Matchs
ce soir
Matchs
ce soir

Les articles sur "dallas mavericks"

Et si Dirk Nowitzki continuait encore un an pour Kristaps Porzingis ?

Comme rien n’est encore officiel, l’intérieur allemand des Mavericks se laisse le choix de continuer sa carrière après l’été. Surtout depuis que Kristaps Porzingis a débarqué au Texas.

L’avenir des Mavericks est désormais placé dans les mains de Luka Doncic et Kristaps Porzingis, mais Dirk Nowitzki peut encore se permettre d’ajouter quelques lignes à sa légende.

L’intérieur allemand n’a toujours pas confirmé si l’exercice 2018-2019 sera le dernier de sa carrière, et l’arrivée récente du Letton pourrait le pousser à chausser à nouveau les baskets en octobre prochain. Lire la suite »

Dirk Nowitzki : « Luka Doncic, c’est Steve Nash en plus grand »

Dans quelques jours, l’intérieur allemand va disputer son dernier All-Star Game et c’était une parfaite opportunité pour lui de faire le point sur la saison en cours. Et sur l’avenir des Mavs.

Avec 5.9 points de moyenne à 45% de réussite à 3-pts sur les dix derniers matches, Dirk Nowitzki est bien évidemment loin de ses plus belles années, mais il affiche un meilleur visage qu’en décembre dernier, quand il avait entamé sa saison.

L’Allemand commence à trouver son rythme malgré l’âge et un retour compliqué de blessure. Lire la suite »

Un fantastique Luka Doncic renverse Portland !

Malgré le coup de chaud de Damian Lillard dans le troisième quart-temps (21 points en cinq minutes), Portland se fait retourner (102-101) par un Luka Doncic qui a régné sur la fin de match.

La pépite slovène met les choses au clair d’entrée de jeu, profitant d’une erreur défensive pour monter au dunk, avant de régaler le public de Dallas d’une feinte de grand-père, puis d’une sortie de balle malicieuse.

Des séries qui se répondent

À ses côtés, Tim Hardaway Jr. tient à démontrer ses qualités de shooteur, mais Rodney Hood répond et les Mavericks n’ont qu’un point d’avance après 12 minutes (25-24). Et le problème, c’est que le banc texan manque d’options, quand celui des Blazers en regorge. Seth Curry, Jake Layman et Evan Turner mènent ainsi un 15-1 pour les visiteurs (26-39) qui fait très mal.

Mais les Mavs ne lâchent pas et Maxi Kleber nous sort sa plus belle imitation de Dirk Nowitzki, entre attaque du cercle et tirs à 3-points. Jalen Brunson se joint à lui et voilà Dallas qui répond par un 14-4 pour recoller (40-43).

Le manque de présence intérieure se fait quand même sentir pour les Mavericks, et les Blazers en profitent pour servir au maximum Jusuf Nurkic sous le cercle, le Bosnien en profitant aussi pour aller chercher des rebonds offensifs précieux, et placer des claquettes. À la mi-temps, Portland semble en contrôle (57-47) et surtout avoir davantage d’options.

L’énorme coup de chaud de Damian Lillard !

Sauf que Dallas recolle encore et que comme les arbitres sont très concentrés sur les écrans et les fautes offensives, Jusuf Nurkic prend rapidement sa quatrième faute et doit rejoindre le banc. C’est donc Damian Lillard qui va prendre les choses en main. Alors qu’il était à 2/11 jusque-là, le meneur enchaîne huit paniers de suite, pour inscrire 21 points en cinq minutes ! Les Mavericks sont emportés par la tempête et à 78-92 pour les visiteurs à l’entame du quatrième quart, ça semble plié…

Dallas décide pourtant de trapper très haut Damian Lillard et les pertes de balle s’enchaînent. Jusuf Nurkic prend sa cinquième faute. Luka Doncic commence de son côté son festival. Ses stepbacks de loin font mouche et ce match de séries en connait donc une nouvelle. Un 14-0 conclu par une action confuse, finalement terminée par un dunk de Tim Hardaway Jr.

Comme Portland était à 33 victoires en 33 matchs depuis le début de saison en menant à la fin du troisième quart-temps, on se dit que le retour aux affaires de Damian Lillard va calmer Dallas. Mais Tim Hardaway Jr. provoque deux lancers et égalise (97-97) alors que Luka Doncic est monstrueux de technique, face au meneur adverse, pour se rapprocher du cercle. Le Slovène contrôle le jeu et l’espace comme un vieux briscard alors qu’en face, Damian Lillard perd le ballon et s’embourbe.

Luka Doncic, maître du « money time »

Le rookie texan va même chercher le « and-one » (102-99) devant un public en folie. Maxi Kleber s’interpose une première fois face à un Damian Lillard qui partait au layup, mais Luka Doncic envoie une brique sur un floater, avant de prendre un 3-points compliqué après un tir à mi-distance de CJ McCollum. Il n’y a plus que 102-101 pour Dallas.

Les Blazers ont la balle de match et c’est toujours Damian Lillard qui la joue. Encore une fois, il transperce le premier rideau et se retrouve à nouveau face à Maxi Kleber, qui reste droit et oblige son adversaire à tenter un geste impossible.

L’autre Allemand de Dallas a été deux fois décisif défensivement, alors que Luka Doncic a encore été incroyable de maîtrise dans le « money time ». Au final, il inscrit 13 de ses 28 points dans ce quatrième quart-temps pour arracher ce succès renversant. En face, les Blazers se sont écroulés et n’ont marqué que 9 points, au total, dans l’ultime période…

Mavericks / 102 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
M. Kleber 26 4/12 1/6 0/0 0 4 4 0 1 1 0 0 9 6
D. Finney-Smith 35 5/10 1/4 0/0 2 4 6 1 4 1 2 0 11 12
L. Doncic 38 9/20 4/10 6/8 0 9 9 6 3 0 3 1 28 28
J. Brunson 24 2/8 1/3 0/0 1 1 2 7 2 1 4 1 5 6
T. Hardaway Jr. 32 9/18 2/7 4/5 1 3 4 3 1 0 1 0 24 20
D. Powell 27 3/6 0/1 7/8 4 4 8 2 3 0 0 0 13 19
D. Nowitzki 13 1/2 1/2 0/0 0 3 3 0 0 0 2 0 3 3
J. Jackson 4 0/1 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 -1
T. Burke 17 3/7 2/3 0/0 1 0 1 1 4 1 1 0 8 6
D. Harris 7 0/2 0/1 1/2 1 0 1 0 0 0 1 0 1 -2
C. Lee 9 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 2 1 1 0 0 0
R. Broekhoff 9 0/2 0/1 0/0 1 0 1 0 0 1 0 1 0 1
Total 36/88 12/38 18/23 11 28 39 20 20 6 15 3 102
Trail Blazers / 101 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
A. Aminu 22 1/3 0/1 0/0 0 5 5 3 0 0 2 0 2 6
M. Harkless 24 2/7 0/2 1/2 3 2 5 0 3 1 1 1 5 5
J. Nurkic 21 9/11 0/0 0/0 4 6 10 1 6 0 2 1 18 26
D. Lillard 36 10/23 6/11 4/4 0 3 3 5 1 2 5 0 30 22
C. McCollum 34 6/17 0/5 2/2 1 4 5 5 2 0 2 0 14 11
Z. Collins 18 3/3 0/0 1/4 3 6 9 1 5 2 2 2 7 16
M. Leonard 8 1/1 0/0 0/2 0 0 0 0 1 0 0 0 2 0
J. Layman 26 4/7 1/2 0/0 1 1 2 1 3 0 2 0 9 7
E. Turner 15 1/2 0/1 0/0 0 8 8 7 0 0 2 0 2 14
S. Curry 11 2/5 0/2 0/0 0 0 0 0 1 1 1 0 4 1
R. Hood 24 3/7 2/5 0/0 0 1 1 1 4 1 0 0 8 7
Total 42/86 9/29 8/14 12 36 48 24 26 7 19 4 101

Les Mavs reprennent Salah Mejri

Coupé par Dallas parce qu’il y avait un joueur de trop dans l’effectif, au moment du transfert d’Harrison Barnes, Salah Mejri réintègre finalement les Mavs après le départ de Zach Randolph.

Lorsque les Mavericks ont décidé d’envoyer Harrison Barnes à Sacramento en échange de Justin Jackson et Zach Randolph, le club de Mark Cuban a dû couper un joueur de son effectif pour permettre l’arrivée des deux joueurs des Kings. Lire la suite »

Zach Randolph coupé par les Mavericks

Comme beaucoup d’autres, Z-Bo va bientôt se retrouver free agent.

