Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
MIA108
PHI128
NOR75
POR55
SAS41
GSW45
News

Brad Stevens : « On doit être plus solide »

C’est devenu une habitude pour les Celtics d’inverser une situation délicate pour s’imposer. Le match de jeudi soir contre Philadelphie en apporte une preuve supplémentaire. Mené de 22 points en première mi-temps par des Sixers en balade, Boston a tranquillement gratté son retard en fin de deuxième quart-temps, avant de passer devant dans le troisième et de filer vers une facile victoire dans le quatrième. Un scénario déjà vu, dans lequel Philly a joué un rôle important pour Brad Stevens.

« On n’a pas bien joué en début de match tandis qu’ils jouaient super bien, ce qui, généralement, est une mauvaise combinaison » décrivait-il en conférence de presse, la mine fatiguée. « Mais on a tenu le coup, on fait ça depuis le début de la saison, on l’a fait auparavant. Il n’y a pas eu de panique. Les gars ont été bons dans le troisième et en début de quatrième. Mais honnêtement c’est en bonne partie à cause de Philly qu’on était comme ça en première mi-temps. »

Mais pas que, et Boston a des réglages à faire pour éviter de se retrouver dans ce genre de situation.

« On doit être plus solide. Jouer avec plus de force que ce qu’on a fait » exhorte l’entraîneur. « On était à la traîne. Je ne crois pas qu’on était prêts à en encaisser les coups en première mi-temps, et on a finalement été bien plus agressifs en deuxième mi-temps. »

Mieux gérer la concentration

Sous l’impulsion d’un Jaylen Brown actif et puissant et surtout d’un Jayson Tatum tout en finesse, Boston a repris les choses en mains au retour des vestiaires avec autorité. Il a donc fallu une mi-temps pour se mettre en route dans cet environnement et ces circonstances inédites.

« Il y a une raison si on a profité de repos : c’est parce qu’on fait un gros voyage. Après ça, on jouera de manière plus régulière. Dans cette ligue, rien n’est donné. Si on perd sa concentration pendant un petit moment, on est en danger. »

Heureusement pour eux, les C’s parviennent très souvent à se sortir du danger, même s’ils aimeraient s’éviter ce genre de situation. Ont-ils pour autant un vrai problème avec les débuts de match ? Non, selon leur coach.

« Il y a des rencontres qu’on a bien commencées récemment et ce n’est donc pas nécessairement une constante. Je pense simplement qu’on sait comment gérer les moments quand on n’est pas bien. Qu’on doit répondre au défi et rester appliqués. »

Le leitmotiv de Brad Stevens.

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *