Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
GSW82
HOU72
News

Ciblé par les Rockets en défense, Stephen Curry est prêt pour le défi

Comme les Cavaliers lors des Finals 2016, les Rockets semblent bien avoir l’intention d’attaquer Stephen Curry défensivement, jusqu’à plus soif. Lors du Game 1, Houston a ainsi travaillé pour que le double MVP, qui revient d’une entorse du genou et qui a avoué avoir encore quelques difficultés sur ses déplacements latéraux, se retrouve le plus possible sur James Harden.

Dans le troisième quart-temps, ça en est devenu caricatural, avec un Stephen Curry qui changeait de joueur loin du ballon pour éviter le « switch » sur « The Beard », et des Rockets qui multipliaient les écrans, parfois pendant plus de 10 secondes…

« Si c’est le plan qu’ils veulent suivre, mon boulot est juste de rendre les choses le plus compliqué possible », a réagi le meneur. « Ils ont deux grands scoreurs avec Chris Paul et James [Harden]. On sait qu’ils tirent sur ces isolations, et ils sont difficiles à arrêter. Donc ils vont marquer face à moi, et on va marquer face à eux. Il va y avoir des allers-retours. »

Stephen Curry va simplement défendre du mieux possible.

« Tant que je suis au bon endroit au bon moment pour défendre, et que je leur rends les choses le plus difficile possible, ça me va, et c’est l’esprit de compétition qu’on doit avoir. »

James Harden a plutôt bien utilisé ses 13 isolations face à Stephen Curry, inscrivant 1.31 point de moyenne sur ces actions, ce qui est excellent. Le problème, c’est que le barbu s’est épuisé pour inscrire des tirs compliqués quand, en face, les Warriors on trouvé des shoots beaucoup plus faciles. Perdre avec un James Harden à 41 points, ce n’est pas bon signe.

« Il aura besoin de marquer 55 points la fois prochaine et ça sera réglé », plaisantait Mike D’Antoni. « Il faut que je le lui dise. »

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *