News

Le MVP de la nuit : le caméléon Nikola Jokic (17 pts, 21 rbds, 12 pds)

Qui aurait misé ces dernières années sur un Denver-Golden State conclu par un 24/40 à trois-points et un triple double de la part des… Nuggets et Nikola Jokic, et non des Warriors et Draymond Green ? Cette nuit, l’arroseur a bien été arrosé par la fougue et le talent des joueurs de Mike Malone, notamment son intérieur serbe, auteur de son deuxième triple double en carrière : 17 points, 21 rebonds, 12 passes, 2 interceptions pour 40 d’évaluation.

Comme Draymond Green, son étiquette d’intérieur est d’ailleurs trop réductrice. Régulièrement à la montée du ballon et à l’annonce des systèmes, Nikola Jokic se mue désormais en un véritable meneur de jeu, un « point center » omniprésent dans le dispositif de Mike Malone. C’est d’ailleurs ce qui frappe le plus chez le Serbe : on le sait capable de frapper de toutes parts d’un terrain mais sa lecture du jeu n’a guère d’équivalent dans la ligue.

Sa compréhension, son intelligence, ses mains et sa patience au moment de délivrer la gonfle dans le bon timing sont une combinaison très rare, d’autant plus chez un joueur de 2m11 et 22 ans.

Les semaines passent et l’hypothèse évoquée par Darko Milicic se concrétise lentement : « Nikola Jokic pourrait bien être le meilleur Serbe à avoir joué en NBA. » Et pourtant, il y a eu d’autres phénomènes passés par la NBA…

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *