News Résumé

Les Rockets touchent le fond à Washington

Allô Houston ? Il y a un problème ! En back-to-back sur le parquet de Washington cette nuit, les Rockets ont concédé un cinquième revers consécutif (121-103). Après une défaite des plus éprouvantes autant physiquement que moralement la veille à Boston (99-98), les hommes de Mike D’Antoni ont couru après le score toute la partie et ont fini par sombrer dans le 4e quart face à la détermination de leur adversaire du soir.

Sous l’impulsion du duo des « Junior », Kelly Oubre et Otto Porter (21 et 26 pts), les Wizards, revanchards suite à leur revers à Atlanta, ont égalé un record de franchise avec 18 paniers à 3-points inscrits (à 50% dans cet exercice), un bel hommage aux Texans (14/48 à 3-points) pour leur passage annuel dans la capitale. À noter tout de même la sortie prématurée sur blessure de Bradley Beal (21 pts), touché au coude après un choc involontaire avec la barbe de James Harden (20 pts).

Otto Porter Jr dans les clous…

John Wall avait annoncé la couleur après la déconvenue de DC à Atlanta et espérait que ses coéquipiers allaient profiter de la venue des Rockets pour rectifier le tir. C’est chose faite, puisque les Wizards, privés de Mike Scott, tout juste papa d’une petite fille, ont livré un match plein, répondant avec brio à la problématique du basket « small ball » de Houston.

Les locaux profitent de la maladresse extérieure des Texans en début de match (2/10) pour prendre les commandes de la partie, et ce malgré le retour du patron, Chris Paul, mis sur la touche depuis trois matchs à cause de douleurs à l’aine. Otto Porter Jr, lui, ne tremble pas et colle 11 points dont trois paniers derrière l’arc lors du premier quart (27-23). En plus de tenir la comparaison de loin, Washington va chercher des points à l’intérieur avec Gortat et dans le jeu de transition avec Wall notamment.

Tomas Satoransky marque le coup

Jams Harden a du mal à rentrer dans le match, en témoignent ses deux duels perdus en isolation face à… Ian Mahinmi. Gerald Green se distingue avec son premier panier sous ses nouvelles couleurs, mais c’est bien Washington qui continue de mener les débats. Dans le 2e acte, le détonateur vient de Tomas Satoransky qui n’hésite pas à baptiser Zhou Qi d’un poster dunk monumental. Le public est conquis, et pendant que Houston reprend ses esprits, DC a créé un premier écart, un 11-4 réussi avec l’aide d’Oubre puis de Meeks et Porter, tous deux auteurs d’un panier avec la faute, l’un à l’intérieur, l’autre depuis le corner (45-32).

Houston revient brièvement grâce à l’adresse de Harden et Anderson, mais concède trois pertes de balles punies par autant de paniers en contre-attaque. Oubre, Wall et Beal, d’un dunk retentissant après une passe entre les jambes main gauche de Wall, portent alors la marque à 57-42. Un premier avertissement sans frais pour les Texans qui limitent la casse juste avant la pause (59-48).

Bradley Beal, seule ombre au tableau

Houston pense afficher un autre visage au retour des vestiaires en essayant de trouver un juste milieu entre les snipers Chris Paul et Ryan Anderson et à l’apport dans la peinture de Tarik Black et James Harden qui n’hésitent pas à se frotter à Marcin Gortat pour relancer le match (69-64). Mais Harden gâche deux nouvelles possessions de suite et se fait punir par Beal à 3-points. Le début de la fin pour les Rockets qui voient ensuite Wall derrière l’arc et Beal au dunk redonner confiance à tout une salle. Comme Harden, le premier pas de Beal reste dévastateur, mais l’arrière des Wiz doit sortir, touché au coude après un contact avec Harden juste avant son drive (79-68).

Pas de quoi faire vaciller les locaux qui s’envolent définitivement dès le début du 4e quart. L’hyperactif Kelly Oubre Jr montre la voie avec deux missiles à 3-points et sera rapidement imité par Otto Porter Jr qui termine le match comme il l’avait commencé, avec trois missiles derrière l’arc qui portent la marque à 108-85, venant conclure un 14-3 passé en moins de trois minutes en faveur des Wizards, qui force coach D’Antoni à plier boutique (108-85).

Les Rockets devront renouer avec la victoire pour leur dernier match de l’année dimanche soir à domicile face aux Lakers alors que Washington devra faire face à ses démons contre les imprévisibles Bulls, également à domicile.

Wizards / 121 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
M. Morris 27 1/7 0/2 4/4 0 9 9 1 2 0 2 0 6 8
O. Porter Jr. 40 9/16 7/11 1/1 1 5 6 7 1 2 1 1 26 34
M. Gortat 19 2/3 0/0 0/0 1 6 7 2 1 0 0 1 4 13
J. Wall 31 7/10 2/4 1/2 0 2 2 4 3 5 4 0 17 20
B. Beal 32 9/17 3/6 0/0 0 2 2 1 1 0 0 0 21 16
C. McCullough 4 2/3 0/0 0/0 1 1 2 0 0 0 0 0 4 5
J. Smith 3 0/2 0/0 0/0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 -2
K. Oubre Jr. 26 9/18 3/7 0/0 3 1 4 1 3 3 1 0 21 19
T. Satoransky 17 3/3 0/0 0/0 2 1 3 4 0 0 3 1 6 11
I. Mahinmi 21 1/1 0/0 1/2 2 3 5 0 3 1 1 2 3 9
T. Frazier 3 0/0 0/0 0/0 0 0 0 2 0 0 0 0 0 2
J. Meeks 18 4/8 3/6 2/3 0 5 5 1 0 1 4 0 13 11
Total 47/88 18/36 9/12 10 35 45 23 15 12 16 5 121
Rockets / 103 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
R. Anderson 32 3/11 1/8 2/2 3 9 12 0 0 0 0 0 9 13
P. Tucker 15 1/5 0/3 0/0 0 2 2 1 3 0 1 0 2 0
T. Ariza 32 3/11 1/9 0/0 0 5 5 2 2 1 0 0 7 7
C. Paul 26 3/11 2/5 0/0 0 1 1 6 2 2 1 0 8 8
J. Harden 29 7/14 1/4 5/6 0 0 0 4 1 1 5 1 20 13
T. Black 28 4/6 0/0 2/2 4 8 12 0 1 2 1 1 10 22
Z. Qi 12 0/3 0/3 0/2 0 1 1 0 3 0 1 0 0 -5
B. Weber 6 3/3 3/3 0/0 0 0 0 0 0 2 3 0 9 8
B. Brown 6 2/4 0/2 0/0 0 0 0 1 0 1 1 0 4 3
G. Green 27 6/10 4/6 2/2 1 1 2 0 1 2 0 0 18 18
E. Gordon 27 6/11 2/5 2/2 0 0 0 1 0 0 1 0 16 11
Total 38/89 14/48 13/16 8 27 35 15 13 11 14 2 103
Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *