Matchs
hier
Matchs
hier
POR99
GSW110

Les articles sur "pacers"

Dopage : Tyreke Evans exclu de la NBA !

Free agent, l’arrière-ailier des Pacers est suspendu deux ans pour un contrôle anti-dopage positif.

Ce n’est pas certain qu’on revoie Tyreke Evans en NBA… Via un communiqué, la NBA annonce qu’elle a décidé de l’exclure de son championnat pour avoir enfreint le règlement anti-dopage. Lire la suite »

Indiana veut « voir plus grand » à la free agency

Le GM Kevin Pritchard prépare ses appâts pour partir à la chasse aux free agents.

En mars dernier, Kevin Pritchard expliquait que la stabilité des Pacers était la clé de leur réussite. Malheureusement, avec la blessure de leur « go-to-guy » Victor Oladipo, ça n’a pas suffi pour éviter un sweep au premier tour des playoffs. Lire la suite »

Déçu par son rôle, Tyreke Evans ne devrait pas prolonger aux Pacers

Arrivé l’été dernier aux Pacers comme l’un des meilleurs remplaçants de la NBA, l’ancien arrière-ailier des Kings n’a pas convaincu, et il n’est pas certain de prolonger.

Signé pour 12 millions de dollars pour un an par les Pacers après une saison à 19 points de moyenne à Memphis, Tyreke Evans avait refusé des offres des Hornets et des Lakers avant de s’engager avec les Pacers. Les raisons de ce choix ? Il estimait qu’il pouvait y combiner temps de jeu important et playoffs. Ce fut globalement le cas, mais l’ancien Rookie Of The Year n’a pas vraiment réalisé la saison qu’il espérait. Lire la suite »

Boston passe le balai à Indiana !

Posterizé par Myles Turner, Gordon Hayward s’est vengé « chez lui » avec 9 points dans les cinq dernières minutes pour envoyer les Celtics en demi-finale de conférence (110-106).

Bojan Bogdanovic se lamentait après le Game 3 de voir son équipe menée 2-0 et encaisser quand même 40 points dans le premier quart-temps. Mais ça commence encore mal cette fois-ci pour les Pacers, menés 3-0 désormais, qui prennent un 8-0 en 90 secondes. Le tir pris par Myles Turner en sortie de temps-mort n’est pas beau, mais Indy empêche Boston de marquer sur les six possessions suivantes et enfile tranquillement un 13-0 ! La guerre de tranchées se met en place, mais avec déjà six ballons perdus, Boston reste derrière après 12 minutes malgré la belle agressivité de Gordon Hayward, « born and raised » à Indianapolis (23-21). Lire la suite »

Larry Bird veut booster le mental de ses Pacers

L’ancienne légende des Celtics est depuis plusieurs années dirigeant des Pacers, et il attend de ses joueurs qu’ils gagnent le combat mental. C’était sa spécialité.

Conseiller de la direction des Pacers, Larry Bird est évidemment un spectateur avisé de la série entre Boston et Indiana. Il avait d’ailleurs fait le déplacement dans le Massachusetts pour les deux premiers matches, mais ne comptez pas sur lui pour interférer avec le travail de Nate McMillan. Lire la suite »

Avec un super Kyrie Irving, Boston fait plier Indiana dans la dernière minute

Alors qu’ils menaient 91-89 à une minute de la fin, les Pacers ont laissé Boston enfiler un 10-0 et empocher la deuxième manche. Kyrie Irving (37 points, 7 passes, 6 rebonds et 2 contres) a porté les Celtics toute la rencontre, Jayson Tatum (26 points) a fini le boulot.

Contrairement au Game 1, la deuxième manche commence sur les chapeaux de roues ! Aron Baynes dunke d’entrée, Thaddeus Young aussi, le pivot et Kyrie Irving marquent de loin, l’ailier fort et Myles Turner leur répondent : après trois minutes, 25 points ont déjà été inscrits ! Et si les Celtics avaient rapidement pris les devants dans un Garden chauffé à blanc, Indiana profite de leurs trois ballons perdus pour passer un 10-0. Lire la suite »

Myles Turner se voit meilleur défenseur de l’année

Meilleur contreur de la NBA, l’intérieur des Pacers estime être le joueur qui a le plus d’impact sur la défense de son équipe.

Meilleur contreur de NBA au nombre total de blocks (199) comme à la moyenne (2.7), Myles Turner en comptabilise cette saison plus que toute l’équipe des Cavaliers réunie ! Lire la suite »

Les Nets retrouvent les playoffs !

Grâce à sa victoire à Indiana (108-96), Brooklyn valide son billet pour les playoffs. C’est une première en quatre ans, et les coéquipiers de D’Angelo Russell ont eu droit à un avant-goût du premier tour avec un basket physique et rugueux.

« Ils le voulaient plus que nous, et c’est tout. Ils jouaient pour quelque chose, et ils sont allés le chercher ». Myles Turner a parfaitement résumé la prestation des Nets, pourtant en back-to-back, après sa victoire à Milwaukee.

Les hommes de Kenny Atkinson ont entamé le match de la meilleure des manières avec un 9-0 ! Grâce à deux 3-points de Myles Turner, les Pacers vont passer devant (12-11). Wesley Matthews en remet une couche pour garder ce petit point d’avance (18-17). Ce sera la dernière fois qu’Indiana sera en tête. Lire la suite »

Les Pacers largués dans tous les sens du terme

Dans le jeu, au classement, dans la tête, Indiana craque au plus mauvais moment.

Si le match aller à Boston le week-end dernier s’est joué sur un panier de Kyrie Irving à la dernière seconde, il n’y a pas eu de suspense pour le retour la nuit dernière à Indianapolis : après avoir fait jeu égal pendant 12 minutes, les Pacers ont explosé en vol face à une formation celte en mission. Lire la suite »

Les Celtics envoient un message aux Pacers !

Véritable démonstration de force des Celtics qui s’imposent de 20 points à Indiana (117-97) avec un Gordon Hayward parfait (21 points à 9/9). Un succès qui assure quasiment à Boston d’avoir l’avantage du terrain contre son adversaire du soir au premier tour des playoffs.

Aron Baynes vit son moment préféré de la saison, et ça se voit : l’Australien surfe sur sa forme actuelle en commençant par un 3-points et un dunk ligne de fond. Même constat et même résultat pour Kyrie Irving, Boston mène rapidement 10-3.

Comme on pouvait s’y attendre, les Pacers ne tardent pas à recoller et les C’s à lever le pied : la bataille de tranchées peut commencer. Même si le premier est titulaire en l’absence de Darren Collison, la paire Cory Joseph-Domantas Sabonis fait son chantier habituel une fois reformée et les quelques points de Kyrie Irving ne suffisent pas à empêcher Indy de basculer en tête (27-24). Lire la suite »