Matchs
ce soir
Matchs
ce soir

"Interviews"

Interview Donovan Mitchell : « Je ne ferme pas la porte au Slam Dunk Contest »

De son impasse pour le concours de dunks à sa participation à la cérémonie en l’honneur de Dwyane Wade, en passant par la création de sa « signature shoe », Donovan Mitchell est un homme très occupé mais il parvient tout de même à porter son attention sur le plus important, la fin de saison du Jazz.

Donovan, quel est le prochain palier que vous devez franchir pour devenir All Star ?

Le plus impressionnant avec des joueurs comme Chris Paul, Dwyane Wade, Kobe, est de garder le même état d’esprit toute l’année. Peu importe si vous avez un bon mois de janvier ou un mois de novembre pourri, comme j’ai eu cette saison, vous devez rester positif car votre adresse va et vient. Lire la suite »

Interview Trae Young : « Mon premier mois était vraiment mauvais »

De retour au premier plan après deux premiers mois en dents de scie, Trae Young est l’une des raisons principales du sursaut des Hawks lors des deux dernières semaines. Nous sommes revenus avec lui sur son début de saison et sur le lien qui existe entre lui et Luka Doncic.

Trae, vous avez maintenant plus de 50 matchs NBA à votre actif, quel est l’aspect de votre jeu où vous pensez avoir fait le plus de progrès ?

Je pense que j’ai fait preuve de plus de patience et de calme. Depuis le premier match, et même la summer league, jusqu’à aujourd’hui, je me sens plus à l’aise et je maîtrise mieux le jeu. Au début de la saison, c’était pas évident. Mon premier mois était vraiment mauvais mais je me suis bien adapté depuis et je pense que ça se voit sur le terrain.

Sur le plan collectif, comment jugez-vous cette première partie de saison ?

Je suis très enthousiaste à propos de notre équipe, de notre franchise, et de la direction qu’on a pris. Si vous venez à nos entrainements, si vous venez dans le vestiaire, ou si vous venez nous voir jouer, vous pouvez ressentir cette énergie particulière. Nous sommes jeunes mais tout le monde est sur la même longueur d’onde, tout le monde tire dans le même sens. Je suis content de faire partie de cette équipe et je sais que mes coéquipiers ressentent la même chose.

« Je suis content pour Luka »

Qu’est-ce qui vous a surpris en NBA ?

S’il y a bien une chose qui m’a surpris jusqu’ici, c’est à quel point j’ai ressenti le poids des back-to-back, des voyages, etc. Et pourtant tout le monde m’en avait parlé, que ce soit avant la draft ou après. Mais je me suis toujours dit qu’à 20 ans, je ne devrais pas avoir de problèmes pour encaisser cette charge de travail et pourtant non. Après l’avoir vécu et ressenti, je peux vous assurer que je ne pensais pas que ça allait être aussi fatiguant.

Comme vous avez été échangé le soir de la draft, vous sentez-vous particulièrement lié à Luka Doncic ?

Il y a forcément une connexion à cause du transfert mais personnellement je ne le regarde pas de cette façon. Luka est un adversaire comme un autre. Il joue super bien cette année, tout le monde peut le voir et je suis content pour lui. Son succès reflète sur notre promotion de rookie et c’est tant mieux pour tout le monde. Nous avons une draft vraiment talentueuse. Que ce soit DeAndre (Ayton), Marvin (Bagley III), Jaren (Jackson Jr). Tout le monde fait une belle saison.

Propos recueillis à Charlotte.

Rising Stars : John Collins comme chez lui en Caroline du Nord

Pilier des Hawks, John Collins participera de nouveau au Rising Stars Challenge cette nuit. Mais contrairement à l’année dernière, on aura également la chance de le voir lors du concours de dunks et il nous a laissé entendre qu’on peut s’attendre à quelque chose d’unique en son genre…

John, vous avez fait vos classes pas loin d’ici à l’université de Wake Forest, qu’est-ce ça fait d’être de retour en Caroline du Nord ?

Ça me manque un peu de ne pas jouer dans le « Hoop State ». À chaque fois que je descends de l’avion, ça me donne des frissons et j’ai l’impression que je suis de retour à Wake Forest. Très heureux de pouvoir participer au All Star Game dans cet Etat. Lire la suite »

Steve Kerr s’explique sur son énorme pétage de plomb

Furieux après une faute flagrante sifflée contre Draymond Green, le coach des Warriors s’en est violemment pris aux arbitres, et il a logiquement été expulsé…

Avec la voix cassée mais toujours son éternel sens de l’humour, Steve Kerr a débarqué en conférence de presse en écartant les journalistes : « Foutez-moi le camp ! » dans un rire général. Déjà changé en survêtement, le coach est revenu sur son expulsion et l’avalanche de fautes subies par les Warriors en dernier quart. Lire la suite »

Interview Jakob Poeltl : « Il y a une tonne de choses que je peux apprendre avec Tim Duncan »

Revenu depuis février dans ses standards de la saison passée, à 7 points et 5 rebonds de moyenne, le pivot autrichien commence à trouver ses repères dans l’académie de jeu des Spurs.

