Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
BRO116
ATL104
OKC
MIN1:00
LAL
NOR3:30
Humeurs Internet

[lu ailleurs] S’exiler, c’est gagner

Un lockout, c’est un peu comme une rupture.

Pour essayer de faire revenir l’autre, il faut savoir se faire désirer. Montrer qu’on peut être indépendant et vivre sans l’autre. Un conseil pour les joueurs NBA : si vous voulez gagner, fuyez !

Vous savez ce que, en général, détestent les patrons de franchises US ? Découvrir que les joueurs ont d’autres options. Le lockout est en train de se finir en NFL et ce qui aurait accéléré la fin des négociations, c’est la découverte par les big boss que les joueurs avaient réussi à trouver une assurance qui leur garantissait 200 000 dollars chacun en cas de saison annulé. Les joueurs de basket NBA ont une chance que leurs camarades du Foot US n’ont pas, c’est qu’ils peuvent pratiquer leur sport ailleurs. S’ils veulent vraiment avoir un moyen de pression dans les négociations, alors c’est là dessus qu’ils doivent jouer. L’association des joueurs l’a bien compris puisqu’elle soutient les joueurs qui voudraient s’expatrier.

Et si la voie de la fin du lockout passait donc par l’Europe ? Mais attention, si les joueurs veulent gagner les négociations, il va falloir être sérieux dans leur volonté de jouer en dehors du sol américain. Il va falloir partir pour de vrai. Avec de vrais contrats. Pour des saisons complètes. Pas de clause de retour.

Les patrons sont prêt à perdre la saison ? Montrez que vous aussi. Si vous êtes vraiment déterminés, montrez que vous avez d’autres opportunités. Montrez que vous n’allez pas revenir au moindre coup de sifflet et faîtes leur comprendre qu’ils ne sont rien sans vous.

Lire la suite sur Basket Blog

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *