Matchs
ce soir
Matchs
ce soir

Indiana Pacers

Tirs Rebonds
Joueurs MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Bp Int Ct Fte Pts
Victor Oladipo 36 31.9 42.3 34.3 73.0 0.6 5.0 5.6 5.2 2.3 1.7 0.3 2.0 18.8
Bojan Bogdanovic 58 31.8 49.4 42.6 82.8 0.5 3.5 4.0 1.8 1.6 0.8 0.0 1.7 16.8
Domas Sabonis 56 24.8 60.6 57.1 74.5 2.5 6.8 9.2 2.7 2.2 0.7 0.4 3.2 14.1
Myles Turner 53 28.2 50.9 40.7 72.1 1.3 5.7 7.0 1.6 1.4 0.7 2.7 2.6 13.5
Thaddeus Young 58 30.2 53.2 35.6 62.1 2.4 4.0 6.4 2.2 1.3 1.6 0.4 2.3 12.5
Darren Collison 58 28.0 47.1 41.5 82.1 0.4 2.5 2.9 5.9 1.5 1.4 0.1 1.8 10.5
Tyreke Evans 51 20.4 38.9 36.5 76.8 0.5 2.2 2.7 2.4 1.7 0.9 0.2 1.7 10.4
Wesley Matthews 2 30.5 23.5 30.0 100.0 0.5 3.5 4.0 2.5 0.5 0.5 0.0 3.5 8.0
Cory Joseph 58 25.7 44.3 33.6 65.6 0.4 3.2 3.7 4.0 1.1 1.1 0.2 1.6 7.2
Doug Mcdermott 53 17.3 46.5 38.7 87.0 0.2 1.2 1.3 0.8 0.5 0.2 0.1 1.3 6.7
Aaron Holiday 37 11.8 38.2 29.5 88.2 0.1 1.4 1.5 1.5 0.7 0.4 0.3 1.3 5.5
T.j. Leaf 37 8.0 55.0 21.7 56.2 0.5 1.3 1.8 0.4 0.3 0.1 0.2 0.6 3.4
Kyle O'quinn 32 7.0 44.4 9.1 90.0 0.5 1.7 2.2 1.0 0.7 0.1 0.6 1.3 2.6
Edmond Sumner 17 9.8 32.7 20.0 41.7 0.4 0.7 1.1 0.4 0.5 0.5 0.3 1.2 2.4
Davon Reed 7 2.9 50.0 100.0 0.0 0.1 0.1 0.3 0.3 0.1 0.0 0.0 0.1 0.7
Alize Johnson 11 2.9 20.0 50.0 25.0 0.1 0.6 0.7 0.0 0.0 0.0 0.1 0.3 0.5
Ike Anigbogu 3 2.0 0.0 0.0 0.0 0.3 0.7 1.0 0.3 0.3 0.0 0.3 0.0 0.0

Lien rapide vers les équipes NBA

Actualités des Indiana Pacers

Les Pacers négocient avec la ville d’Indianapolis pour rester 25 ans de plus

Présents à Indianapolis depuis leur naissance en 1967, les Pacers négocient pour prolonger l’aventure jusqu’en 2049.

Il y a des franchises qui ont disparu, d’autres qui ont changé de ville au cours de leur histoire, ou encore celles qu’on dit sur le départ. Les Pacers ne font partie d’aucune de ces catégories. Lire la suite »

Pacers – Bucks : Giannis Antetokounmpo est immense !

Auteur d’un gros triple double, la star de Milwaukee sort l’un de ses meilleurs matches de sa saison pour permettre aux leaders de la conférence Est de s’imposer 106-97, et de mettre fin à la série de six victoires d’affilée d’Indiana.

 

Cette affiche aux allures d’une demi-finale de conférence tient toutes ses promesses. C’est du grand basket de conférence Est avec des défenses agressives et bien en place, et des collectifs au point. Côté Pacers, c’est Bojan Bogdanovic qui tient la baraque. Le meilleur joueur de la semaine a pris une autre dimension depuis la blessure de Victor Oladipo. Mais en face, il y a Giannis Antetokounmpo. Le Grec ne rate rien, ou presque. C’est un bulldozer, et il enchaîne dunk sur dunk ! Aucun Pacer n’est en mesure de l’arrêter, et l’écart enfle (21-16). Malcolm Brogdon enfonce le clou à 3-points, tandis que Domantas Sabonis imite son père avec une merveille de passe dans le dos au poste bas. Après 12 minutes, Milwaukee s’échappe (26-18).