En écho à notre première rencontre en début de saison, on a de nouveau pris des nouvelles de Jakob Poeltl afin de comprendre les différentes étapes qui se succèdent dans le processus d’adaptation à une nouvelle équipe. Et d’autant plus chez les Spurs où tout est minutieusement calculé ! Lire la suite »

Interview Trae Young : « Le point positif, c’est qu’on ne baisse jamais les bras »

Après la défaite des Hawks face à Portland, le meneur d’Atlanta a répondu aux questions de Basket USA sur son irrégularité et les progrès de son équipe.


Après avoir enflammé la NCAA sous les couleurs d’Oklahoma, Trae Young est depuis rentré dans le rang en NBA. Le rookie des Hawks réalise pourtant une intéressante première campagne avec 16 points, 7 passes et 3 rebonds de moyenne. Mais à 29% à 3-points et à 4 balles perdues, il souffre de la comparaison avec Luka Doncic…

N’empêche, du haut de ses 20 ans, il a encore fait montre d’un talent offensif indubitable contre les Blazers en plaçant 30 points à un excellent 11/15 aux tirs, plus 8 passes. Et son duo avec John Collins pourrait bien représenter l’axe d’avenir des Hawks. Basket USA est allé discuter de ces quelques thèmes avec l’ancienne star des Sooners.
Lire la suite »

Joël Ayayi, l’autre Français de Gonzaga

Après une année blanche à Gonzaga, Joël Ayayi a rejoint Killian Tillie sur les parquets NCAA. Une première saison compliquée pour le Bleuet au sein d’une grosse université.

Avec 13 apparitions en 20 matchs cette saison, Joël Ayayi (1m95, 18 ans) a officiellement débuté sa carrière NCAA avec Gonzaga, aux côtés de Killian Tillie. Mais pour un temps de jeu et un rôle intéressants, il faudra encore patienter : 2 points et 2 rebonds pour six minutes en moyenne. Après son année « redshirt », le jeune meneur tricolore poursuit son apprentissage à grande vitesse chez les Zags, une des équipes qui peut encore viser le haut du panier en mars prochain. Barré par Josh Perkins ou encore Geno Crandall, il garde le sourire et continue à redoubler d’efforts aux entraînements.
Après notre première rencontre l’an passé à son arrivée à Gonzaga, Basket USA a fait le point avec l’ancienne pépite de l’INSEP, pour en savoir plus sur son quotidien chez les Zags, son évolution dans le jeu et au tir notamment. On a aussi discuté avec son coach, Mark Few, pour compléter notre tour d’horizon. Lire la suite »

Interview Killian Tillie : « On a l’équipe pour remporter le Final Four ! »

Revenu au jeu le 5 janvier dernier après une vilaine entorse de la cheville qui l’a tenu éloigné des parquets depuis le dernier Sweet 16, Killian Tillie (2m08, 20 ans) ne boude pas son plaisir. Le natif de la Côte d’Azur a remis le bleu de chauffe avec le sourire après avoir vu ses copains remporter le trophée à Maui, en abattant Duke en finale.

Avec un bon match à 10 points, 4 rebonds et 6 passes à Portland, qui fait suite à une autre solide prestation à 14 points, 6 rebonds, 3 passes et 3 contres une semaine plus tôt contre San Francisco, le fils de Laurent Tillie et frère de Kim Tillie retrouve petit à petit son rythme de croisière. Son coach, Mark Few, regrettera à notre micro qu’il prenne encore trop de fautes rapides, à cause d’un manque de condition physique. Mais Killian en est conscient.

Le jeune intérieur tricolore en est à sa troisième campagne NCAA, avec une finale en 2017 et une belle expérience. Littéralement dans la « loading zone » du Chiles Center alors que le PR des Zags nous orientait vers les bus à l’extérieur, BasketUSA n’a pu mentionner la Draft mais Killian Tillie semble avant tout concentré sur des objectifs collectifs alors que « la folie de mars » est déjà au coin de la rue. Lire la suite »

Interview Rui Hachimura : « Je ne pense pas à la Draft… je pense plutôt au tournoi ! »

À 20 points et 6 rebonds de moyenne, Rui Hachimura (2m03, 20 ans) réalise une année junior de toute beauté au sein des Zags. L’intérieur japonais est clairement la première option offensive des Bulldogs cette saison avec un bon cocktail de dextérité balle en mains et de qualités athlétiques près du cercle.

Basket USA a profité du passage de Gonzaga à Portland pour aller recueillir les impressions du futur joueur NBA, très probablement la saison prochaine. Ou l’année suivante si Rui « Louis » Hachimura préfère revenir pour une ultime campagne avec les Zags. Lire la suite »

Jake Layman raconte son coup de chaud : 18 points en 4 minutes et 24 secondes

Auteur de 20 points en deuxième quart-temps, dont 18 sur 4 minutes et 24 secondes, Jake Layman a parfaitement incarné l’expression « avoir la main chaude », hier soir contre les Pelicans.

Avec un layup planant, puis un alley-oop, puis un 3-points, il a enflammé le Moda Center pendant un moment suspendu. Il termine ce deuxième quart de pure folie à 8/8 aux tirs, dont deux alley oops et 4 tirs à 3-points.

Basket USA n’a évidemment pas manqué une miette de cette prestation et a recueilli les premières réactions du héros du soir.  Lire la suite »