Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
CHA113
MIN106
WAS108
DEN113
ATL117
UTH114
PHO
DET3:00
SAC
DAL3:00
GSW
IND3:30

Austin Rivers

Austin Rivers Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2012-13 NOP 61 23 37.2 32.6 54.6 0.3 1.5 1.8 2.1 2.0 0.4 1.2 0.2 6.2
2013-14 NOP 69 19 40.5 36.4 63.6 0.4 1.5 1.9 2.3 1.9 0.7 1.1 0.1 7.7
2014-15 * All Teams 76 21 40.9 29.8 67.5 0.4 1.6 2.0 2.0 1.9 0.6 0.9 0.2 7.0
2014-15 * LAC 41 19 42.7 30.9 58.2 0.4 1.7 2.1 1.7 2.0 0.7 0.9 0.2 7.1
2014-15 * NOP 35 22 38.7 28.0 74.6 0.3 1.6 1.9 2.5 1.9 0.5 0.9 0.2 6.8
2015-16 LAC 67 22 43.8 33.5 68.1 0.3 1.6 1.9 1.5 2.0 0.7 0.9 0.1 8.9
2016-17 LAC 74 28 44.2 37.1 69.1 0.3 1.9 2.2 2.8 2.5 0.7 1.6 0.1 12.0
2017-18 LAC 61 34 42.4 37.8 64.2 0.4 1.9 2.4 4.0 2.5 1.2 1.8 0.3 15.1
2018-19 * All Teams 65 27 41.0 32.2 52.3 0.4 1.9 2.3 2.3 2.8 0.6 1.0 0.3 8.4
2018-19 * HOU 36 30 42.2 32.8 50.0 0.3 1.8 2.1 2.5 3.1 0.6 0.8 0.3 9.4
2018-19 * WAS 29 24 39.2 31.1 54.3 0.4 2.1 2.5 2.0 2.5 0.6 1.2 0.3 7.2
Total   473 25 41.8 34.9 63.8 0.3 1.7 2.1 2.4 2.3 0.7 1.2 0.2 9.3

Les actualités sur Austin Rivers

Austin Rivers se voit parmi les meilleurs défenseurs de NBA sur les arrières

Le Rocket doit régulièrement se charger d’éteindre le meilleur scoreur arrière adverse.

Austin Rivers n’est forcément pas le premier nom qui vient à l’esprit lorsqu’il est question du meilleur défenseur sur les lignes arrières de la ligue. L’intéressé, lui, n’a aucun doute à ce sujet : « Honnêtement, quand il s’agit de défendre sur des arrières rapides et plus petits, je ne mets personne au-dessus de moi. Avery Bradley, Patrick Beverley, Paul George, Vic Oladipo… Je me range dans cette catégorie en termes de défense. » Lire la suite »

Austin Rivers explique pourquoi il ne voulait pas jouer aux Suns

L’arrière des Rockets avait été coupé par les Suns après son transfert de Washington. Une décision assumée des deux côtés puisqu’elle permettait à Phoenix de faire des économies et à Austin Rivers de rejoindre une formation plus compétitive.

Entre son passage mitigé à Washington et son rebond à Houston, Austin Rivers avait été envoyé à Phoenix. Néanmoins, il n’a pas eu le temps de porter le maillot des Suns puisqu’il fut coupé dans la foulée. Les Suns faisaient quelques économies alors que la présence d’un talent offensif n’aurait pas été de trop en sortie de banc. Sauf que le fils de Doc avait d’autres ambitions. Lire la suite »

Austin Rivers comblé chez les Rockets

Avant de manquer sa rencontre contre Denver (4 points à 1/7 au shoot), sans conséquence finalement puisque Houston s’est tout de même imposé, Austin Rivers était sur un petit nuage depuis son arrivée dans le Texas.

Avec 12.1 points, 3.3 passes et 2.9 rebonds de moyenne en 38 minutes sous ses nouvelles couleurs, l’ancien des Clippers pouvait difficilement imaginer meilleur écrin pour briller. Surtout après le début de saison qu’il a connu, entre Los Angeles cet été, Washington en automne, puis finalement Houston en hiver. Lire la suite »

Austin Rivers, la cerise sur la bûche des Rockets

Si James Harden (41 points) et Clint Capela (16 points, 23 rebonds) ont porté les Rockets toute la soirée hier pour rester dans le coup face au Thunder, c’est Austin Rivers qui a permis à Houston de valider la victoire avec sept des neuf derniers points texans, pour son premier match sous ses nouvelles couleurs. Lire la suite »

Austin Rivers rebondit finalement à Houston

Annoncé aux Grizzlies après avoir été coupé par les Suns, Austin Rivers ne rejoindra finalement pas le Tennessee. Le fils du Doc va en fait signer chez les Rockets, où il pourra être utile de suite, avec la blessure de Chris Paul. Lire la suite »