Evans adroit de loin

Mais Antetokounmpo peut aussi avoir quelques faiblesses, et son deuxième quart-temps est le négatif du premier. Il loupe tout, mais les Bucks, c’est aussi et d’abord un collectif. Brook Lopez et Tony Snell sont là pour faire passer l’écart au-dessus des 10 points (35-23). Les Pacers sont débordés malgré la bonne rentrée de Tyreke Evans qui se découvre des talents de shooteur à 3-points. Sous son impulsion, Indiana réduit l’écart mais c’est costaud en face, et c’est encore Lopez qui fait mouche de loin pour recreuser l’écart (45-34). Antetokounmpo est actif mais maladroit, et Indiana en profite pour recoller au score grâce à Bogdanovic, très bon avant la pause pour ramener l’écart à -8 (55-47).

Au retour des vestiaires, Indiana se fâche et signe un 7-0 ! Les Pacers passent même devant grâce à l’agressivité de Darren Collison (59-58). Ils ont l’occasion d’enchaîner mais ils perdent un ballon bêtement, et le « Greek Freak » se charge d’en faire un alley oop pour reprendre les commandes (60-59). C’est de courte durée car le duo Collison-Bogdanovic prend feu. Le second nous livre sa version du step back à 3-points devant un banc et une salle debout avant même que le ballon ne rentre (69-63). Ersan Ilyasova stoppe l’hémorragie, mais les Pacers ont de multiples atouts, et c’est Doug McDermott puis Sabonis qui permettent à Indiana d’être toujours en tête avant le dernier quart-temps (79-76).

Antetokounmpo le facilitateur

Et les Pacers enchaînent avec un nouveau 7-0 pour prendre 10 points d’avance. La 7e victoire de suite est dans le viseur avec Evans qui se fait charrier par ses coéquipiers pour son adresse à 3-points. Moment choisi par les All-Stars de Milwaukee pour prendre le match à leur compte. Middleton fait apprécier sa technique et son adresse lointaine, tandis que Antetokounmpo utilise sa puissance et ses appuis pour écrabouiller les défenseurs (93-92). On retrouve la star des Bucks pour une passe laser pour trouver Ilyasova sous le cercle (97-95), puis Middleton dans le corner pour le 3-points (101-95).

Par sa vision du jeu, mais aussi sa défense de l’autre côté du terrain, Antetokounmpo a tué le match, et Milwaukee signe un 11-0 pour prendre neuf points d’avance (104-95). Il reste une minute à jouer, c’est plié. Les Pacers ont vu ce qui les séparait de la meilleure équipe de la NBA. Ce petit coup de rein dans le money time qui fait la différence…

Pacers / 97 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
T. Young 38 3/9 1/2 0/0 2 5 7 0 4 2 4 1 7 7
B. Bogdanovic 32 7/14 1/4 5/6 0 6 6 3 4 1 0 0 20 22
M. Turner 28 4/13 1/4 2/2 0 6 6 2 2 0 2 2 11 10
D. Collison 30 5/11 2/4 2/2 0 6 6 7 1 0 2 0 14 19
W. Matthews 31 2/7 1/3 3/3 0 3 3 2 3 1 0 0 8 9
D. Sabonis 26 7/12 0/1 0/0 1 8 9 3 4 2 2 0 14 21
T.J. Leaf 1 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
D. McDermott 16 2/5 1/2 0/0 0 3 3 1 1 0 0 0 5 6
C. Joseph 20 4/8 0/2 0/0 1 2 3 1 1 0 0 1 8 9
T. Evans 18 3/10 3/5 1/2 0 0 0 3 3 0 1 0 10 4
Total 37/89 10/27 13/15 4 39 43 22 23 6 11 4 97
Bucks / 106 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
G. Antetokounmpo 38 12/22 0/2 9/10 7 12 19 11 1 2 2 1 33 53
K. Middleton 34 5/16 2/5 3/5 1 5 6 5 2 0 1 0 15 12
B. Lopez 35 3/11 3/10 0/0 1 5 6 1 2 3 2 1 9 10
E. Bledsoe 21 1/4 0/2 2/4 0 2 2 1 1 0 2 0 4 0
M. Brogdon 30 6/11 1/4 4/5 0 5 5 3 1 1 0 0 17 20
D.J. Wilson 9 0/2 0/1 0/0 0 3 3 0 0 0 1 0 0 0
E. Ilyasova 23 4/7 2/3 1/2 0 5 5 1 5 0 0 0 11 13
G. Hill 19 5/8 1/3 1/1 1 3 4 0 0 0 1 0 12 12
S. Brown 15 0/0 0/0 1/2 0 2 2 0 1 1 1 0 1 2
T. Snell 17 2/5 0/1 0/0 0 0 0 0 1 0 0 1 4 2
Total 38/86 9/31 21/29 10 42 52 22 14 7 10 3 106

Bojan Bogdanovic fait le show face à l’équipe C des Clippers

Face à des Clippers évidemment diminués par leur série d’échanges, les Pacers n’ont pas fait dans la dentelle (116-92) alors même que Wesley Matthews n’est pas encore arrivé.

Il n’y avait pas grand-chose à faire pour ces Clippers sur le parquet d’Indiana : avec une rotation forcément réduite, les Californiens n’ont pas fait le poids face à un grand Bojan Bogdanovic, auteur de 29 points à 12/19 aux tirs et 7 rebonds. Lire la suite »

Coupé par les Knicks, Wesley Matthews rejoint les Pacers

DeAndre Jordan devrait rester, pas Wesley Matthews.

S’ils ont décidé de garder DeAndre Jordan, parfait comme mentor pour Mitchell Robinson, les Knicks vont comme prévu couper Wesley Matthews annonce The Athletic et il est, comme prévu, très courtisé. Mais il a finalement décidé de rejoindre les Pacers, qui ont perdu Victor Oladipo pour la saison. Lire la suite »

Les Rockets dégraissent encore…

Nik Stauskas et Wade Baldwin sont échangés pour la troisième fois en quelques jours… pour finalement être coupés !

Passé de Portland à Cleveland en échange de Rodney Hood, puis de Cleveland à Houston en échange de Brandon Knight et Marquese Chriss, Nik Stauskas et Wade Baldwin « posent » désormais leurs valises à Indiana. Lire la suite »

Pacers – Lakers : LeBron James subit la plus lourde défaite de sa carrière !

Alors que les Lakers sont secoués par de nombreuses rumeurs, ils s’inclinent de 42 points à Indiana, pourtant privés de Victor Oladipo ! Assis, seul au bout du banc en fin de match, LeBron James n’avait jamais subi une telle humiliation…

Laisser Bojan Bogdanovic seul à 3-points n’est pas une bonne idée et Los Angeles s’en rend compte dès les premières secondes de ce match. À lui seul, il score les 10 premiers points de son équipe et force Luke Walton à prendre un temps mort pour stopper l’hémorragie (10-2). LeBron et ses coéquipiers tentent de réagir, mais Indiana continue de très bien jouer au basket. La balle tourne, chaque joueur joue pour son coéquipier et Los Angeles a toutes les peines du monde à voir le jour, malgré toute la bonne volonté de Kyle Kuzma ou de James. Lire la suite »

New Orleans – Indiana : toujours déplumés, les Pelicans échouent encore de justesse

Comme face à Denver et San Antonio, New Orleans s’est battu jusqu’au bout malgré les rumeurs autour d’Anthony Davis, mais se fait terrasser par un ancien du club, Darren Collison (109-107).

New Orleans évoluait encore sans cinq joueurs majeurs blessés. New Orleans a encore fait jeu égal avec son adversaire. Mais New Orleans s’est encore incliné de justesse. La faute aux 22 points de l’ancien de la maison, Darren Collison, précieux dans ce « money time » où ni Jahlil Okafor, une nouvelle fois très bon (25 points, 13 rebonds), ni Jrue Holiday, au bord du triple-double (19 points, 11 rebonds, 9 passes), n’ont pu faire la différence. Lire la suite »

Pas de Victor, pas de victoire…

Après avoir concédé leur quatrième défaite de suite, les Pacers n’ont toujours pas gagné depuis la grave blessure de leur leader, Victor Oladipo.

« Vous changez de dimension quand vous perdez votre meilleur joueur. » Steve Clifford fait dans le truisme pour décrire la situation de ses adversaires du soir. Le Magic a en effet infligé leur quatrième défaite de suite aux Pacers. Lire la suite »

Retrouvez sur cette page toutes les actualités sur Indiana, l'effectif complet et les statistiques pour chaque joueur des Indiana Pacers. Retrouvez les dernières rumeurs, les résultats des matchs, les photos des Indiana Pacers... Si vous êtes fan des Indiana Pacers, n'hésitez pas à ajouter cette page à vos favoris !