NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
IND
LAC1:00
BOS
CLE1:30
HOU
SAC2:00
MIL
ORL2:00
NOR
DET2:00
CHI
TOR2:00
PHO
MIN3:00
UTH
OKC3:00
GSW
MEM4:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND1.92LA 1.82Pariez
  • BOS1.04CLE9.5Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Les Sixers ont payé cash leurs quelques erreurs

Dans un premier temps, les erreurs sont toujours frustrantes. Elles amènent les regrets voire les critiques – assez déplorables pour l’instant autour de Philadelphie tant cette équipe revient de loin.

Avec des ballons perdus au plus mauvais moment, c’est-à-dire dans les ultimes secondes du temps réglementaire et de la prolongation, les Sixers ont lamentablement gâché  les efforts réalisés durant toute la partie.

« C’est chiant de perdre comme ça  », avoue Joel Embiid. « J’ai le sentiment qu’on avait le contrôle du match. On a fait des erreurs à la fin. »

La première fut cette balle perdue après une passe de JJ Redick, alors que Ben Simmons et Embiid ne regardaient pas l’action.

« J’étais avec Marcus Morris », raconte le meneur. « J’ai essayé de passer derrière l’écran pour obtenir une passe lobée comme on l’avait fait contre Miami. On n’était pas sur la même longueur d’onde. »

La possession gâchée sera transformée par les Celtics en un panier de Jaylen Brown. Heureusement, Marco Belinelli a sauvé la mise pour arracher une prolongation. Ensuite, il y a une seconde erreur, avec le shoot rapide, et manqué, de Simmons sur un rebond offensif à 19 secondes de la fin. Les Sixers avaient un point d’avance et aucune raison de tirer aussi vite. Ils pouvaient, devaient même, faire tourner l’horloge.

« C’était un instinct naturel », se justifie Simmons. « C’est un tir que je prends à chaque entraînement, chaque match. Là, je l’ai manqué. C’est comme ça : on met des shoots, on en manque. On gagne, on perd. On a eu des opportunités, on a fait des erreurs. C’est frustrant. »

La dernière erreur sera sur la remise en jeu, interceptée par Al Horford. L’intérieur des Celtics assurera aux lancers-francs et un second miracle au buzzer n’arrivera pas. Les Sixers ont donc accumulé les mauvais choix. Ça arrive. Surtout avec une formation aussi jeune.

« La dernière chose que je veux faire, c’est me reposer sur l’argument de la jeunesse », assume Brett Brown. « Je donne du crédit aux Celtics. Joel va beaucoup apprendre, Ben aussi. C’est douloureux de l’admettre pour le moment, mais il y a du vrai là dedans. »

Patience donc pour que ces erreurs donnent une récolte plus positive.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés