Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
TOR
CHI1:30
OKC
NYK2:00
LAL
LAC4:30
News

Kyrie Irving, Paul George, Kevin Love… ou comment Indiana a plongé les Cavaliers dans la crise

Depuis que Kyrie Irving a exigé son départ des Cavaliers, les langues commencent à se délier au sujet des tractations tenues par les Cavaliers depuis le mois de juin.

Il est notoriété publique que la franchise de l’Ohio a tenté d’acquérir un autre All-Star, soit avec Paul George soit avec Jimmy Butler.

D’après ESPN, il s’avère que les négociations avec les Bulls pour Jimmy Butler n’ont jamais vraiment beaucoup avancé. Au contraire de celles avec Indiana pour Paul George. D’ailleurs, si les Pacers avaient cédé, Paul George aurait pu être un Cavalier depuis le soir de la draft et Cleveland n’aurait même pas eu à abandonner Kyrie Irving. Quand on sait que ce dernier a demandé son transfert entre autres raisons par crainte de l’avenir de l’effectif de Cleveland en cas de départ de LeBron James l’été prochain, ce point a son importance.

Un échange à trois entre Cleveland, Indiana et Denver dans les clous

Au mois de juin dernier, le soir de la draft, certaines équipes s’intéressent à des joueurs des Cavaliers. C’est notamment le cas de Denver, intéressé par Kevin Love. Comme Cleveland désire Paul George, un échange à trois équipes devient plausible avec l’éventualité que Denver envoie Gary Harris et le 13e choix de la draft (Donovan Mitchell, finalement échangé à Utah) à Cleveland contre Kevin Love et que la franchise de l’Ohio utilise ces éléments pour Paul George à Indiana.

Comme Adrian Wojnarowski l’a déjà expliqué, l’échange est sur la table et c’est à Kevin Pritchard, néo-président des Pacers, de le valider. Mais il travaille sur un autre échange pour envoyer Paul George aux Blazers contre trois premiers tours de draft.

Résultat, Denver s’impatiente et envoie son 13e choix à Utah et l’échange avec Cleveland et Indiana est avorté.
De son côté, Kevin Pritchard ne parvient pas à conclure l’échange avec les Blazers…

La semaine d’après, les trois équipes reprennent les négociations mais Cleveland fait toujours sans general manager, David Griffin ayant été laissé libre deux jours avant la draft. L’idée est toujours que Kevin Love aille à Denver et Paul George à Cleveland. Le 30 juin, les trois équipes parviennent à tomber d’accord et c’est toujours Gary Harris, en compagnie d’autres éléments, qui est censé faire le voyage à Indianapolis.

Kevin Pritchard joue la girouette

Une entrevue téléphonique est planifiée entre Dan Gilbert et Paul George mais… alors que la transaction semble actée tacitement, le président d’Indiana se rétracte. Peu de temps après, les deux autres équipes apprennent que Paul George est envoyé à Oklahoma City contre Victor Oladipo et Domantas Sabonis. En fait, Kevin Pritchard ne souhaitait clairement pas aider les Cavaliers, une équipe de la conférence Est, à se renforcer.

Après plusieurs campagnes de playoffs gâchées par les Cavaliers, Indiana a en quelque sorte trouvé une façon de se venger mais cette fois, le match n’a pas eu lieu sur le parquet.

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *