Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Déçu par son rôle, Tyreke Evans ne devrait pas prolonger aux Pacers

Arrivé l’été dernier aux Pacers comme l’un des meilleurs remplaçants de la NBA, l’ancien arrière-ailier des Kings n’a pas convaincu, et il n’est pas certain de prolonger.

Signé pour 12 millions de dollars pour un an par les Pacers après une saison à 19 points de moyenne à Memphis, Tyreke Evans avait refusé des offres des Hornets et des Lakers avant de s’engager avec les Pacers. Les raisons de ce choix ? Il estimait qu’il pouvait y combiner temps de jeu important et playoffs. Ce fut globalement le cas, mais l’ancien Rookie Of The Year n’a pas vraiment réalisé la saison qu’il espérait.

Il y a déjà eu des retards à l’entraînement qui ont agacé ses dirigeants au point de le suspendre, puis des douleurs au genou droit qui l’ont tiraillé pendant cinq mois. Les différentes procédures pour drainer son genou ont limité les dégâts mais à chaque coup, la douleur revenait… Sans oublier un rôle qu’il n’arrivait pas à maîtriser.

« Je dois être celui qui agresse l’adversaire », expliquait-il en mars à l’Indy Star. « J’ai parlé au coach et je lui ai dit que c’était la manière avec laquelle je voulais jouer. Je veux avoir la balle en main et créer, mettre la pression sur la défense. C’est comme ça que je jouais en arrivant dans cette ligue. Je suis un créateur. C’est comme Lou Williams. Il joue toujours sur le pick-and-roll. Il met la pression sur la défense. C’est mon style de jeu. »

« Je ne m’attendais pas à ça »

Nate McMillan n’est pas Doc Rivers, et Tyreke Evans n’est tout simplement pas Lou Williams. Finalement, il aura fallu attendre les deux derniers matchs face aux Celtics pour qu’il se montre avec 19 et 21 points en 20 minutes de temps de jeu. Soit le double de sa moyenne de points en saison régulière, mais c’était trop tard…

« Je cherche une bonne équipe » prévient-il pour la saison prochaine. « Ma situation était juste un peu différente. Je ne m’attendais pas à ça. J’ai eu le sentiment de beaucoup forcer quand j’entrais en jeu. »

Habitué à être un joker et se comporter en leader du banc, Tyreke Evans a dû freiner ses ardeurs dans le jeu demi-terrain de Nate McMillan. « Savoir quand il fallait agresser ou pas la défense, c’était un peu différent pour moi. Tout le monde a eu ses hauts et ses bas. Je serai prêt la saison prochaine, et je vais me défoncer pour l’être. »

Même s’il n’a tourné qu’à 10 points de moyenne, alors même que Victor Oladipo a loupé la moitié de la saison, Tyreke Evans n’a pas tout perdu cette saison. Il a disputé les playoffs pour la deuxième fois de sa carrière, et il a touché… douze millions de dollars. Ce sera en revanche compliqué de trouver un meilleur salaire.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Indiana Pacers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés