News

Trop sereins, les Rockets ont mal appréhendé le choc contre les Raptors

Après 17 victoires d’affilée, les Rockets ont chuté. De trois petits points à Toronto, le leader de la conférence Est.

Dès la fin de match, Chris Paul a pris une partie de la responsabilité de la défaite, lui qui a manqué un shoot primé à 15 secondes du terme. Un tir qui aurait donné l’avantage à Houston.

« Dans le money-time, je dois être meilleur », assume le meneur, à ESPN, pourtant excellent dans les instants décisifs depuis le début de saison. « On ne peut pas dépendre de James Harden et attendre de lui qu’il fasse tout et mette tous les shoots. C’est probablement la chose qui me frustre le plus. »

Seulement, la défaite ne s’explique pas totalement par un shoot manqué ici ou là dans les ultimes secondes.

« À partir de l’entre-deux, ils ont joué plus dur que nous, ce qui n’est pas acceptable vu le niveau qu’on essaie d’atteindre », reconnaît Trevor Ariza. « On a bien terminé, mais c’est difficile d’être derrière. La leçon à retenir, c’est avoir cette mentalité dès l’entre-deux, pas quand on est à moins 15 ou moins 20. On doit être plus tueur, dès le début. »

Les Rockets ont joué trop facile

Il faut dire que le premier quart-temps fut catastrophique : 16 points à 29 % de réussite et aucun panier à 3-pts marqué ! Paul, lui, souligne aussi un autre secteur de jeu défaillant.

« On n’a pas répondu à leur intensité, à part à la fin », explique l’ancien Clipper au USA Today. « Au début, notre défense n’a pas été agressive. »

Comment l’expliquer ? Après tout, c’était un grand match, un test. Portés par leur superbe série de succès, les Rockets auraient-ils été un peu trop sereins ?

« On est arrivé trop cool », résume Harden. « On a joué facile. On pensait qu’on pourrait revenir, ce qu’on a fait, mais on était à 20 points. On ne peut pas se permettre cela, contre n’importe quelle équipe. »

Mike D’Antoni semble accréditer cette thèse.

« On a peut-être été surpris par leur intensité », avance le coach. « Ensuite, en début de rencontre, on n’a pas marqué les shoots ouverts à 3-pts . On n’en a pas eu beaucoup, mais on ne les a pas inscrits. Et quand notre intensité a été meilleure, alors on a commencé à les mettre. »

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *