Les articles sur "frank vogel"

Du changement dans le cinq majeur d’Orlando

« On a perdu huit matchs, on doit tenter des choses. »

Frank Vogel ne s’y trompe pas : son Magic est en crise et il doit vite réagir s’il ne veut pas boucler la ceinture de son siège éjectable, tout en gardant à l’esprit que ses décisions peuvent précipiter sa chute, comme David Fizdale à Memphis. Lire la suite »

Frank Vogel : « Al Horford est le joueur le plus sous-estimé de la ligue »

En l’espace d’une mi-temps face à Orlando, les Celtics ont proposé tout ce qu’ils espèrent mettre en place de manière régulière dans les prochaines semaines offensivement.

Offensifs comme jamais cette saison, les joueurs de Brad Stevens ont inscrit 73 points en 24 minutes. Dans cette rencontre, un joueur a été particulièrement remarquable : Al Horford.
Lire la suite »

Interview Frank Vogel : « On traverse la partie la plus compliquée de notre calendrier »

Il espérait mieux qu’une petite victoire à Phoenix pour ce road trip sur la côte Ouest, mais Frank Vogel devra bien se contenter de son lot après trois défaites d’affilée à Denver, Oakland et Portland. Le coach du Magic est cependant apparu serein aux micros des médias après le match face aux Blazers.

Orlando en est désormais à 8 victoires pour 7 défaites, mais le Magic va retrouver sa salle et son public pour deux matchs face à Utah et Indiana ce week-end. Basket USA était présent pour recueillir les réactions à chaud après le revers à Portland, mais aussi une discussion très intéressante sur le repos des joueurs en déplacement. Lire la suite »

Une soirée Magic pour Orlando

« Le Magic a joué un grand match. Des deux côtés du terrain, ils ont été agressifs. On a été un peu négligent, mais leur plan de jeu était très bon. »

Le compliment est signé Gregg Popovich dans les colonnes de l’Orlando Sentinel. Il faut dire que la victoire est claire et sans bavure : 114-87. Le Magic a en effet réalisé une superbe partie avec du mouvement, des coupes, de bonnes passes, de bonnes positions de shoot. Comme si tous les efforts et les promesses du début de saison s’étaient cristallisés face à San Antonio, référence du jeu collectif. Lire la suite »

À Orlando, on réclame encore plus d’altruisme

Le 30 décembre 1990, Scott Skiles rentrait dans l’histoire de la NBA avec 30 passes décisives dans le même match. Il portait le maillot du Magic à l’époque. Près de 30 ans plus tard, Frank Vogel n’en demande pas autant à Elfrid Payton et à son escouade d’Orlando. Mais le technicien insiste sur un aspect important pour la saison à venir : le partage du ballon. Lire la suite »

Aaron Gordon testé au poste de pivot

En l’absence de plusieurs joueurs cadres du Magic, Aaron Gordon a été la pierre angulaire de la victoire d’Orlando sur le parquet des Spurs. Avec 38 minutes de temps de jeu, l’intérieur a terminé avec un gros « double double » : 27 points et 11 rebonds. Mais le plus intéressant, c’est de voir comment Frank Vogel a utilisé son joueur. Lire la suite »

Frank Vogel impressionné par Jonathan Isaac

« Jonathan va avoir l’occasion d’apprendre sans qu’on lui en demande trop. Au fur et à mesure de ses réussites pendant sa saison rookie, on évaluera mieux ce qu’il est capable de gérer en terme de temps de jeu, mais aussi son rôle. » Lire la suite »

Frank Vogel : « On peut être une équipe de playoffs, mais on a du pain sur la planche »

La saison dernière était de loin la pire de la jeune carrière d’entraîneur de Frank Vogel. Apôtre de la défense, son équipe du Magic a terminé avant-dernière de la ligue en la matière. À l’image de l’exercice complètement manqué du club. Pour autant, pas de quoi décourager l’ancien coach des Pacers, prêt à reprendre du service. Lire la suite »

Nate McMillan a écouté Paul George pour changer sa défense

Demandez à Paul George la principale différence entre Frank Vogel et Nate McMillan et la réponse fusera : « Il laisse toujours la porte ouverte à chacun d’entre-nous pour lui donner notre avis. Et derrière il peut en tenir compte et ajuster, alors que Frank lui nous écoutait aussi mais faisait toujours les choses à sa manière. Nate est ouvert au changement, il sait que ce sont les joueurs qui sont sur le parquet, pas lui. » Lire la suite »

Terrence Ross punit les Hawks

Prendre une rouste temporaire sans réagir, c’est d’habitude la spécialité maison. Mais la présence de Terrence Ross dans le cinq floridien permet à Frank Vogel de replacer Aaron Gordon au poste 4 et à Orlando de jouer plus vite. Trop maladroits (38%), les Hawks explosent en seconde période à l’Amway Center, incapables de répondre à la rapidité du duo Ross-Gordon (42 pts). Le Magic s’impose facilement (105-86) et se met à rêver d’une fin de saison plus enthousiasmante. Lire la suite »