La nouvelle n’est pas encore officielle mais ce n’est qu’une question d’heures avant que les Mavericks ne coupent Zach Randolph, annonce The Athletic, comme c’était attendu depuis son transfert en provenance de Sacramento. Une question d’heures et de dollars : il lui restait la fin d’une année de salaire à presque 12 millions à toucher.

Comme beaucoup d’autres, l’intérieur va se retrouver sur le marché des « buyouts », où Dallas pourrait d’ailleurs se fournir après avoir coupé Z-Bo, puisqu’il lui restera une place dans son effectif.

Pour rappel, il y a deux ans, l’ancien Grizzly terminait quatrième au classement du meilleur sixième homme de l’année grâce à ses 14.1 points et 8.2 rebonds de moyenne en sortie de banc à Memphis, 7e à l’Ouest. D’ailleurs, les Raptors ont cinq joueurs à trouver pour remplir leur roster depuis l’arrivée de son coéquipier d’alors Marc Gasol, qu’il pourrait donc retrouver.

Dallas : Salah Mejri sacrifié

Le pivot tunisien fait les frais des récents mouvements de Dallas.

Entre l’échange impliquant Kristaps Porzingis et celui visant à se débarrasser du contrat d’Harrison Barnes, les Mavericks ont été très actifs ces derniers jours avec au total onze joueurs impliqués dans les transactions du club. Lire la suite »

LeBron James outré par le transfert en plein match d’Harrison Barnes

Que l’ailier de Dallas apprenne la nouvelle en plein match face aux Hornets, n’a pas du tout plu à la superstar des Lakers. Nicolas Batum et Dirk Nowitzki ont aussi réagi à ce transfert surprise.

C’est l’image forte de la soirée : celle d’un Harrison Barnes scotché sur le banc des Mavs, stoïque, l’air pensif. Il vient d’apprendre, en plein match face aux Hornets, son transfert vers les Kings. LeBron James a immédiatement repris cette séquence pour un post Instagram dans lequel il s’agace devant cette tournure des événements, rarement observée. Lire la suite »

À seulement 19 ans, Luka Doncic tape dans le 1 000

L’ailier des Mavericks aura inscrit 1 000 points avant ses vingt ans. Luka Doncic rejoint ainsi un cercle très fermé et prestigieux.

Il n’y avait que peu de suspense avant cette rencontre à Cleveland puisque Luka Doncic n’avait besoin que d’un point pour arriver à la barre symbolique des 1 000 unités marquées en NBA.

Le Slovène n’a d’ailleurs pas fait les choses à moitié. Il a en effet collé 35 points aux Cavaliers, pour égaler son record en carrière. Mais à 19 ans et 339 jours, l’ancien du Real Madrid entre surtout dans la liste des joueurs ayant tapé dans le mille avant leur vingtième anniversaire. Lire la suite »

Luka Doncic ravi que « l’épisode Dennis Smith Jr » soit terminé

Luka Doncic a pris le rebond défensif, relancé le jeu vers Dennis Smith Jr., puis ce dernier a envoyé DeAndre Jordan au « alley-oop » avec une passe du milieu de terrain. Cette action, deux passes donc et aucun dribble, venait de sceller la victoire des Mavs sur les Clippers. Et confirmer la belle soirée de retour de Smith. Ses 17 points, 8 rebonds et 4 passes font même dire à Rick Carlisle que le meneur a joué « l’un de ses meilleurs matchs » depuis son arrivée à Dallas. Lire la suite »

Giannis Antetokounmpo gâche le premier triple double de Luka Doncic

Kostas Antetokounmpo n’a finalement pas eu l’occasion d’aller défier son grand frère. Le Maverick n’aurait sans doute pas pu faire grand-chose pour contenir Giannis, encore au-dessus du lot (31 pts, 15 rbds et 5 pds) dans la victoire des Bucks sur Dallas (116-106). Pour accompagner le Grec, tous les autres membres du cinq majeur de Milwaukee ont passé la barre des 13 points. Répartition de la marque similaire chez les Mavs, avec le premier triple double en carrière de Luka Doncic (18 pts, 11 rbds et 10 pds). Mais les Texans ont manqué d’adresse en fin de rencontre. Lire la suite »