Summer
league
Summer
league
MIA102
OKC73
HOU73
DET87
MEM108
DAL88
PHI95
POR97
SAC48
UTH25
LAL8
BOS16
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Les Knicks s’arrachent (encore) pour repousser les Pacers

NBA – Malgré la perte d’OG Anunoby, les Knicks passent à 2-0 dans leur demi-finale de conférence face aux Pacers, après un nouveau gros combat.

KnicksAprès un Game 1 dantesque, achevé sur une décision arbitrale contestée mais confirmée, Knicks et Pacers se retrouvent pour un Game 2 capital, toujours au Madison Square Garden. À la maison donc, New York se charge de remplir sa mission, qui est de protéger son terrain (130-121), en virant à 2-0 après deux matchs et en laissant Indiana dos au mur avant de changer de salle.

Une rencontre que la franchise de « Big Apple » est allée chercher au forceps, en s’appuyant sur son cinq de départ pour le moins efficace : Jalen Brunson (29 points, 5 passes, 3 interceptions) – OG Anunoby (28 points) – Donte DiVincenzo (28 points) – Josh Hart (19 points, 15 rebonds, 7 passes) – Isaiah Hartenstein (14 points, 12 rebonds, 8 passes). Il fallait d’ailleurs bien cela pour résister à Tyrese Haliburton (34 points, 9 passes, 6 rebonds, 3 interceptions), Obi Toppin (20 points) ou encore TJ McConnell (10 points, 12 passes).

À noter, cependant, la sortie sur blessure de OG Anunoby en cours de match. Les images n’augurent rien de bon, mais les fans new-yorkais croisent les doigts…

Tyrese Haliburton plus agressif au scoring

Devant une foule (déjà) en délire, les Knicks signent la meilleure entame : 24-13. Bien défendu, Jalen Brunson ne force rien et il laisse OG Anunoby alimenter la marque new-yorkaise, tout en agressivité, malgré les pertes de balle de Josh Hart. C’est après un temps-mort que les Pacers se réveillent, boostés par leur banc (Obi Toppin et TJ McConnell), des rebonds offensifs mais surtout Tyrese Haliburton, orienté scoring et qui n’hésite pas à prendre le jeu à son compte. Les attaques sont à la fête et elles se rendent coup pour coup (36-36).

Sans Jalen Brunson, touché au pied droit, les Pacers en profitent pour se détacher peu à peu, en profitant de Knicks forcément un peu plus en difficulté offensivement, OG Anunoby excepté. Ainsi, le rookie Ben Sheppard fait des dégâts à 3-points, Obi Toppin se montre encore précieux avec son apport et l’écart grimpe peu à peu.

Surtout quand Tyrese Haliburton alterne réussite au shoot extérieur et bons décalages pour ses intérieurs. Une première période à l’avantage d’Indiana donc (73-63), et New York va devoir veiller à ce que le match ne se dispute sur un rythme plus lent, qui lui convient mieux.

Jalen Brunson, Roi du Garden

Jalen Brunson de retour, les Knicks retrouvent des couleurs avec, notamment, un gros coup de chaud de Donte DiVincenzo, qui fait beaucoup de bien d’entrée de mi-temps. Les Pacers sont complètement inefficaces et maladroits en attaque, en plus de prendre l’eau en défense, et ce qui devait arriver arriva : changement de leader au score. Tout roule alors pour New York, jusqu’à ce que OG Anunoby ne se blesse à la cuisse, sans doute musculairement. Contraint de sortir, cela donne l’occasion à Jalen Brunson de reprendre son rôle de moteur offensif de l’équipe, au grand dam d’Indiana (99-91).

Sous l’impulsion de l’hyperactif TJ McConnell, qui se donne de chaque côté avec Pascal Siakam, les Pacers ne lâchent rien et ils recollent en début de quatrième quart-temps. Jalen Brunson est le seul à créer quelque chose pour les Knicks, sur un fil à mesure que le « money-time » approche. Pour se remettre à l’endroit, ils sortent les muscles et réussissent les « hustle plays », avec Isaiah Hartenstein, pendant que Brunson reste intenable dans les moments chauds et que Donte DiVincenzo plante (encore) les tirs à 3-points assassins. Indiana craque, à l’image d’un Rick Carlisle expulsé, et New York scelle le 2-0 dans une ambiance bouillante !

CE QU’IL FAUT RETENIR

Les « Nova Boys » toujours au top. Jalen Brunson, Donte DiVincenzo et Josh Hart. Probablement les trois joueurs qui incarnent le mieux la réussite actuelle de ces Knicks que l’on ne pourra décidément jamais surpasser dans la combativité. Prêts à laisser leur vie sur le parquet, les hommes de Tom Thibodeau ne cessent de surmonter n’importe quel obstacle et, dans les moments-clés, ils s’en remettent constamment, et sans hésiter, à leur trio Brunson – DiVincenzo – Hart pour assurer le coup. Mention spéciale à un autre soldat, à savoir Isaiah Hartenstein, qui ne ménage jamais ses efforts sous les panneaux.

OG Anunoby rejoint à son tour l’infirmerie. Après Julius Randle, Bojan Bogdanovic et Mitchell Robinson, c’est donc OG Anunoby qui se blesse et, comme ses trois coéquipiers, il se peut que l’on ne le revoit plus de la saison. Touché aux ischio-jambiers sur une contre-attaque, alors qu’il cartonnait les Pacers, il s’est directement freiné et c’est le genre d’image qui ne sent pas bon. À voir quel sera le verdict de l’IRM, mais l’absence de l’ailier risque de se compter en semaines, affaiblissant encore la rotation de Tom Thibodeau. D’autant que Jalen Brunson s’est aussi fait peur en première mi-temps, au pied/genou droit, avant de revenir…

Indiana avait la place. Avant de dégoupiller sur la fin, à l’instar de Rick Carlisle furieux contre les arbitres, les Pacers ont eu des occasions pour faire mal aux Knicks et chiper ce Game 2. Problème, malgré un collectif plus dense que leurs adversaires, ils ont notamment payé leur entame de deuxième mi-temps ratée, quand Jalen Brunson est revenu et que cela a dynamisé tout NYC. Pourtant, Tyrese Haliburton, Obi Toppin et TJ McConnell avaient mis Indy sur la bonne voie, mais entre le trou d’air du troisième quart-temps (18-36), une défense aux abois et un manque de rigueur dans le « money-time », impossible d’espérer mieux.

New York / 130 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
O. Anunoby 28 10/19 4/7 4/6 1 3 4 3 1 0 0 1 +10 28 25
I. Hartenstein 39 5/7 0/0 4/4 4 8 12 8 1 0 1 1 +21 14 32
J. Brunson 32 11/18 3/6 4/6 0 2 2 5 2 3 2 0 +26 29 28
J. Hart 48 8/12 1/3 2/2 2 13 15 7 3 1 5 1 +9 19 34
D. DiVincenzo 44 10/20 6/12 2/2 2 4 6 4 1 1 1 0 +15 28 28
P. Achiuwa 28 4/5 0/0 0/0 3 2 5 0 4 0 0 0 -14 8 12
J. Toppin 0 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
D. Washington Jr. 0 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
M. McBride 20 1/4 0/2 2/2 0 0 0 1 2 0 0 0 -22 4 2
A. Burks 1 0/1 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 -1
C. Brown Jr. 0 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
49/86 14/30 18/22 12 32 44 28 14 5 9 3 130 160
Indiana / 121 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
P. Siakam 36 7/18 0/3 0/2 5 4 9 2 3 0 0 1 -9 14 13
A. Nesmith 34 2/7 2/6 0/0 0 1 1 2 3 1 2 0 -19 6 3
M. Turner 31 3/11 0/2 0/1 2 5 7 1 2 0 2 1 -21 6 4
A. Nembhard 27 7/9 1/3 0/0 0 0 0 4 5 0 1 0 -21 15 16
T. Haliburton 35 11/19 7/11 5/6 2 4 6 9 0 3 2 0 -17 34 41
O. Toppin 20 7/10 2/4 4/5 1 2 3 1 0 1 0 0 +9 20 21
I. Jackson 15 2/4 0/0 1/3 3 1 4 1 4 0 0 1 +11 5 7
O. Tshiebwe 0 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
T.J. McConnell 23 5/9 0/1 0/0 1 3 4 12 0 0 2 0 +10 10 20
I. Wong 0 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
B. Sheppard 20 4/6 3/4 0/0 0 0 0 1 0 0 0 0 +12 11 10
Q. Jackson 0 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
48/93 15/34 10/17 14 20 34 33 17 5 9 3 121 135

Comment lire les stats ? Min = Minutes ; Tirs = Tirs réussis / Tirs tentés ; 3pts = 3-points / 3-points tentés ; LF = lancers-francs réussis / lancers-francs tentés ; O = rebond offensif ; D= rebond défensif ; T = Total des rebonds ; Pd = passes décisives ; Fte : Fautes personnelles ; Int = Interceptions ; Bp = Balles perdues ; Ct : Contres ; +/- = Différentiel de points quand le joueur est sur le terrain ; Pts = Points ; Eval : évaluation du joueur calculée à partir des actions positives – les actions négatives.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités