Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
TOR108
SAC93
DET114
ORL110
BRO84
IND94
WAS93
CLE97
Interviews News

Interview Evan Fournier : « À moi de m’adapter à l’arbitrage »

À l’approche du dernier tournoi de préparation pour l’EuroBasket, Evan Fournier s’est confié à Basket USA lors du point presse organisé ce matin dans l’hôtel de l’équipe de France. À partir de vendredi, la France défie à Toulouse la Belgique, le Monténégro et enfin l’Italie.

Evan, comment abordez-vous ce dernier tournoi de préparation sur le sol français ?

On va disputer trois gros matchs, face à de très bons adversaires. Rien ne sera facile ici à Toulouse, nous le savons et c’est pour cette raison que nous nous préparons de la meilleure des façons. On doit augmenter notre niveau défensif. Mais on savait bien avant la préparation que la défense serait notre point faible, mais ça va, on continue de travailler. Ces trois matchs doivent nous servir à travailler, à prendre confiance pour arriver au top à l’Euro.

Après un très bon tournoi d’un point de vue personnel du côté d’Orléans, vous avez été gêné par les fautes ce mardi lors de la lourde défaite en Lituanie.

Oui, je monte en puissance. Je suis plutôt en confiance, je mets mes tirs et je me sens bien. Maintenant, il est vrai que je suis un peu gêné par les fautes, je dois m’adapter par rapport à la NBA. Après en Lituanie, je trouve que l’arbitrage a été un peu sévère. Les arbitres sont plus taquins, je le sais maintenant, et c’est à moi de m’adapter.

Justement, cette défaite en Lituanie est-elle inquiétante à un peu plus de deux semaines de l’EuroBasket ?

Rien d’alarmant. On les a battus assez sévèrement à Orléans, et je pense donc que ces résultats en préparation ont très peu de signification. Vous savez, nous sommes encore en période de réglages et je pense que le score ne reflète pas la physionomie de la rencontre. Je n’aime pas dire ça, mais je pense que certains coups de sifflets en seconde période leurs ont permis de prendre une avance considérable dans ce match. Nous sommes à +3 à la mi-temps. Ça aurait dû être un match serré, et cela ne l’a pas été du tout. Après, ce n’est pas que ça, il faut faire les efforts en défense, et nous ne les avons sans doute pas faits tout au long de la rencontre, mais quand tu as 25 lancers francs d’écart c’est difficile de faire la différence.

Vous encaissez quand même 57 points en seconde période…

Oui, mais c’est ce que je dis… Quand tu es à -5, que tu es dans le match et que les décisions prises par le corps arbitral sont assez incompréhensibles… Maintenant, nous avons aussi notre part de responsabilité mais ce n’est pas facile de rester concentré quand tu as l’impression que les décisions prises ne sont pas normales.

Samedi, vous affronterez Nikola Vucevic, votre ami et coéquipier à Orlando. Avez-vous été en contact ces derniers jours ? 

Oui, bien sûr ! On se parle depuis la fin de notre saison. C’est super de pouvoir jouer contre lui. C’est un ami et nous sommes très proches. Je suis content de l’accueillir ici en France, il arrive jeudi soir et on va se voir et surtout parler assez longuement. Samedi, ça va être assez sympa de pouvoir s’affronter, on s’est un peu chambré par messages, on parle de ce match depuis assez longtemps maintenant.

Justement, y a-t-il un pari entre vous sur celui qui ira le plus loin dans la compétition ? 

Non, puisque je pense que le Monténégro n’est pas une nation avec un gros vécu. Attention, je ne dis pas qu’ils ne sont pas forts ou quoi que ce soit du genre, mais je pense que la France a plus d’expérience pour aller plus loin dans la compétition. Justement, Nikola ne parle pas trop de son équipe, mais plutôt des autres équipes. On se charie, mais pas sur l’Euro…

Propos recueillis à Toulouse

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *