Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
CHA113
MIN106
WAS108
DEN113
ATL117
UTH114
PHO
DET3:00
SAC
DAL3:00
GSW
IND3:30

Bruno Caboclo

Bruno Caboclo Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2014-15 TOR 8 3 33.3 66.7 0.0 0.1 0.1 0.3 0.0 0.4 0.0 0.5 0.1 1.3
2015-16 TOR 6 7 8.3 14.3 0.0 0.2 0.2 0.3 0.2 0.3 0.3 0.7 0.2 0.5
2016-17 TOR 9 5 37.5 33.3 0.0 0.6 0.6 1.1 0.4 0.4 0.2 0.2 0.1 1.6
2017-18 * All Teams 12 9 29.0 17.6 83.3 0.6 1.3 1.8 0.3 0.7 0.3 0.3 0.3 2.2
2017-18 * SAC 10 10 31.0 20.0 83.3 0.7 1.4 2.1 0.3 0.7 0.2 0.4 0.4 2.6
2017-18 * TOR 2 3 0.0 0.0 0.0 0.0 0.5 0.5 0.5 0.5 0.5 0.0 0.0 0.0
2018-19 MEM 22 20 38.9 30.4 90.9 0.8 2.7 3.5 1.2 2.5 0.4 1.0 0.9 5.7
Total   57 11 34.6 28.4 89.3 0.5 1.4 2.0 0.6 1.3 0.3 0.6 0.5 3.1

Les actualités sur Bruno Caboclo

Bruno Caboclo a convaincu les Grizzlies

Le jeune ailier brésilien, passé par Toronto et Sacramento, a vu ses deux piges de 10 jours transformées en un contrat sur plusieurs saisons.

Plus costaud et plus entreprenant, on avait du mal à reconnaître Bruno Caboclo depuis son arrivée à Memphis, et cette nuit encore, il a été impressionnant face aux Spurs. Impressionnant donc mais aussi séduisant pour ses dirigeants qui ont transformé ses deux contrats de 10 jours, en un deal sur plusieurs saisons. Lire la suite »

Memphis tente à son tour le pari Bruno Caboclo

Non retenu par les Rockets à l’issue de leur « training camp », Bruno Caboclo était tout de même resté dans leur giron, du côté des Rio Grande Valley Vipers, en G-League.

Mais le Brésilien va regoûter à la NBA puisqu’il vient de signer un contrat de dix jours avec les Grizzlies d’après ESPN.

Il devrait avoir une chance de se montrer à l’aile, puisque Kyle Anderson a rejoint Dillon Brooks à l’infirmerie, laissant Omri Casspi seul sur le poste 3. D’autant que l’ancien joueur des Raptors et des Kings, qui n’a que 23 ans, affichait de belles stats en G-League : 16.4 points à 52% aux tirs dont 43% à 3-points, 7.1 rebonds et 3 contres.

Où en est Bruno Caboclo ? Réponse avec l’ailier brésilien des Raptors

Lors de sa draft en 2014, les médias avaient ironisé sur le fait que Bruno Caboclo était « à deux ans d’être à deux ans » de pouvoir jouer en NBA. Et bien, on est désormais en plein dedans ! Dans sa troisième année à Toronto, l’immense ailier brésilien a ainsi commencé la présaison dans le cinq majeur. Il a fini capot avec un 0/4 aux tirs mais s’est montré actif défensivement avec 2 rebonds, 1 interception et 1 contre.

Encore très timide, Bruno Caboclo (22 ans) devrait avoir sa chance chez les Raptors où il aura un rôle de shooteur. À lui de la saisir car le temps commence à tourner… Lire la suite »

Les Raptors continuent de croire en Bruno Caboclo

Malgré les blessures de Jared Sullinger et Delon Wright, Bruno Caboclo n’a pas encore pu ajouter la moindre rencontre à son total de 14 matchs en NBA cette saison. L’immense prospect brésilien n’a encore que 21 ans mais, tout juste prolongé par les Raptors comme son compatriote, Lucas Nogueira (qui lui est bien intégré dans la rotation), Bruno Caboclo végète encore sur le banc de Toronto. Lire la suite »

Trop justes pour la NBA, gros plan sur ces joueurs qui patientent en D-League

Créée en 2001, la D-League a beaucoup changé depuis ses modestes débuts sous la houlette de David Stern. On est ainsi passé de 15 équipes en 2005, à 19 cette saison… et même 22 la saison prochaine !

Surtout, avec 47 joueurs appelés (les Call Ups) la saison passée, la D-League joue désormais pleinement son rôle d’antichambre de la NBA, remettant en selle des jeunes joueurs (Hassan Whiteside l’an passé) ou les blessés (Brandon Jennings récemment) à revenir dans le rythme tranquillement.

Tout aussi récemment, les signatures d’Ish Smith (à Philadelphie) et Sean Kilpatrick (Nouvelle Orléans) sont une nouvelle preuve que les échanges entre les deux étages sont devenus de plus en plus fluides, notamment pour certaines équipes (Oklahoma City ou Toronto) qui disposent de leur franchise affiliée dans les mêmes locaux, ou presque, dans la même ville. Gros plan sur ses joueurs qui ont le cul entre deux… ligues. Lire la suite »