Matchs
du soir
Matchs
du soir
WAS
ATL1h00
MIA
GSW1h30
MIL
DET2h00
NOR
SAC2h00
DEN
CHI3h00
Analyse News

Décryptage des « zones de tirs » en NBA

Suite de notre plongée dans les eaux troubles des statistiques de la NBA.

Après nous être intéressés à LeBron James et son adresse aux tirs toujours en progrès, élargissons cette fois-ci la focale sur la Ligue en son entier. En d’autres termes, pourquoi Tyson Chandler est le joueur le plus adroit de la ligue alors qu’il n’est pas un bon shooteur…

Découper le terrain pour y voir plus clair

A la mi-saison, le pourcentage d’adresse moyen de la ligue est de 44.7 % sur un volume total de 100,607 tirs. Ce n’est pas beaucoup mais c’est surtout la preuve que la NBA, c’est avant tout du spectacle et qu’il faut voir de l’action… quitte aussi à voir pas mal de déchets.

Évidemment, certains tirs sont plus difficiles que d’autres et pour comprendre un peu plus clairement comment les choses se passent – et par exemple, pourquoi, Tyson Chandler dispose de la meilleure adresse alors qu’il ne dispose certainement pas du meilleur shoot de la ligue – il faut d’abord découper le terrain en plusieurs zones.

Ci-dessous, vous pouvez constater que les zones de tirs les plus délicates sont logiquement les parties du terrain au-delà de la ligne à trois points et plus particulièrement les « parties hautes » où la ligne est la plus lointaine. A l’opposé, la raquette est tout aussi logiquement la zone où l’adresse est la plus élevée et où le plus grand nombre de tirs sont pris (42% du total de tirs).

On se rend également compte de la faiblesse générale du tir à mi-distance qui est clairement le parent pauvre du jeu « made in NBA ». Souvent athlètes avant d’être basketteurs, les joueurs NBA ne sont pas franchement des esthètes du tir. Les chiffres prouvent encore cette saison que les Chris Mullin ou les Steve Kerr d’hier ou les Klay Thompson ou les Matt Bonner d’aujourd’hui sont des exceptions.

Pourcentage aux tirs

(Source : Grantland)

L’autre Big Three de Miami…

Mais là où ça devient très intéressant, c’est qu’on peut classer les meilleurs pourcentages par zones de tir. C’est ce qu’a réalisé Kirk Goldsberry en généralisant à toute la ligue cette « spatialisation » du demi-terrain de basket. On découvre alors qui est le « spécialiste » de chacune des zones.

On apprend donc que les deux Chris, Bosh et Paul, sont les meilleurs en tête de raquette, respectivement à droite et à gauche du panier (en lui faisant face) ; que Ryan Anderson et Arron Afflalo sont les meilleurs dans le petit périmètre en ligne de fond ou encore que LeBron James est bien meilleur que tous les pivots au physique de Babar (mais aux mains carrées) dans la zone d’en-but.

Vince Carter s’illustre quant à lui par son bras : c’est lui qui truste effectivement la zone la plus difficile en termes d’adresse – le 3-points face au panier. Surtout, on notera la présence d’un trio floridien entre Bosh en tête de raquette, LeBron dans la peinture et Ray Allen dans son coin à 3-points qui atteste de l’équilibre effrayant de l’attaque mise en place par Erik Spoelstra (à laquelle il faut ajouter le danger permanent Dwyane Wade).

Meilleurs pourcentages par zone

(Source : Grantland)

Basket USA

A voir aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles  |  172 commentaires Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>