Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
CHA112
SAC107
ATL104
UTH90
HOU99
MIA90
MEM103
PHI100
MIL109
PHO105
NOR116
CHI119
DAL82
WAS63
DEN63
POR67
LAC
MIN4:30
News

Le MVP de la nuit : Kevin Durant (36 pts, 10 rbds, 7 pds, 5 cts) touche encore à tout

C’est quasiment automatique depuis le début de saison. Lorsque l’un des deux MVPs des Warriors est absent, l’autre prend la relève pour compenser. À Detroit cette nuit, Kevin Durant a haussé le ton en l’absence de Stephen Curry. L’ailier a encore fait un peu de tout pour assurer la victoire des champions en titre. Ça a commencé par ce qu’il fait de mieux : le scoring bien sûr.

Avec 36 points, son record cette saison, dont 13 dans le seul 3e quart-temps, et une adresse impeccable (12/23), le contrat est rempli. Il a notamment fait souffrir Anthony Tolliver avec plusieurs crossovers dévastateurs. « Quand je suis sur le terrain, j’essaie d’être créatif et de revenir à ma façon de jouer à mes débuts. Des actions comme ça me ramènent vraiment dans mon enfance », raconte KD qui évoque sa mentalité de « streetballeur ».

Du scoring pour compenser l’absence de Stephen Curry

Ces actions sont aussi liées à l’absence de Stephen Curry, principal porteur de balle dans l’équipe.

« Forcément, il a beaucoup plus la balle », observe Steve Kerr. « Il est capable de créer pour lui et pour les autres. C’est le point le plus important. Il a beaucoup plus de responsabilités offensives, il a magnifiquement géré ça. »

En l’absence de leur shooteur en chef, les Warriors s’en remettent ainsi à Kevin Durant, qui redevient mécaniquement l’option n°1 incontestable en attaque. Comme du temps d’Oklahoma City.

« Ce sont davantage d’opportunités. Le coach peut demander quelques systèmes en plus pour moi », note Kevin Durant. « Il fait en sorte que je sois toujours impliqué. Comme nous n’avons pas notre leader au niveau du scoring, qui nous manque vraiment, on essaye de générer des points par d’autres biais. »

Golden State a aussi pu s’appuyer sur ses bonnes passes (7 au total), pour faire tourner la boutique. En ajoutant son total à celui de Draymond Green, véritable plaque-tournante du collectif californien, cela donne 20 passes (sur les 29 de l’équipe). Soit, à eux deux, autant que toute l’équipe des Pistons.

Contreur clutch

Des points, de la passe, du rebond aussi pour Kevin Durant avec 10 prises. Et surtout de la défense. KD continue d’impressionner dans ce secteur, notamment au contre. Cette nuit, il a largement participé à la block party des Warriors avec cinq tirs contrés (6 pour Draymond Green !), dont 2 décisifs dans les deux dernières minutes. Devant Anthony Tolliver d’abord, qui voulait shooter à 3-points, puis sur Reggie Jackson en pénétration. Avec ses bras à rallonge, KD réalise sa meilleure saison en carrière avec plus de deux rejets par match. Ce qui fait de lui le 2e contreur de la ligue !

Les Warriors terminent leur parfait road trip de six matches avec six victoires. C’est la première équipe depuis les Lakers en 2009 à le faire. « Des coaches jusqu’aux joueurs, je suis fier des efforts fournis par tous », peut se féliciter Kevin Durant.

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *