Summer
league
Summer
league
MIA120
MEM118
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Quel avenir pour LeBron James ?

NBA – Après l’élimination des Lakers, LeBron James n’a donné aucun indice sur son avenir. Sous contrat, le papa de Bronny peut tester le marché.

LeBron James (Lakers) lors du match 5 contre les NuggetsCela devient un refrain bien connu, quasiment entonné à chaque fin de saison : mais que va faire LeBron James ? Éliminés au premier tour après la victoire au finish des Nuggets dans le Game 5 lundi, les Lakers du « King » sont en vacances avant même le début du mois de mai. L’avenir du meilleur marqueur de l’histoire, qui a la possibilité de faire une croix sur la prochaine année de son contrat, était l’un des grands sujets de l’après-match. Mais fidèle à sa posture, il n’a pas souhaité en dire plus, assurant qu’il n’y avait pas encore songé.

« Franchement, là, je veux juste être avec ma famille » a-t-il réagi en conférence de presse. « Un de mes fils (Bronny) essaie de décider s’il s’inscrit à la Draft ou s’il retourne à l’université. J’ai un autre enfant qui joue au lycée en ce moment (Bryce). Ma fille joue au volley, et ma femme fait tellement des choses géniales. Donc la priorité est ma famille maintenant. »

Deux, trois saisons de plus… voire la retraite

L’été de LeBron James s’annonce dense, entre son choix pour la saison prochaine et les Jeux Olympiques de Paris, avec un camp d’entraînement dès le 6 juillet pour la sélection nationale américaine. « Après ma famille, dans deux mois, je dois aller à Vegas pour le camp, donc je dois reposer mon corps pour Team USA, voilà quelles sont mes premières préoccupations. »

LeBron James devra de toute façon trancher sur la suite de sa carrière avant de retrouver ses camarades dans la route vers Paris. L’ailier dispose d’une « player option » à 51,4 millions de dollars dans son contrat qu’il peut activer d’ici le 29 juin. À l’heure actuelle, toutes les options sont sur la table quant à l’activation de cette clause ou non, assurent The Athletic et ESPN. Et LeBron James n’a pas peur non plus d’évoquer entre les mots le sens que devraient avoir ses prochaines saisons, laissant entrouverte la possibilité d’une retraite, même si The Athletic estime qu’il est attendu qu’il joue « deux saisons de plus » selon une source proche du joueur.

« Je me sens bien, parce que pour être honnête, je ne me vois pas décliner dans un avenir proche » explique-t-il. « Mais après, qu’est-ce que je fais ? Les moments en famille sont importants aussi. Qu’est-ce qu’il y a d’autre à faire ? J’ai fait tout ce que je voulais faire. Il n’y a rien que je n’ai pas accompli dans cette ligue et que je souhaitais accomplir. Donc au bout d’un moment, vous devez finir par raccrocher. »

Les Lakers prêts à drafter Bronny pour appâter LeBron James ?

Les Lakers sont, eux, déterminés à conserver leur superstar, encore déterminante à 39 ans, avec 25.7 points, 7.3 rebonds et 8.3 passes décisives par match. Des sources proches des Lakers, rapportées par The Athletic, laissent entendre  que la franchise est prête à tout donner, jusqu’à un bail au tarif maximum de 164 millions de dollars sur trois saisons, qui pourrait prolonger la carrière de LeBron James jusqu’à 42 ans.

À la question de savoir s’il a joué son dernier match avec les Lakers, le quadruple champion a marqué un temps de pause avant de déclarer dans un sourire malicieux « Je ne vais pas répondre à cette question » et de quitter la conférence de presse.

Los Angeles pourrait aussi être « très ouvert à la perspective d’aider LeBron à réaliser son rêve de jouer avec son fils Bronny en le draftant » précise The Athletic. « Je n’y ai pas beaucoup pensé dernièrement » clamait LeBron James ce lundi. « J’y ai pensé par le passé, mais au final, cet enfant doit faire ce qu’il a envie. Et je ne veux plus parler d’enfant maintenant, ce jeune homme décidera ce qu’il veut faire et comment il veut faire évoluer sa carrière. »

Outre l’option Bronny, et le possible renvoi de l’entraîneur Darvin Ham, les Lakers comptent se montrer agressifs cet été, avance The Athletic, avec la piste menant à Trae Young comme une des plus intrigantes, et un des « nombreux noms qui seront évoqués« . Anthony Davis a pour sa part assuré qu’il allait passer son été à essayer de convaincre son coéquipier, avec qui il disputera (sauf blessure) les Jeux olympiques, de rempiler. « Son objectif est de gagner, et j’ai le sentiment qu’on peut le faire ici » a-t-il martelé.

LEXIQUE

Player option : possibilité pour un joueur d’activer (ou non) la dernière année de son contrat, afin de terminer son bail ou de devenir « free agent » avec un an d’avance.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités