Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
HOU70
OKC74
SAS38
MEM35
LAC
UTH4:30

Les articles sur "lakers"

Kevin Durant et les Warriors imposent encore leur loi face aux Lakers

Après leur claque reçue à Golden State, les Lakers avaient à coeur de montrer un meilleur visage sur leur sol. Néanmoins, sans Julius Randle, Nick Young et D’Angelo Russell, les hommes de Luke Walton manquent cruellement d’une grosse partie de leur noyau offensif et à nouveau, les Warriors n’ont pas eu à forcer pour l’emporter (109-85). Grand artisan de ce nouveau succès, Kevin Durant (29 pts à 11/19, 6 rbds, 5 pds) a survolé la rencontre. Lire la suite »

LA Lakers – OKC : le coup de folie de Nick Young !

Que s’est-il passé dans la tête de Lou Williams lorsque l’ultime passe que lui adresse Brandon Ingram pour le shoot de la gagne est finalement interceptée par… son coéquipier Nick Young ? Au Staples Center, nombreux sont ceux qui ont également eu un bref doute sur la tournure des évènements mais finalement, Nick Young a bien offert la victoire aux Lakers, 111-109, au terme d’un match exaltant. Avec son tir victorieux et ses 17 points, l’ancien paria de Byron Scott mérite bien son trophée d’homme du match alors que Timofey Mozgov (16 pts), Jose Calderon (12 pts, 6 rbds, 4 pds, 2 ints), Jordan Clarkson (18 pts) ou Brandon Ingram (11 pts) ont tous contribué.  

Malgré Russell Westbrook (31 pts, 8 rbds, 13 pds mais 8 bps), Steven Adams (20 pts) ou Joffrey Lauvergne (12 pts, 7 rbds), le Thunder perd son deuxième match de suite, le septième de la saison et affiche désormais le même bilan que son bourreau du soir, 8-7. Lire la suite »

Luol Deng motivé par la mentalité des jeunes Lakers

Avec 6.7 pts de moyenne à 32% aux tirs, Luol Deng est loin de son niveau qui lui avait permis de décrocher une place au All-Star Game. La recrue des Lakers reconnaît qu’il n’est pas au mieux, mais les Lakers gagnent, et surtout son influence ne se limite pas au terrain. Lire la suite »

L’idole de D’Angelo Russell se nomme… Manu Ginobili

« Mec, c’est un plaisir de te rencontrer. »

Après l’avoir regardé et scruté pendant des heures, pour essayer de reproduire ses mouvements, D’Angelo Russell était comme un gosse l’année dernière quand il a enfin eu la chance de jouer contre Manu Ginobili, « une de ses idoles ». Son frère confirme à ESPN. Lire la suite »

Timofey Mozgov répond aux attentes des Lakers

Sans faire de bruit, mais pas si discrètement que ça non plus pour celui qui squatte les Top 10 depuis le début de la saison, Timofey Mozgov réalise une entrée remarquée chez les surprenants Lakers de Luke Walton. Après avoir souffert d’une fracture du plateau orbital, c’est à son tour de nous en mettre plein les yeux. Lire la suite »

LA Lakers, la victoire en souriant

En quatre tirs primés et deux passes en l’espace de 120 secondes, en plein coeur d’un premier quart-temps conclu avec 17 pts, D’Angelo Russell (16.8 pts, 4.7 passes, 3.4 rbds) s’est à nouveau mis dans la poche le Staples Center. Pas seulement parce que dans les cinq dernières minutes de la victoire face aux Nets, il a ensuite été le guide des jeunes Lakers, enchaînant une passe pour Julius Randle, un turnaround jumper et deux lancers pour sceller le quatrième succès des Lakers à domicile. Mais aussi parce ses 32 pts, 8 rbds et 4 passes illustrent une marge de progression qui ravit Luke Walton. Lire la suite »

Des Lakers renversants à Sacramento !

Encore un dénouement de match incroyable entre les Lakers et les Kings : entre les deux équipes, une rivalité qui date et qui dure aussi malgré l’avènement de nouvelles générations. L’an passé déjà, de nouveau à Sacramento, les Lakers avaient manqué un hold-up de peu, portés par les fulgurances de Kobe Bryant puis de D’Angelo Russell. Cette fois, la jeune garde de Luke Walton a réussi son coup, dans un scénario presque similaire. Un temps distancé de 19 longueurs, Los Angeles s’impose finalement de 10 points, grâce à un coup de chaud de D’Angelo Russell en 3e quart-temps (17 pts à 7/12 mais 5 bps), un énorme Lou Williams en fin de match (21 pts à 6/12, 3 ints) mais aussi Julius Randle, omniprésent (15 pts, 8 rbds, 5 pds, 1 ct). Lire la suite »

Luke Walton détaille sa méthode pour relancer les Lakers

Même s’ils ont chuté cette nuit à domicile face aux Mavs, les Lakers de Luke Walton ont bien mieux débuté la saison qu’on s’y attendait. Catastrophiques l’an passé, les Lakers font clairement partie des bonnes surprises de cette entame de saison NBA.  Lire la suite »

Ça s’est passé un 7 novembre : Magic Johnson révèle sa séropositivité

A l’occasion des 25 ans de l’annonce de la séropositivité de Magic Johnson, Basket USA vous raconte le récit de cette journée très, très spéciale…

La nouvelle fut un terrible coup de massue pour Kobe Bryant qui vivait à l’époque à Mulhouse où jouait son papa. Pour le monde entier, Magic était condamné à très brève échéance. Le chanteur du groupe Queen, Freddie Mercury, succomba lui-même à la maladie durant ce mois de novembre 1991.

Lire la suite »

Forever Young

Les Lakers n’avaient plus remporté trois matchs consécutifs à domicile depuis avril 2013. Une éternité à laquelle les jeunes Angelenos ont mis fin la nuit dernière en dominant Phoenix. Mais l’homme du match ne se nomme ni Jordan Clarkson, ni D’Angelo Russell, ni Julius Randle, mais bien Nick Young. Le revenant, que personne ne voyait rester dans l’effectif de Luke Walton cette année, a compilé 22 points et 7 rebonds pour 25 d’évaluation, et les félicitations du jury. Lire la suite »