News

Les Clippers tournent la page Chris Paul avec Blake Griffin comme leader

À l’instar des Celtics de l’autre côté du pays, les Clippers abordent cette nouvelle saison avec une équipe largement remaniée : seuls six joueurs étaient présents dans l’effectif de l’année dernière.

« On va être une équipe différente » assure Blake Griffin pour ESPN. « C’est inhérent au fait d’avoir neuf nouveaux gars, mais c’est une bonne chose. On a connu du succès en saison régulière, mais on n’a jamais vraiment réussi ici. C’est le bon moment pour aller de l’avant. »

Mais comme à Boston, la patience doit être de mise avec autant de nouvelles têtes sur le terrain.

« Ça va prendre du temps avec autant de nouveaux gars » avoue l’intérieur. « Il incombe aux gars qui sont restés, qui sont là depuis des années, de montrer la voie, de montrer comment on fonctionne ici. On sera une équipe agréable à voir jouer. »

Moins de dribbles, plus de circulation de balle

Sur la liste de ceux qui ont quitté le club figure évidemment Chris Paul. Maître à jouer des Clipps pendant six ans, le meneur de jeu s’en va avec une partie de l’identité collective de la franchise. À Doc Rivers de trouver une solution mais avec le départ d’un CP3 qui aimait avoir le ballon en main, l’entraîneur miserait plutôt sur une hausse du rythme.

« Je pense que sa perte induit un changement de style » confie-t-il. « Probablement le style avec lequel je suis le plus familier. J’ai toujours été un coach qui prône la circulation de balle. Je pense qu’on peut y revenir. Je veux jouer à un rythme plus élevé. C’est au training camp qu’on observera notre équipe et qu’on verra à quel rythme les gars veulent jouer. Je pense qu’on sera une équipe up-tempo, qui tire vite. On sera une équipe très physique. »

« Très physique » à l’image de Blake Griffin, le nouveau patron de la franchise.

« Parfois Blake sera le joueur le plus grand sur le terrain. On veut qu’il soit agressif, porté sur l’attaque. Il montera la balle parfois. Il fera partie des gars qu’on utilise comme facilitateur. »

Vivre sans Chris Paul, un énorme défi pour les Clippers.

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *