nuits. Des séances d’entraînement brutales, des moments de plaisir, des hauts et des bas, des montagnes russes émotionnelles, il faut être fort pour traverser tout ça. Je pense que ça a fait de moi une meilleure personne, un meilleur joueur. C’était un long processus, une année pleine, surtout loin du basketball. »

Désormais, il est en plein dedans. Avec la chance d’intégrer une équipe beaucoup plus compétitive qu’attendue.

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *