Summer
league
Summer
league
CHI
MIL22:30
NYK
CHA23:00
BOS
MIA0:30
PHI
DET1:00
TOR
OKC2:30
POR
SAS3:00
DAL
UTH4:30
GSW
PHO5:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

L’exceptionnelle performance défensive des Wolves

NBA – Pourtant privés de Rudy Gobert, les joueurs de Minnesota ont réalisé un effort défensif de très, très haut niveau. Une démonstration même. Les champions en titre, frustrés et éteints, n’ont jamais existé.

WolvesReggie Miller, qui commentait la partie sur TNT, l’a répété de nombreuses fois pendant la première période : les Wolves donnaient l’impression de jouer avec sept joueurs. Et il n’avait franchement pas tort… La victoire de Minnesota dans ce Game 2 à Denver s’explique avant tout par une défense absolument étouffante, alors même que Rudy Gobert était forfait pour assister à la naissance de son fils !

Mais son absence fut compensée par un collectif sans failles. « On a défendu collectivement. Sans Rudy, on a été obligé de changer un peu de plan de jeu », explique Anthony Edwards. « Il faut souligner les performances de Karl-Anthony Towns et Naz Reid, qui ont ainsi évité qu’on fasse des prises à deux. Ils ont fait face à Nikola Jokic. »

Rien n’est donné ni facile

Clairement, même avec un triple défenseur de l’année en moins, on n’a pas vu la différence… « Il a apporté une culture défensive ici. C’est un hommage à son impact, à sa présence, à ce qu’il apporte à cette équipe », souligne Chris Finch, en parlant du Français. « On s’attend toujours à gagner, peu importe qui est là ou pas. On a changé quelques consignes dans le plan de jeu mais les joueurs étaient prêts. »

Quels ont été les ingrédients pour réussir une telle performance ? Pour n’encaisser que 35 unités en première période ? Pour limiter les Nuggets à 35% de réussite au shoot, 30% à 3-pts et provoquer 16 ballons perdus ?

« On est bon pour mettre la pression dès le début, sur le porteur du ballon, sur le passeur. Pour rester en face des joueurs. Pour ne rien laisser de facile. Pour mettre nos mains partout, pour toucher et pousser. Pour être physique », liste Anthony Edwards.

C’est là qu’on retrouve le commentaire de Reggie Miller. Les efforts réalisés par les Wolves ont été constants et impressionnants. Les rotations étaient parfaites, les Nuggets n’ont donc jamais pu faire de décalages. Et même de simples shoots près du cercle étaient bien contestés. Les joueurs de Chris Finch, en plus d’imposer leur physique, avaient les mains partout. La preuve avec les chiffres : ils ont volé 11 ballons et contré 12 shoots. Sans Rudy Gobert !

La défense, identité des Wolves cette saison

Les champions en titre ont été privés d’air dans une première période parfaite défensivement. Et visuellement saisissante. « On a fait de grosses prestations en défense cette saison, mais celle-là est la plus forte », analysait le coach. « Sur le porteur ou loin du ballon, dans l’impact physique, pour respecter les consignes, et faire les efforts encore et encore. Dans la dureté mentale aussi. On était vraiment concentré défensivement. »

Comme tous les joueurs étaient au niveau puisque, comme le dit Chris Finch, « quand on voit tout le monde défendre ainsi, alors chacun le fait au même niveau que les autres », difficile dès lors de sortir un joueur du lot. Mais Anthony Edwards a souhaité mettre l’accent sur Jaden McDaniels.

« Il est phénoménal en playoffs, notamment dans cette série. Son +/- est de +40, alors qu’il a mis quoi ? 5 points en tout, avec deux shoots marqués », constate l’arrière. « Il ne se plaint pas, il défend sur tout-terrain. On ne serait pas l’équipe que l’on est sans lui. Il est le facteur X. Il était partout dans ce match. »

Le coach des Wolves, à l’instar de son All-Star, a évoqué le travail de Naz Reid. « C’est plaisant de voir son évolution. Je me souviens d’un match la saison passée ici, où KAT n’était pas là, et il avait peur de toucher Nikola Jokic, qui avait fait un gros match. Là, son activité défensive a été remarquable », commente-t-il, avant de conclure ainsi : la défense, « c’est notre identité depuis le début de saison ». Et ça n’a sans doute jamais été aussi frappant.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités